Skip To Content

Créer des points sur une carte

Résumé du didacticiel

Play Video

  • Durée de la vidéo : 02:16.
  • Cette vidéo a été créée avec ArcGIS Pro 2.0.

Dans ce didacticiel, vous allez créer des entités ponctuelles 3D dans une scène. Les entités 3D sont dotées de valeurs z qui indiquent leur altitude. Les valeurs z définissent la position d’une entité par rapport au niveau moyen de la mer ou d’un autre repère de nivellement vertical.

Il existe de nombreuses manières de créer des données spatiales. Dans ce didacticiel, vous allez utiliser un outil de mise à jour pour dessiner des entités sur un fond de carte d’imagerie. Les entités que vous créez seront enregistrées dans une classe d’entités dans la géodatabase de votre projet.

  • Durée estimée : 30 minutes
  • Configuration logicielle requise : ArcGIS Pro
Remarque :

Les étapes du didacticiel dans l’aide en ligne reflètent l’apparence et les fonctionnalités de la version du logiciel actuelle. Si vous disposez d’une version antérieure du logiciel, utilisez le système d’aide hors ligne pour ouvrir le didacticiel. Pour passer du système d’aide en ligne au système d’aide hors connexion, reportez-vous à la section Définir la source de l’aide de la rubrique À propos de l’aide de ArcGIS Pro. Si vous ne possédez pas ArcGIS Pro ou ArcGIS Online, vous pouvez vous inscrire pour obtenir une version d'évaluation gratuite d'ArcGIS.

Ouvrir le projet

Votre zone d’étude est le parc national d’Egmont, dans la région de Taranaki en Nouvelle-Zélande. Vous allez créer des entités ponctuelles 3D représentant les entrées routières du parc.

  1. Démarrez ArcGIS Pro et connectez-vous si nécessaire.
  2. Sur la page de démarrage, sous vos projets récents, cliquez sur Open another project (Ouvrir un autre projet).
    Remarque :

    Si un projet est ouvert, cliquez sur l’onglet Project (Projet) du ruban. Dans la liste des éléments de menu sur la gauche, cliquez sur Open (Ouvrir). Sur la page Open (Ouvrir), cliquez sur Portal (Portail) puis sur Open another project (Ouvrir un autre projet) au bas de la page.

  3. Dans la boîte de dialogue Ouvrir le projet, sous Portail Portail, cliquez sur L'intégralité du portail Tout le portail.
  4. Dans la partie supérieure de la boîte de dialogue, dans la zone Search (Rechercher), entrez Create points on a map tutorial (Didacticiel Créer des points sur une carte), puis appuyez sur la touche Entrée.
  5. Dans la liste des résultats de recherche, cliquez sur Create points on a map (Créer des points sur une carte) pour sélectionner le paquetage de projet.
    Remarque :

    S’il existe plusieurs paquetages de projet portant ce nom, consultez la colonne Owner (Propriétaire). Sélectionnez l’élément dont le nom de propriétaire est ArcGISProTutorials. Si vous n’obtenez aucun résultat de recherche, reportez-vous à la rubrique Accéder aux didacticiels de démarrage rapide.

  6. Cliquez sur OK.

    Le projet s'ouvre sur la région de Taranaki sur l'île Nord de la Nouvelle-Zélande. La limite du parc national d'Egmont apparaît en orange. Le mont Taranaki, volcan inactif, se situe au centre du parc.

    La vue active est une scène 3D nommée Egmont 3D. Il existe également une carte 2D nommée Egmont.

    Carte d'imagerie de la région de Taranaki en Nouvelle-Zélande

    Le projet est stocké dans votre dossier <user documents>\ArcGIS\Packages.

  7. Sous l'onglet Carte, dans le groupe Naviguer, cliquez sur Géosignets Géosignets. Sous Géosignets Egmont 3D, cliquez sur View from above (Vue du dessus) pour zoomer sur la limite du parc.
  8. Explorez la scène avec les techniques de navigation 3D et des géosignets.

    L’outil Explore (Explorer) Outil Explorer sélectionné sur l’onglet Map (Carte) vous permet de naviguer avec la souris. Vous pouvez également utiliser le navigateur à l’écran Navigatoren mode d’accès complet.

