Configuration système requise pour ArcGIS Pro 2.7

Avant de procéder à l’installation ou à la mise à niveau de ArcGIS Pro sur une machine physique ou virtuelle, assurez-vous que votre système possède la configuration minimale requise pour son exécution. Découvrez également les ressources recommandées pour optimiser les performances.

Vérifiez la capacité de votre ordinateur à exécuter ArcGIS Pro 2.7.

Systèmes d'exploitation pris en charge

ArcGIS Pro est pris en charge sur les systèmes d’exploitation Microsoft Windows indiqués ci-dessous dès lors que le système d’exploitation est également pris en charge par son fournisseur dans le cadre d’une utilisation générale ou publique. Les mises à jour ou Service Packs antérieurs ou futurs de ces versions de système d’exploitation sont pris en charge, sauf indication contraire.

Système d'exploitationDernière mise à jour ou dernier Service Pack testés

Windows 10 Famille, Professionnel et Entreprise (64 bits)

Mise à jour d’octobre 2020

Windows 8.1 Professionnel et Entreprise (64 bits)

Mise à jour d’octobre 2020

Windows Server 2019 Standard et Datacenter (64 bits)

Mise à jour d’octobre 2020

Windows Server 2016 Standard et Datacenter (64 bits)

Mise à jour d’octobre 2020

Windows Server 2012 R2 Standard et Datacenter (64 bits)

Mise à jour d’octobre 2020

Windows Server 2012 Standard et Datacenter (64 bits)

Mise à jour d’octobre 2020

Remarque :

L’option Desktop Experience (Expérience de bureau) est requise sur toutes les versions de Windows Server.

Configuration matérielle

ÉlémentPris en charge et recommandé

Processeur

Minimale : double cœur, HyperThreading*

Recommandée : quatre cœurs

Optimale : 10 cœurs

Plateforme

x64 avec extensions SSE2

Mémoire/Mémoire vive

Minimum : 8 Go

Recommandée : 16 Go

Optimale : 32 Go et plus

Propriétés d'affichage

Profondeur de couleurs 24 bits

Consultez également la section Configuration de la carte vidéo et graphique ci-dessous.

Résolution de l'écran

1 024 x 768 ou supérieure à une taille normale

Cache de visualisation

Le cache de visualisation temporaire de ArcGIS Pro peut utiliser jusqu’à 32 Go d’espace, si cette quantité d’espace est disponible, à l’emplacement sélectionné par l’utilisateur. Par défaut, le cache de visualisation est écrit dans le profil utilisateur.**

Stockage

Minimum : 32 Go d’espace libre

Recommandé : 32 Go ou plus d’espace libre sur un disque SSD

*Les processeurs Hyperthreading contiennent généralement deux threads par cœur. Un processeur double cœur Hyperthreading a quatre threads disponibles pour le traitement, tandis qu'un processeur à six cœurs Hyperthreading en a douze.

**Le cache est écrit par défaut dans le sous-dossier \Local du profil utilisateur et ne se déplace pas avec le profil d'utilisateur si les profils itinérants sont activés par votre administrateur système.

Configuration de la carte vidéo et graphique

Reportez-vous à la configuration ci-dessous pour savoir comment obtenir des performances graphiques optimales.

Remarque :

Veillez à utiliser le pilote le plus récent.

ÉlémentPris en charge et recommandé

DirectX*

Fonctionnalité DirectX 11 de niveau 11.0, Shader Model 5.0

OpenGL*

Minimale : OpenGL 4.3 avec les extensions ARB_clip_control et EXT_texture_compression_s3tc

Recommandée : OpenGL 4.5 avec les extensions ARB_clip_control, ARB_shader_draw_parameters, EXT_swap_control, EXT_texture_compression_s3tc et EXT_texture_filter_anisotropic

Mémoire graphique dédiée (non partagée)**

4 Go ou plus

*ArcGIS Pro utilise automatiquement OpenGL si les conditions de configuration requises pour DirectX ne sont pas remplies. Vous pouvez passer manuellement à OpenGL si vous suspectez un problème avec votre pilote.

**Si vous utilisez un ordinateur portable équipé d’un processeur graphique intégré, envisagez d’augmenter la quantité de mémoire vive (RAM) du système pour compenser l’utilisation de mémoire partagée.

Configuration logicielle requise

Les logiciels suivants doivent être installés avant ArcGIS Pro:

LogicielExigences

.NET Framework

Microsoft .NET Framework 4.8 ou version ultérieure

Trois types de licence sont disponibles pour ArcGIS Pro 2.7. Selon le type utilisé, il vous faudra peut-être installer des logiciels supplémentaires ou accéder à ArcGIS Online.

  • Licence d’utilisateur nommé : ArcGIS Pro est concédée via un compte d’organisation sur ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise. Si la licence est concédée via ArcGIS Online (l’option par défaut), l’installation d’un logiciel de licences n’est pas requise car ArcGIS Online est un service basé sur le cloud fourni par Esri.

