Couches ou fonctionnalités supplémentaires

Lorsque vous effectuez un partage sur ArcGIS Enterprise, vous pouvez activer des couches ou des fonctionnalités supplémentaires. Le fait d’activer certaines d’entre elles a pour effet de créer des éléments supplémentaires dans le contenu de votre portail ; d’autres activent simplement la fonctionnalité disponible dans le service. Certaines fonctionnalités impliquent la présence dans votre carte d’une couche ou d’une source de données spécifique. En l’absence de ces éléments, la case à cocher est masquée.

Lorsque vous effectuez un partage sur un serveur fédéré doté d’une extension d’objet serveur (SOE) ou d’un intercepteur d’objet serveur (SOI), cette fonctionnalité est disponible. Vous devez sélectionner le serveur fédéré avec le SOI/SOE pour voir la fonctionnalité répertoriée. Utilisez le gestionnaire ArcGIS Server pour mettre à jour l’ordre d’exécution des SOI après le partage de la couche Web.

Avant d’activer une couche OGC (Open Geospatial Consortium), assurez-vous que les couches sont partagées publiquement pour pouvoir afficher correctement les couches OGC.

KML

Le langage KML (Keyhole Markup Language) est un format de fichier basé sur XML permettant de représenter des entités géographiques dans des applications telles que ArcGIS Earth. Le langage KML permet de tracer des points, des lignes et des polygones sur les cartes et les globes et de les partager.

Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Prise en charge de KML dans ArcGIS Server.

Référencement linéaire

Le référencement linéaire est pris en charge lorsque vous partagez des réseaux et des couches d’événements à utiliser dans ArcGIS Pipeline Referencing Server, ArcGIS Roads and Highways et Roadway Reporter. Ils peuvent être utilisés pour :

  • Convertir les itinéraires et les mesures en coordonnées ou polylignes et convertir les emplacements de coordonnées en itinéraires et mesures.
  • Valider un itinéraire ou des valeurs de mesure.
  • Convertir les mesures d’une méthode de référencement linéaire (LRM) à une autre.

Analyse du réseau

L’analyse du réseau est prise en charge lors du partage d’une couche d’analyse de réseau. Les services d’analyse du réseau permettent d’effectuer des analyses de réseaux de transport, notamment les suivantes :

  • Zone de desserte
  • Itinéraire
  • Ressource la plus proche
  • Matrice de coût origine-destination

Le fait d’activer l’analyse de réseau a pour effet de créer un élément de service d’analyse du réseau dans votre contenu.

Production topographique

Les fonctions de production topographique sont prises en charge lors du partage de couches Web à utiliser dans ArcGIS Defense Mapping Server ou ArcGIS Production Mapping Server. Ces couches Web peuvent être utilisées pour générer des produits de carte.

En savoir plus sur ce service dans ArcGIS Server

En savoir plus sur la publication du service

Validation

La validation est prise en charge lors de la publication de jeux de données avec une fonctionnalité de géodatabase donnée. La validation contribue à garantir l’intégrité des données en autorisant les opérations suivantes :

  • Couches topologiques
  • Couches d'atelier parcellaire
  • Couches possédant des règles attributaires de validation ou de calcul par lots
Pour activer la fonctionnalité de validation, les conditions suivantes doivent être remplies :
  • La couche d’images de carte doit faire référence aux données inscrites.
  • Une couche d’entités associée doit être incluse.
  • La source de la couche doit faire partie d’une branche versionnée et être accédée en tant que propriétaire de données.
  • L’espace de travail inscrit référencé par la couche d’images de carte doit être configuré pour inclure la branche dans la connexion à la base de données.

Découvrez comment partager et utiliser une topologie.

Découvrez comment partager des jeux de données d’atelier parcellaire et valider un atelier parcellaire.

Découvrez comment partager des jeux de données avec des règles attributaires et évaluer les règles attributaires.