    Astuce:

    Si vous ne maîtrisez pas la navigation 3D, reportez-vous aux rubriques d’aide Navigation en 3D et Utiliser le navigateur à l’écran ou suivez le didacticiel Explorer des cartes et scènes.

  9. Lorsque vous avez terminé, revenez au géosignet View from above (Vue du dessus).

Création d'une classe d'entités

Vous allez créer une classe d'entités dans la géodatabase du projet en vue de stocker les entités correspondant aux entrées du parc. Lorsque vous créez une classe d’entités, vous spécifiez ses propriétés essentielles, telles que son nom, son type de géométrie et son système de coordonnées. Vous pouvez également ajouter des champs à la table et définir des propriétés avancées.

  1. Dans la fenêtre Catalog (Catalogue), sur l’onglet Project (Projet), accédez à Databases (Bases de données) > create_points_on_a_map.gdb.

    La géodatabase du projet contient déjà une classe d'entités nommée ENP_Boundary. Cette classe d’entités stocke les données source de la couche Egmont National Park dans la fenêtre Contents (Contenu).

  2. Cliquez avec le bouton droit sur Create_points_on_a_map.gdb, puis cliquez sur New (Nouveau) > Feature Class (Classe d’entités) Classe d’entités.

    L’outil Create Feature Class (Créer une classe d’entités) s’ouvre. L’outil est une séquence de six pages, ou étapes. Toutes les entrées ne sont pas requises.

  3. Sur la page Define (Définir), pour Name (Nom), saisissez ENP_Entrances. Pour Alias, saisissez Park Entrances (Entrées du parc).

    Dans le nom de la classe d’entités, ENP est l'abréviation d’Egmont National Park, le parc national d’Egmont. L’alias est un nom convivial qui sera donné aux couches de la carte en fonction de la classe d’entités.

  4. Pour Feature Class Type (Type de classe d’entités), cliquez sur la flèche de la liste déroulante et sur Point.

    Sous Geometric Properties (Propriétés géométriques), la zone Z Values (Valeurs Z) est cochée par défaut. Des valeurs z spécifient la position verticale des entités ponctuelles ajoutées à cette classe d'entités et des valeurs x,y spécifient leur position horizontale.

    Page Définir de l’outil Créer une classe d’entités

  5. Au bas de la fenêtre, cliquez sur Next (Suivant).

    Par défaut, une nouvelle classe d’entités ne comporte que deux champs : OBJECTID et SHAPE. Vous allez ajouter des champs correspondant à un nom d'entité et une description.

  6. Sur la page Fields (Champs), sous les champs existants, cliquez sur Click here to add a new field (Cliquer ici pour ajouter un nouveau champ).

    Un nouveau champ est ajouté. Dans la colonne Field Name (Nom de champ), son nom par défaut Field peut être modifié.

  7. Remplacez la valeur par défaut par NAME (NOM). Appuyez sur la touche Entrée.

    Ce champ stocke le nom des entrées du parc. Dans la colonne Data Type (Type de données), le type de données par défaut, Text (Texte), est correct.

  8. Au bas de la fenêtre, sous Field Properties (Propriétés du champ), double-cliquez sur la cellule en regard de Alias pour la rendre modifiable. Cliquez de nouveau sur la cellule et saisissez Entrance Name (Nom de l’entrée). Appuyez sur la touche Entrée.
  9. Double-cliquez sur la cellule en regard de Length (Longueur) et remplacez la valeur par défaut par 35. Appuyez sur Entrée.

    Propriétés du champ NOM

  10. Ajouter un autre nouveau champ avec les propriétés suivantes :
    • Field Name (Nom de champ) : DESCRIPTION
    • Data Type (Type de données) : Text (Texte)
    • Alias : Description
    • Length (Longueur) : 15

    Page Champs de l’outil Créer une classe d’entités

  11. Cliquez sur Next (Suivant).

    Sur la page Spatial Reference (Référence spatiale), vous allez sélectionner un système de coordonnées. Vous allez utiliser New Zealand Transverse Mercator, une norme commune en Nouvelle-Zélande. Comme ce système de coordonnées est utilisé par la couche Egmont National Park sur votre carte, vous n’avez pas à le rechercher. Il doit apparaître par défaut dans la zone Current XY (Valeur XY actuelle).

