Skip To Content

Systèmes de coordonnées, projections et transformations

Les données se composent généralement d'un tableau de nombres. C'est également le cas des données spatiales, mais elles comportent en plus des informations numériques qui vous permettent de les positionner sur la Terre. Ces nombres font partie d'un système de coordonnées qui offre un cadre de référence à vos données afin de localiser les entités à la surface de la Terre, d'aligner vos données par rapport à d'autres données, d'effectuer des analyses précises spatialement et de créer des cartes.

Toutes les données spatiales sont créées dans un système de coordonnées en particulier, qu'il s'agisse de points, de lignes, de polygones, de rasters ou d'annotations. Les coordonnées mêmes peuvent être spécifiées de différentes façons, notamment en degrés décimaux, en pieds, en mètres ou en kilomètres. En fait, n'importe quelle forme de mesure peut servir de système de coordonnées. L'identification de ce système de mesure constitue la première étape dans le choix d'un système de coordonnées qui affiche vos données dans la position appropriée dans ArcGIS Pro, par rapport à vos autres données.

Systèmes de coordonnées

Les données sont définies dans des systèmes de coordonnées horizontales et verticales. Les systèmes de coordonnées horizontales localisent les données sur la surface de la Terre, et les systèmes de coordonnées verticales les localisent par rapport à la hauteur ou la profondeur des données.

Les systèmes de coordonnées horizontaux peuvent être de trois types : géographiques, projetées et locales. Pour connaître le système de coordonnées de vos données, examinez les propriétés de la couche. Les systèmes de coordonnées géographiques possèdent le plus souvent des unités en degrés décimaux qui mesurent les degrés de longitude (coordonnées x) et les degrés de latitude (coordonnées y). L'emplacement des données est exprimé sous forme de nombres positifs ou négatifs : des valeurs x et y positives pour le nord de l'équateur et l'est du méridien principal et des valeurs négatives pour le sud de l'équateur et l'ouest du méridien principal.

Les données spatiales peuvent également être exprimées à l'aide des systèmes de coordonnées projetées. Les coordonnées sont exprimées à l'aide de mesures linéaires au lieu de degrés angulaires. Enfin, certaines données peuvent s'exprimer dans un système de coordonnées locales avec une origine fictive (0, 0 ou d'autres valeurs) dans un emplacement arbitraire pouvant se situer n'importe où sur la Terre. Les systèmes de coordonnées locales sont souvent utilisés pour la cartographie à grande échelle (petite surface). L'origine fictive peut être alignée sur une coordonnée réelle connue ou non, mais dans le cadre de la capture de données, les relèvements et les distances peuvent être mesurés à l'aide du système de coordonnées locales et non des coordonnées globales. Les systèmes de coordonnées locales s'expriment généralement en pieds ou mètres.

Les systèmes de coordonnées verticales sont, soit basés sur la gravité, soit ellipsoïdales. Les systèmes de coordonnées verticales font référence à un calcul de niveau moyen de la mer. Les systèmes de coordonnées ellipsoïdales font référence à une surface ellipsoïdale calculée mathématiquement ou à une surface volumétrique ellipsoïdale.

Téléchargez la liste des systèmes de coordonnées verticales géographiques pris en charge.

Projections

Une projection est la méthode selon laquelle vous affichez le système de coordonnées et vos données sur une surface plane (une feuille de papier ou un écran numérique). Des calculs mathématiques permettent de convertir le système de coordonnées utilisé sur la surface courbe de la Terre en un système adapté à une surface plane. Comme aucune méthode n'est parfaite et ne permet de transposer une surface courbe en une surface plane sans distorsion, de nombreuses projections cartographiques proposent différentes propriétés. Certaines préservent la forme, tandis que d'autres préservent la distance. D'autres encore s'attachent à préserver la surface ou la direction. L'étendue, l'emplacement et la propriété que vous entendez préserver doivent indiquer votre choix de projection cartographique. Il existe plus de 4 000 systèmes de coordonnées sur la plateforme ArcGIS ; il est donc plus que probable que vous trouverez celui qui correspond à vos données. Dans le cas contraire, vous pouvez créer un système de coordonnées personnalisé pour afficher les données.

ArcGIS Pro projette à nouveau les données à la volée afin que les données que vous ajoutez à la carte adoptent la définition du système de coordonnées de la première couche ajoutée. Tant que le système de coordonnées de la première couche ajoutée est défini correctement, toutes les autres données dont le système de coordonnées est correct sont reprojetées à la volée sur le système de coordonnées de la carte. Cette approche facilite l'exploration et l'appariement des données, mais elle ne doit pas être utilisée pour les analyses ou les mises à jour, car elle peut conduire à des imprécisions provoquées par l'alignement incorrect des données sur différentes couches. L'affichage des données est également plus long lorsqu'elles sont projetées à la volée. Si vous avez l'intention d'effectuer des analyses ou de mettre à jour les données, commencez par les projeter dans un système de coordonnées cohérent et dans le système de coordonnées partagé par toutes vos couches. Cette opération crée une nouvelle version de vos données.

Téléchargez la liste des systèmes de coordonnées projetées pris en charge.

Transformations

Même après avoir défini le système de coordonnées qui correspondent à vos données, vous pouvez être amené à utiliser les données dans un système de coordonnées différent. Dans ce cas, les transformations se révèlent utiles. Les transformations sont indispensables pour convertir des données d'un système de coordonnées géographiques en un autre, ou d'un système de coordonnées verticales en un autre. Si vos données ne s'alignent pas, les analyses et appariements que vous réalisez sur les données qui ne concordent pas génèrent des problèmes et des imprécisions.

Téléchargez la liste des transformations verticales et géographiques prises en charge.

Rubriques connexes