    Si la licence est concédée via ArcGIS Enterprise, vous devez installer l’une des versions indiquées dans le tableau ci-dessous, ainsi qu’une version prise en charge correspondante de ArcGIS License Manager.

    ArcGIS EnterpriseArcGIS License Manager

    10.8.1

    2020.1

    10.8

    2020.1

    10.7.1

    2020.1

    10.7

    2020.1

    10.6.1

    2020.1

    10,6

    2020.1

  • La licence flottanteArcGIS License Manager 2020.1 ou ultérieure est requise pour gérer les licences ArcGIS Pro 2.7.
  • Licence fixe : aucun logiciel supplémentaire n'est requis pour l'attribution de licences.

SDK, configuration système requise

Pour créer des compléments à l’aide de ArcGIS Pro SDK for .NET, la configuration minimale requise est décrite dans le référentiel SDK GitHub.

Virtualisation

ArcGIS Pro est pris en charge dans différents environnements sur site et dans le cloud, comme indiqué dans les quatre tableaux ci-dessous.

Dans tous ces environnements, un GPU compatible avec votre plateforme de virtualisation est recommandé pour une expérience utilisateur optimale.

Remarque :

La section Virtualisation de l’aide contient des informations supplémentaires au sujet de la configuration des environnements de virtualisation pour ArcGIS Pro.

VDI (Virtual Desktop Infrastructure) sur siteRemarques

Citrix XenDesktop 7.15 LTSR CU4

Utilisez les derniers pilotes Citrix et NVIDIA. Reportez-vous aux sites Web Citrix et NVIDIA pour obtenir les dernières versions.

Citrix Virtual Apps and Desktops 7 1912 LTSR

Microsoft Hyper-V Server 2012 R2

Microsoft VDI certifié avec RemoteFX vGPU Windows Device Driver Model (WDDM) 1.2

Microsoft Hyper-V Server 2016

Microsoft Hyper-V Server 2019

Utilisez Discrete Device Assignment (DDA) pour accéder directement au GPU.

VMware vSphere 6.5

Utilisez VMware Horizon View 7.x et version ultérieure uniquement.

Utilisez les derniers pilotes VMware et NVIDIA. Reportez-vous aux sites Web VMware et NVIDIA pour obtenir les dernières versions.

VMware vSphere 6.7

Remarque :

  • L’utilisation de ArcGIS Pro avec Citrix XenApp est fortement déconseillée en raison de la mauvaise affectation des sessions du système d’exploitation Windows et de la gestion de la mémoire GPU.
  • Si vous utilisez l’App Layering pour ajouter ArcGIS Pro à Citrix XenDesktop ou XenApp, l’application peut ne pas démarrer en raison d’une autorisation insuffisante du service de licence de Flexnet. Pour éviter un échec, exécutez une installation en ligne de commande du service de licence de Flexnet avec le paramètre MODIFYFLEXDACL=TRUE. Exemple : msiexec /I "C:\Program Files\ArcGIS\Pro\Resources\ArcGIS Licensing Service\ArcGISLS.msi" MODIFYFLEXDACL=TRUE
  • ArcGIS Pro offre des performances et un niveau de fonctionnalité nominaux dans les environnements suivants :

    • Microsoft App-V
    • VMware App Volumes

Infrastructure CloudRemarques

Amazon Elastic Compute Cloud (EC2)

Instances G4

Amazon WorkSpaces

Graphics Bundle

Machines virtuelles Azure N-Series

Série NVv3

  • La machine virtuelle NV6 est recommandée car elle inclut un GPU, ce qui est suffisant à l’heure actuelle pour ArcGIS Pro. Le client Windows 10 RDP convient à la plupart des charges de travail. La technologie Teradici peut être utile pour gérer les charges de travail très exigeantes.

Série NVv4

  • NV4 : convient à la 2D. Capable de propose une solide expérience 2D avec ArcGIS Pro.
  • NV8 : convient à la 2D, ainsi qu’à une utilisation modérée de la 3D. Identique à NV4, mais fonctionnalité de rendu et de rendu 3D de mouvement un peu plus fluide.
  • NV16 : plateforme solide pour une utilisation modérée à élevée de la 3D. Ce système pourrait convenir à de nombreux utilisateurs faisant largement appel à la 3D, et ayant d’importants besoins en termes de jeux de données et d’analyse.
  • NV32 : cette plateforme convient pour une utilisation intense de la 3D, des jeux de données plus volumineux et des besoins conséquents en termes d’analyse.

Remarque :

Lors de l’utilisation des outils de ArcGIS Spatial Analyst ou des fonctions d’apprentissage automatique exploitant l’architecture GPU, plusieurs GPU peuvent être utiles pour gérer la visualisation et les calculs. Envisagez cette option si vous exécutez des outils Spatial Analyst ou des fonctions d’apprentissage automatique et que l’affichage devient erratique. Voici les listes actuelles des outils Spatial Analyst et des fonctions d’apprentissage automatique qui sollicitent le GPU pour leurs calculs.

Virtualisation et utilisation en mode continu dans le CloudRemarques

Amazon AppStream 2.0