    Page Référence spatiale de l’outil Créer une classe d’entités

    Remarque :

    Si nécessaire, dans la moitié inférieure de la fenêtre, sous Layers (Couches), cliquez sur NZGD 2000 New Zealand Transverse Mercator pour le définir comme système XY actuel.

  12. Vous n’avez pas à suivre les étapes restantes, car les paramètres par défaut suffisent. Pour en savoir plus sur ces paramètres (configuration de la tolérance, de la résolution et du stockage de bases de données), reportez-vous aux rubriques Propriétés d’une référence spatiale et Mots-clés de configuration pour les géodatabases fichier.

  13. Cliquez sur Terminer pour créer la classe d'entités.

    La classe d’entités ENP_Entrances est ajoutée à la géodatabase du projet.

    Fenêtre Catalogue avec la nouvelle classe d’entités dans la géodatabase

    Pour le moment, la nouvelle classe d’entités ne comporte aucune entité. Avant d’ajouter des entités, vous devez effectuer les tâches de préparation suivantes :

    • Ajouter des métadonnées pour décrire la classe d’entités
    • Ajouter la classe d’entités à la scène en tant que couche et symboliser la couche
    • Définir les règles de création d’entités avec un modèle d’entités

Ajouter des métadonnées

Vous allez ajouter des métadonnées de description d’élément à la classe d’entités. Une description d’élément inclut une synthèse, une description et des balises. Elle peut également comporter des crédits et des limites d’utilisation.

  1. Dans la fenêtre Catalog (Catalogue), cliquez avec le bouton droit sur la classe d’entités ENP_Entrances et sélectionnez Edit Metadata (Mettre à jour les métadonnées) Mettre à jour les métadonnées.

    Une vue des métadonnées apparaît. Les éléments du style de métadonnées s’affichent dans la fenêtre Contents (Contenu).

    Élément Description de l’élément dans la fenêtre Contenu

    Remarque :

    Si vous utilisez le style de métadonnées Description d’élément par défaut, le seul élément répertorié dans la fenêtre Contents (Contenu) est Item Description (Description de l’élément). L’élément de métadonnées n’est actuellement pas valide Métadonnées non valides, car il manque des informations requises. Si vous utilisez un autre style de métadonnées, d’autres éléments de métadonnées apparaîtront également. Item Description (Description de l’élément) est le seul élément à mettre à jour dans ce didacticiel.

  2. Dans la vue des métadonnées, dans la zone Tags (Balises), saisissez (ou copiez et collez) les mots-clés suivants : parcs, parc national d’Egmont, Taranaki, Nouvelle-Zélande.

    Séparez les mots-clés par des virgules.

  3. Dans la zone Summary (Purpose) (Récapitulatif (objet)), ajoutez le texte suivant : Identify road entry points to Egmont National Park (Identifiez les points d’entrée routière du parc national d’Egmont).
  4. Cliquez sur la zone Description (Abstract) (Description).

    Dans la fenêtre Contents (Contenu), l’élément Item Description (Description de l’élément) est maintenant désigné comme valide Métadonnées valides car les informations requises sont présentes.

  5. Dans la zone Description (Abstract) (Description), ajoutez le texte suivant : Road entry points to Egmont National Park (Points d’entrée routière du parc national d’Egmont). Les emplacements ont été identifiés à l'aide d'une couche de limites du parc et du fond de carte d'imagerie mondiale Esri.
  6. Sur le ruban, sous l'onglet Métadonnées, dans le groupe Gérer les métadonnées, cliquez sur Enregistrer Enregistrer.
  7. Fermez la vue des métadonnées ENP_Entrances.
  8. Dans la barre d'outils Accès rapide, cliquez sur le bouton Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Ajouter et symboliser une couche

Vous allez ajouter la classe d’entités en tant que couche à la carte et symboliser la couche.

  1. Vérifiez que la scène Egmont 3D se trouve dans la vue active. Dans la fenêtre Catalog (Catalogue) cliquez avec le bouton droit sur ENP_Entrances et sélectionnez Add To Current Map (Ajouter à la carte actuelle) Ajouter à la carte actuelle.

