Skip To Content

Cartes

Les cartes présentent une ou plusieurs couches de données spatiales. Les cartes peuvent être en 2D, 3D ou il peut s'agir de fonds de carte. Elles peuvent être aussi simples ou complexes que vous le souhaitez. Elles peuvent être conçues pour une échelle unique, une sortie imprimée ou avec plusieurs degrés de détail à afficher selon une plage d'échelles. Pour savoir comment créer une carte avec différents niveaux de détail, reportez-vous à la rubrique Créer une carte multi-échelles.

Les cartes 3D sont également appelées des scènes et peuvent s'afficher dans une vue globale ou locale. Les vues globales représentent une scène dans une vue mondiale complète sur une surface. Les vues locales présentent une vue 3D d'une scène dans un système de coordonnées projetées. Les scènes globales conviennent mieux aux jeux de données globaux ou lorsque vous voulez passer d'une vue globale à une vue régionale. Le système de coordonnées d'une scène globale peut uniquement être WGS84. Les scènes locales s'appliquent au contenu où un cube constant de données représente le mieux les informations, par exemple une exploitation minière ou un projet de construction. Les scènes locales peuvent utiliser n'importe quel système de coordonnées. Les vues globales et locales prennent toutes les deux en charge la consultation souterraine.

Les cartes 2D peuvent être converties en nouvelles scènes 3D et inversement. Cette opération génère une nouvelle scène ou carte dans le projet. La carte ou scène d'origine demeure intacte. Vous pouvez posséder autant de cartes que nécessaire dans un projet et en ouvrir plusieurs à la fois. Cela signifie que vous pouvez visionner les mêmes données de différentes façons (même en 2D et 3D) simultanément.

Les cartes sont des éléments de projet qui sont gérés dans la fenêtre Catalogue ou dans une vue Catalogue de la même manière que d'autres éléments de projet. Vous pouvez créer des cartes vierges ou créer des cartes en important des documents existants depuis d’autres applications ArcGIS Desktop, telles que ArcMap (.mxd), ArcGlobe (.3dd) et ArcScene (.sxd).

Vous pouvez définir le modèle de couleur d'une carte à la valeur RVB ou CMJN. Le modèle de couleur est défini dans l'onglet Général de la boîte de dialogue Propriétés de la carte. Utilisez le modèle RVB si votre carte est toujours consultée sur un écran numérique. Utilisez le modèle de couleur CMJN pour la carte si vous prévoyez d’incorporer la carte dans une mise en page qui sera imprimée ou générée sur papier.

Couches

Les données spatiales s'affichent sur les cartes via des couches. Les couches racontent une histoire à propos des données via les symboles et étiquettes. Les couches contiennent généralement un thème ou une catégorie d'informations unique, tel que les routes, les bâtiments, les types d'habitat ou les frontières administratives. Les couches représentent différents types de contenu, notamment les entités vectorielles, les rasters et le contenu Web. Vous utilisez des symboles et des étiquettes dans les couches pour communiquer les caractéristiques des données. Les couches font référence à des sources de données, telles qu’une base de données ou un serveur.

Une carte peut posséder plusieurs couches et vous pouvez réutiliser des couches dans d'autres cartes. Vous pouvez par exemple utiliser la même couche d'imagerie sous différents jeux de données dans différentes cartes. Utilisez les couches d'annotations de carte pour annoter ou marquer votre carte sans données spatiales. Vous pouvez ajouter des couches prédéfinies dans des scènes pour une visualisation simple préparée avec seulement quelques paramètres.

La fenêtre Contenu vous permet de gérer les couches d'une carte. Vous pouvez y activer et désactiver les couches et les réorganiser. Les scènes pouvant contenir à la fois des données 2D et 3D, vous trouverez une catégorie pour les couches 2D et une catégorie pour les couches 3D. Les scènes peuvent également inclure des données KML, qui sont répertoriées dans une catégorie KML. Les couches de la catégorie Couches 2D s'affichent comme si elles étaient drapées sur une surface. Les symboles dans les couches 2D sont dessinés et configurés dans un contexte bidimensionnel. Les couches dans la catégorie Couches 3D possèdent des fonctionnalités supplémentaires, telles que l'extrusion verticale. Les symboles dans les couches 3D sont dessinés et configurés avec un jeu complet de propriétés tridimensionnelles. Pour déplacer une couche d'une catégorie vers une autre, cliquez sur le nom de la couche dans la fenêtre Contenu et faites-la glisser vers l'autre catégorie.

