Skip To Content

Appariement de champs en entrée aux champs en sortie

Une tâche de géotraitement courante consiste à fusionner de nombreux jeux de données en un jeu de données nouveau ou existant pour créer un jeu de données unique couvrant une plus grande surface ou une table contenant un plus grand nombre d'enregistrements. Souvent, les attributs, ou champs, sont les mêmes pour toutes les entrées utilisées dans une opération de fusion ou d'ajout ; parfois, cependant, ils ne correspondent pas et les relations entre les champs présentant des noms et des types différents doivent être appariées. Pour consulter un exemple d'appariement de champs, reportez-vous à l'outil Fusionner de la boîte à outils Gestion des données ; il facilite cet appariement des relations afin que les données soient placées dans les champs en sortie souhaités avec les valeurs correctes.

FieldMap

L'objet FieldMap fournit une définition de champ et une liste de champs en entrée à partir d'un ensemble de tables ou de classes d'entités qui fournissent des valeurs.

Les propriétés de l'objet FieldMap incluent les positions de début et de fin d'une valeur textuelle en entrée, afin qu'une nouvelle valeur en sortie puisse être créée à l'aide d'une partie d'une valeur en entrée. Si un objet FieldMap contient plusieurs champs en entrée provenant de la même table ou classe d'entités, les valeurs de chaque enregistrement sont fusionnées à l'aide de la propriété mergeRule. Cette méthode est pratique pour joindre des valeurs, telles qu'un nom de rue stocké dans un champ et un type de rue stocké dans un autre, par exemple, Eureka et Rue. La propriété joinDelimiter de FieldMap est utilisée si la valeur spécifiée de mergeRule est Jointure. Tout ensemble de caractères, tel qu'un espace, peut être utilisé comme délimiteur. Dans l'exemple ci-dessus, la valeur Rue Eureka serait créée.

Fieldmappings

L'objet FieldMappings est une collection d'objets FieldMap et il sert de valeur de paramètre pour les outils qui exécutent un appariement de champs, tels que l'outil Fusionner. La méthode la plus simple pour utiliser ces objets consiste à créer d'abord un objet FieldMappings, puis à initialiser ses objets FieldMap en ajoutant les classes d'entités ou les tables en entrée à associer. Une fois toutes les entrées fournies, l'objet FieldMappings contient un objet FieldMap, ou un champ en sortie, pour chaque nom de champ unique issu de toutes les entrées. Cette liste peut être modifiée en ajoutant de nouveaux champs, en modifiant les propriétés et/ou le contenu d'un champ en sortie ou en supprimant tous les champs en sortie non souhaités.

Exemples

Dans l'exemple suivant, plusieurs classes d'entités contenant des données de recensement américaines sont fusionnées en une nouvelle classe d'entités. Le champ numérique STFID est un attribut en entrée qui figure dans toutes les entrées. Cette valeur de 15 chiffres est un identifiant unique pour tous les îlots de recensement aux Etats-Unis. La valeur peut être divisée en quatre composants. Les deux premiers chiffres correspondent au code de l'état, les trois chiffres suivants indiquent le comté, les six suivants identifient le secteur de recensement et les quatre derniers identifient l'îlot de recensement. La valeur 360899912001006 représente l'îlot de recensement (1006) contenant la State University of New York à Potsdam dans le nord de l'Etat de New York (36), dans le secteur de recensement 991200 du comté de St Lawrence (089). L'échantillon de script fusionne ces classes d'entités et crée également deux nouveaux champs, TRACTID et BLOCKID, car les données en entrée possèdent uniquement l'attribut STFID. Pour cela, l'objet FieldMappings est initialisé à l'aide de la méthode addTable pour saisir chaque entrée. Ensuite, l'objet FieldMappings par défaut est modifié par la création de deux nouveaux objets FieldMap, le remplissage de leurs propriétés et leur ajout dans l'objet FieldMappings.

import arcpy
from arcpy import env

env.workspace = "C:/Data/CityBlocks.gdb"
outfc = "C:/Data/CityBlocks.gdb/AllBlocks"

# Each of the input Feature classes has an STFID, which is the
#   combination of the Tract ID and Block ID for each block. 
#   Separate these values out from this field into two new
#   fields, TRACTID and BLOCKID.
#