    Une couche est ajoutée à la fenêtre Contenu (Contents). Son nom est Park Entrances (Entrées du parc), car il s’agit de l’alias spécifié lorsque vous avez créé la classe d’entités.

    Fenêtre contenu avec la couche Park Entrances (Entrées du parc)
    La couleur de votre symbole des entrées du parc peut être différente.

    La couche est positionnée sous la catégorie 3D Layers (Couches 3D), car la géométrie de la classe d’entités comporte des valeurs z. La case à cocher de visibilité de la couche est grisée, car vous n’avez encore créé aucune entité.

  2. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez avec le bouton droit sur la couche Park Entrances (Entrées du parc) et sélectionnez Symbology (Symbologie) Symbologie.

    La fenêtre Symbologie apparaît. La symbologie principale est définie sur Single Symbol (Symbole unique), ce qui signifie que toutes les entités de la couche s’affichent avec le même symbole.

  3. Sous le paramètre Primary symbology (Symbologie principale), en regard de Symbol (Symbole), cliquez sur le gabarit du symbole.

    La fenêtre présente les options de mise en forme des symboles ponctuels.

  4. Sous Format Point Symbol (Formater le symbole ponctuel), cliquez sur l’onglet Gallery (Bibliothèque) si nécessaire.
  5. Dans la zone de recherche, saisissez cone (cône) et appuyez sur Entrée.
  6. Dans la liste des symboles, sous ArcGIS 3D, cliquez sur Standing Cone (Cône constant).

    Symbole Standing Cone (Cône constant) sélectionné dans la bibliothèque de symboles

  7. Cliquez sur l’onglet Properties (Propriétés). Cliquez sur l’onglet Symbol (Symbole) Symbole en dessous si nécessaire.
  8. Sous Appearance (Apparence), cliquez sur la flèche de la liste déroulante Color (Couleur) et choisissez Beryl Green (Vert béryl) ou une autre couleur vive.

    Palette de couleur avec le vert béryl sélectionné

  9. Attribuez à Size (Taille) la valeur 8 pts et appuyez sur Entrée. Cliquez sur Apply (Appliquer).

    Le symbole est actualisé dans la fenêtre Contents (Contenu).

  10. Dans la barre d'outils Accès rapide, cliquez sur le bouton Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Configurer le modèle d'entités

Les modèles d’entités rationalisent la création de données en spécifiant les propriétés par défaut des nouvelles entités. Ces propriétés par défaut incluent les symboles, les valeurs attributaires et les outils de mise à jour utilisés lors de la création d’entités.

Avant de configurer le modèle d’entités, vous allez créer la couche Park Entrances qui sera la seule que vous pouvez modifier dans la scène.

  1. En haut de la fenêtre Contents (Contenu), cliquez sur l’onglet List By Editing (Répertorier par mise à jour) List By Editing (Répertorier par mise à jour).
    Remarque :

    Les points d’exclamation Les couches de services tuilées ne sont pas modifiables en regard de World Boundaries and Places (Frontières mondiales et villes) et World Imagery (Imagerie mondiale) signifient que ces couches ne sont pas modifiables.

  2. Sous Couches 2D, décochez la case en regard de Egmont National Park.

    Cette couche ne peut pas être mise à jour tant que cette case n’est pas cochée.

    Astuce:

    Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit sur la couche Park Entrances et choisir Unique couche modifiable Unique couche modifiable.

  3. En haut de la fenêtre Contents (Contenu), cliquez sur l’onglet List By Drawing Order (Répertorier par ordre d’affichage) Répertorier par ordre d’affichage.
  4. Sur le ruban, cliquez sur l'onglet Modifier. Dans le groupe Features (Entités), cliquez sur Create (Créer) Créer des entités.

    La fenêtre Create Features (Créer des entités) s’ouvre et affiche le modèle d’entités Park Entrances (Entrées du parc).

  5. Sous Park Entrances (Entrées du parc), cliquez sur le modèle Park Entrances (Entrées du parc) pour le développer.
    Modèle d'entités Park Entrances

    L’outil Point point est sélectionné comme outil de mise à jour par défaut pour la création de nouvelles entités ponctuelles.