Naviguer et interagir avec les couches

Pour explorer les cartes d'un projet, déplacez-vous pour voir différentes zones et appliquez un zoom avant et arrière pour les afficher à différentes échelles. Pour savoir comment naviguer sur une carte, reportez-vous à la rubrique Raccourcis clavier pour la navigation. Si vous comparez deux cartes ou plus, vous pouvez associer deux cartes ouvertes ou plus afin qu’elles demeurent synchronisées pendant votre navigation. Enregistrez des géosignets d'emplacements stratégiques pour y revenir facilement. Ils sont stockés dans une galerie visuelle qui est disponible sur toutes les cartes et scènes du projet.

Vous pouvez également explorer les cartes en mesurant les distances et les surfaces ou en consultant les données via des données temporelles ou d’autres plages de variables.

Toutes les informations que renferment les données ne peuvent pas être visualisées via les étiquettes et la symbologie en même temps. Pour connaître les attributions supplémentaires, configurez les fenêtres contextuelles afin d'afficher des informations sur les entités lorsqu'elles sont interrogées interactivement. ArcGIS Pro utilisant le même style de fenêtre contextuelle que d'autres applications ArcGIS, vous pouvez concevoir des cartes pour présenter des informations avant de les partager et de les publier.

Interrompre le dessin

Vous pouvez interrompre temporairement le dessin de vos cartes et scènes en cliquant sur l’option Pause Drawing (Mettre le dessin en pause) Suspendre le dessin dans l’angle inférieur droit de la vue. En cas d’interruption du dessin, la récupération de nouveau contenu pour la vue est suspendue. Cela vous permet de modifier le contenu de la carte sans la redessiner.

Lorsque le dessin d’une carte est interrompu, la mention Paused (Opération interrompue) se superpose en haut de la vue et une icône d’interruption apparaît dans l’onglet de la vue cartographique. Une carte dont le dessin est interrompu n’extrait aucun contenu ; ni d’une source de données, ni de votre cache disque local. Vous pouvez toujours naviguer sur la carte et tout le contenu actuellement en mémoire continue à s’afficher. Vous pouvez l’utiliser comme contexte pour accéder à un nouvel emplacement. Cela inclut le niveau de détail actuel du fond de carte en cours d’affichage. La carte n’est pas actualisée lorsque vous naviguez ou appliquez un zoom avant et arrière. De plus si vous désactivez la visibilité d’une couche, ou ajoutez une nouvelle couche à la carte, elle n’apparaît pas tant que vous n’avez pas quitté l’état d’interruption du dessin.

Dans le mode Mise en page, l’état d’interruption du dessin s’applique uniquement aux fenêtres cartographiques. Les autres éléments dynamiques, tels que les flèches d’orientation vers le nord et les barres d’échelle, ne sont pas affectés.

Mises en page

Pour représenter vos données sur une page, vous pouvez créer une mise en page avec votre contenu dans votre projet. Un projet peut contenir autant de mises en page que vous le souhaitez. Une mise en page peut faire référence à des cartes et scènes. Les scènes dans une mise en page représentent des données 3D sur une page 2D imprimée. Ajoutez des éléments statiques et dynamiques à la mise en page pour prendre en charge les cartes et scènes. Vous pouvez exporter une mise en page dans différents formats de fichiers graphiques ou l'imprimer directement sur papier (au format d'imprimante de bureau classique ou en grand format).

Vous pouvez concevoir une série de cartes à partir d'une mise en page. Une série de cartes est un ensemble de pages cartographiques dotées d'une mise en page commune, où chaque page couvre une portion d'une zone géographique plus vaste.

Vous pouvez définir le modèle de couleur d'une mise en page à la valeur RVB ou CMJN. Le modèle de couleur est défini dans l'onglet Général de la boîte de dialogue Propriétés de la carte. Utilisez le modèle RVB si votre mise en page doit être exportée dans un format qui sera toujours affiché sur un écran numérique. Utilisez le modèle de couleur CMJN si vous pensez l'imprimer directement ou l'exporter dans un type de fichier (PDF, par exemple) qui sera ensuite imprimé sur papier.

Automatiser la cartographie

Vous pouvez automatiser de nombreuses tâches cartographiques via les scripts Python ou la structure de géotraitement. ArcPy.mp est un module de script Python qui permet de manipuler le contenu de projets et de fichiers de couches et d'automatiser l'exportation et l'impression. Les fonctionnalités de géotraitement facilitent en outre le traitement des données, notamment la généralisation cartographique où de grands volumes de mises à jour au niveau des entités sont nécessaires.

Rubriques connexes