# Create a fieldmappings and two new fieldmaps.
#
fieldmappings = arcpy.FieldMappings()
fldmap_TRACTID = arcpy.FieldMap()
fldmap_BLOCKID = arcpy.FieldMap()

# List all the feature classes in the workspace that start with 
#   'block' in their name and are of polygon feature type.
#
fcs = arcpy.ListFeatureClasses("block*", "Polygon")

# Create a value table that will hold the input feature classes to Merge
#
vTab = arcpy.ValueTable()
for fc in fcs:
    # Adding a table is the fast way to load all the fields from the
    #   input into fieldmaps held by the fieldmappings object.
    #
    fieldmappings.addTable(fc)

    # In this example also create two fieldmaps by 'chopping up'
    #   an input field. Feed the chopped field into the new fieldmaps.
    #
    fldmap_TRACTID.addInputField(fc, "STFID")
    fldmap_BLOCKID.addInputField(fc, "STFID")
		
    # Populate the input value table with feature classes
    #
    vTab.addRow(fc)

# Set the starting and ending position of the fields going into the
#   TractID fieldmap. This is the location in the STFID field where the
#   TractID falls.
#
for x in range(0, fldmap_TRACTID.inputFieldCount):
    fldmap_TRACTID.setStartTextPosition(x, 5)
    fldmap_TRACTID.setEndTextPosition(x, 10)

# Set the Name of the Field output from this field map.
#
fld_TRACTID = fldmap_TRACTID.outputField
fld_TRACTID.name = "TRACTID"
fldmap_TRACTID.outputField = fld_TRACTID

# Set the starting and ending position of the fields going into the
#   BlockID fieldmap. This is the location in the STFID field where the
#   blockID falls.
#
for x in range(0, fldmap_BLOCKID.inputFieldCount):
    fldmap_BLOCKID.setStartTextPosition(x, 11)
    fldmap_BLOCKID.setEndTextPosition(x, 16)

# Set the Name of the Field output from this field map.
#
fld_BLOCKID = fldmap_BLOCKID.outputField
fld_BLOCKID.name = "BLOCKID"
fldmap_BLOCKID.outputField = fld_BLOCKID

# Add the custom fieldmaps into the fieldmappings object.
#
fieldmappings.addFieldMap(fldmap_TRACTID)
fieldmappings.addFieldMap(fldmap_BLOCKID)

# Run the Merge tool.
#
arcpy.Merge_management(vTab, outfc, fieldmappings)

L'exemple suivant montre comment modifier un objet FieldMap après sa création à l'aide de la méthode addTable de l'objet FieldMappings. Ceci est important lorsque les entrées possèdent des champs avec des noms différents, mais contenant logiquement les mêmes valeurs.

import arcpy

outfc = "C:/data/CityData.gdb/AllBlocks"

# Want to merge these two feature classes together. Have a field
#   that has the same content but the names are slightly different:
#   Blocks1 has TRACT2000 and Blocks2 TRACTCODE. Name the output
#   the same as Blocks1.
#
fc1 = "C:/data/CityData.gdb/Blocks1"
fc2 = "C:/data/CityData.gdb/Blocks2"

# Create a new fieldmappings and add the two input feature classes.
#
fieldmappings = arcpy.FieldMappings()
fieldmappings.addTable(fc1)
fieldmappings.addTable(fc2)

# First get the TRACT2000 fieldmap. Then add the TRACTCODE field
#   from Blocks2 as an input field. Then replace the fieldmap within
#   the fieldmappings object.
#
fieldmap = fieldmappings.getFieldMap(fieldmappings.findFieldMapIndex("TRACT2000"))
fieldmap.addInputField(fc2, "TRACTCODE")
fieldmappings.replaceFieldMap(fieldmappings.findFieldMapIndex("TRACT2000"), fieldmap)

# Remove the TRACTCODE fieldmap.
#
fieldmappings.removeFieldMap(fieldmappings.findFieldMapIndex("TRACTCODE"))

# Create a value table that will hold the inputs for Merge.
#
vTab = arcpy.ValueTable()
vTab.addRow(fc1)
vTab.addRow(fc2)

# Run the Merge tool.
#
arcpy.Merge_management(vTab, outfc, fieldmappings)

Dans cette rubrique
  1. FieldMap
  2. Fieldmappings
  3. Exemples