  6. Cliquez sur le bouton Open the active template pane (Ouvrez la fenêtre du modèle actif) Ouvrez la fenêtre du modèle actif afin de spécifier des attributs pour les entités que vous allez créer pour accéder aux valeurs attributaires des nouvelles entités.

    Chaque entité aura un nom différent, vous ne pouvez donc pas définir une valeur par défaut pour Entrance Name. Toutefois, chaque entité aura la même description.

  7. Cliquez sur la valeur en regard de Description et saisissez Park Entrance (Entrée du parc). Appuyez sur la touche Entrée.
    Remarque :

    La valeur par défaut Description de Park Entrance (Entrée du parc) sera appliquée aux nouvelles entités tant que vous mettez à jour la couche sans interruption. Elle n’est pas conservée si vous commencez à mettre à jour une autre couche ou effectuez une autre opération logicielle. Pour rendre les valeurs attributaires par défaut permanentes dans le modèle d’entités, cliquez avec le bouton droit sur le modèle dans la fenêtre Create Features (Créer des entités) et sélectionnez Properties (Propriétés) Propriétés. Dans la boîte de dialogue Template Properties (Propriétés du modèle), cliquez sur l’onglet Attributes (Attributs). Saisissez une valeur attributaire et cliquez sur OK.

Créer une entité d'entrée du parc

Le parc comporte trois entrées routières. Vous allez d’abord créer une entité ponctuelle représentant l’entrée Egmont Road.

Dans le modèle d’entités Park Entrances (Entrées du parc), l’outil Point permettant de créer des entités est actif et vous pouvez commencer la mise à jour. Pour que l'outil demeure actif lorsque vous naviguez sur la carte, vous allez utiliser un raccourci clavier.

  1. Vérifiez que la scène Egmont 3D est la vue active (et non la carte Egmont 2D). Survolez la scène.

    Le pointeur se transforme en pointeur de précision (réticule) auquel un symbole est associé. Si vous cliquez sur la scène, vous créez une entité ponctuelle à l’endroit où vous cliquez.

    Astuce:

    Si vous ajoutez une entité au mauvais endroit, cliquez sur le bouton Annuler Annuler dans la barre d'outils Accès rapide.

  2. Sur le ruban, cliquez sur l'onglet Carte et sur Géosignets Géosignets. Sous Géosignets Egmont, cliquez sur Egmont Road.

    La carte effectue un zoom avant sur la route.

  3. Maintenez la touche C du clavier enfoncée.

    Le pointeur change pour représenter une main Déplacer. Tant que vous maintenez la touche C enfoncée, vous pouvez naviguer sur la carte tout en conservant l’outil de mise à jour actuel actif. Cliquez et faites glisser pour vous déplacer. Pour effectuer un zoom avant et arrière, utilisez la molette de défilement ou maintenez le bouton droit de la souris enfoncé et faites glisser.

    Astuce:

    Vous pouvez également utiliser le navigateur à l’écran Navigator pour vous déplacer lorsqu’un outil de mise à jour est actif.

  4. Accédez à la zone où la route pénètre dans le parc.
    Zoom avant sur l'entrée du parc

    L'entrée du parc se situe à l'endroit où les terrains dégagés se terminent et où la forêt commence.

  5. Relâchez la touche C. Cliquez sur la route à l’entrée du parc.
    Entité insérée sur Egmont Road

    L’entité est ajoutée sur la carte et sélectionnée. Vous allez ajouter une valeur attributaire pour le nom de cette entrée.

  6. Sous l'onglet Carte, dans le groupe Sélection, cliquez sur Attributs Attributs.
  7. Dans la fenêtre Attributes (Attributs), cliquez sur la valeur en regard de Entrance Name (Nom de l’entrée). Saisissez Egmont Road et appuyez sur Entrée.
    Attributs de l'entité Egmont Road

    La description a déjà été ajoutée, comme indiqué dans le modèle d’entités.

  8. Cliquez sur Apply (Appliquer).
  9. En regard de l'onglet Attributs, au centre de la fenêtre, cliquez sur l'onglet Géométrie.
    Onglet Géométrie dans la fenêtre Attributs

    Avec les valeurs x et y, une valeur z fait partie de la géométrie de l’entité ponctuelle. La valeur z doit être proche de 463 mètres.

  10. Cliquez sur l'onglet Attributs pour afficher à nouveau les attributs de l'entité.

Créer des entités pour les autres entrées du parc

Vous allez suivre la même procédure pour créer des entités correspondant aux deux autres entrées du parc.

  1. Sous l'onglet Carte, cliquez sur Géosignets Géosignets. Sous Géosignets Egmont, cliquez sur Pembroke Road.
  2. Maintenez la touche C enfoncée. Accédez à la zone où la route pénètre dans le parc.
  3. Relâchez la touche C. Cliquez pour ajouter un point sur la route.
    Entité insérée sur Pembroke Road
  4. Dans la fenêtre Attributes (Attributs), pour Entrance Name (Nom de l’entrée), saisissez Pembroke Road. Appuyez sur Entrée, puis cliquez sur Apply (Appliquer).
  5. Accédez au géosignet Manaia Road.
  6. Maintenez la touche C enfoncée. Appliquez un zoom avant et ajoutez un point.
    Entité insérée sur Manaia Road
  7. Dans la fenêtre Attributes (Attributs), pour Entrance Name (Nom de l’entrée), saisissez Manaia Road. Appuyez sur Entrée, puis cliquez sur Apply (Appliquer).
  8. Sur le ruban, cliquez sur l'onglet Modifier. Dans le groupe Gérer les mises à jour, cliquez sur Enregistrer Enregistrer les mises à jour.
  9. A l'invite Enregistrer les mises à jour, cliquez sur Oui.
  10. Sous l'onglet Modifier dans le groupe Sélection, cliquez surEffacer Effacer.
  11. Dans la fenêtre Contenu, cliquez avec le bouton droit sur la couche Park Entrances et sélectionnez Table attributaire Ouvrir la table.
    Table attributaire des entrées du parc

    La table comporte trois enregistrements avec les valeurs attributaires que vous avez fournies. Les valeurs du champ Shape sont Point Z, car les entités possèdent des valeurs z.

  12. Fermez la table.
  13. Cliquez sur l'onglet Carte et sur Géosignets Géosignets. Sous Géosignets Egmont 3D, cliquez sur View from above.
  14. Sous l'onglet Carte, groupe Naviguer, cliquez sur l'outil Explorer Outil Explorer.
  15. Explorez la scène et examinez les entrées du parc dans différentes perspectives.

    Vue de trois entrées du parc en regardant vers l’Est

Afficher la couche sur la carte

N’importe quelle couche peut être affichée dans une carte 2D ou une scène 3D, qu’elle comporte ou non des valeurs z. Vous allez copier la couche Park Entrances (Entrées du parc) à partir de la scène Egmont 3D dans la carte Egmont.

  1. Dans la fenêtre Contenu, sous Couches 3D, cliquez avec le bouton droit sur Park Entrances et sélectionnez Copier Copier.
  2. Activez la vue cartographique Egmont 2D.
  3. Dans la fenêtre Contenu, cliquez avec le bouton droit sur le nom de la carte Egmont et sélectionnez Coller Coller.

    La couche Park Entrances (Entrées du parc) apparaît en haut de la liste des couches dans la fenêtre Contents (Contenu).

  4. Vous pouvez également redimensionner le symbole ou choisir un autre symbole pour la couche dans la carte 2D.
  5. Dans la barre d'outils Accès rapide, cliquez sur le bouton Enregistrer Enregistrer.
  6. Fermez les fenêtres ouvertes autres que Contenu et Catalogue.

Les entités cartographiques (les points, lignes et polygones qui représentent des emplacements géographiques) sont généralement stockées dans une classe d’entités. Une classe d’entités stocke la géométrie et les attributs des entités afin qu’elles puissent être ajoutées à de nouvelles cartes, traitées et analysées avec des outils, puis gérées avec vos autres données.

Les entités d’entrée du parc que vous avez créées ont des valeurs z dérivées de la surface d’altitude de la scène, la couche WorldElevation3D/Terrain3D. Vous pouvez exploiter davantage les surfaces d’altitude dans les scènes. Pour cela, suivez le didacticiel Convertir une carte en scène.

Rubriques connexes