Gestion des versions

La gestion des versions est prise en charge lors du partage des jeux de données de branche versionnée. La gestion des versions permet de créer et d’administrer les versions, ainsi que de mettre à jour les jeux de données de branche versionnée par le biais de la couche d’entités associée. Sans gestion des versions, vous ne pouvez pas passer d’une version à l’autre, annuler ou répéter une mise à jour, ni ignorer toutes les modifications. Seule la mise à jour simple est disponible. Pour activer la fonctionnalité de gestion de version, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • La couche d’images de carte doit faire référence aux données inscrites.
  • Une couche d’entités associée doit être incluse.
  • L’espace de travail inscrit référencé par la couche d’images de carte doit être configuré pour inclure la branche dans la connexion à la base de données.

Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Partager des données de branche versionnée.

La gestion de version peut être utile lors du partage des éléments suivants :

  • Couches de réseaux techniques
  • Couches de réseaux de trace
Découvrez comment partager des couches de réseaux techniques.

Découvrez comment partager des couches de réseaux de trace.

WCS

Le service WCS (Web Coverage Service) permet de fournir des jeux de données raster conformément à la spécification OGC WCS.

Un service WCS renvoie des données dans un format qui peut être utilisé comme entrée pour l’analyse et la modélisation. Il diffère du service WMS (Web Map Service) de l’OGC qui ne renvoie qu’une image des données. Les jeux de données raster rendus disponibles par l’intermédiaire des services WCS sont appelés des couvertures. Ils ne doivent pas être confondus avec les jeux de données vectoriels disponibles dans les versions précédentes d’ArcGIS, également appelés couvertures.

Les services WCS sont utiles si vous souhaitez que vos jeux de données raster soient disponibles en ligne dans un format ouvert et reconnu sur divers clients et plateformes. Les clients compatibles avec les spécifications WCS 1.0.0, 1.1.0, 1.1.1, 1.1.2 et 2.0.1 peuvent afficher votre service et l’utiliser.

Pour plus d’informations sur la modification des propriétés WMS, reportez-vous à la rubrique Propriétés de service WCS disponibles.

OGC Features

Les services OGC Features permettent de diffuser les entités dans une carte conformément à la spécification OGC API Features. La norme des entités d’API de l’OGC, OGC API Features, repose sur l’ancienne norme Web Feature Service (WFS) de l’OGC et permet de diffuser des données géospatiales sur le Web. Il est possible d’en créer à partir d’une couche d’images de carte.

Vous pouvez utiliser les couches dans des applications tierces pour lesquelles un service d’entités d’API de l’OGC est requis. Vous pouvez également ajouter la couche d’entités OGC à Map Viewer ou l’utiliser dans ArcGIS Pro 2.8 ou version ultérieure.

WFS

Le service WFS (Web Feature Services) permet de diffuser les entités dans votre carte conformément à la spécification OGC WFS. Ces entités peuvent être créées à partir d’une couche d’entités Web qui copie toutes les données ou activées sur les couches d’images de carte.

La diffusion de vos données par l’intermédiaire d’un service WFS permet aux applications compatibles avec les services Web d’accéder aux entités géographiques de votre carte ou géodatabase d’entreprise. Le service WFS renvoie des entités avec la géométrie et les attributs que les clients peuvent utiliser dans tout type d’analyse géospatiale. Les services WFS prennent également en charge des filtres qui vous permettent d’exécuter des requêtes spatiales et attributaires sur les données.

Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Services WFS. Pour plus d’informations sur les propriétés que vous pouvez définir, reportez-vous à la rubrique Propriétés de service WFS disponibles.

WFS requiert les éléments suivants :

  • La couche d’images de carte doit faire référence aux données inscrites ; ces dernières doivent être inscrites auprès du serveur fédéré.
    Remarque :

    Une couche WFS avec des données copiées sur le serveur peut être créée en partageant une couche d’entités Web qui copie toutes les données.

  • Si les transactions sont activées, toutes les données doivent faire partie de la même géodatabase d’entreprise inscrite.

WMS

Le service WMS (Web Map Service) permet de fournir des cartes dynamiques conformément à la spécification OGC WMS.

Les services WMS s’avèrent utiles si vous souhaitez que vos cartes soient disponibles en ligne dans un format ouvert et reconnu sur divers clients et plateformes. Les clients compatibles avec la spécification WMS peuvent afficher et utiliser votre service. Quatre versions de la spécification WMS ont été publiées jusqu’à présent : 1.0.0, 1.1.0, 1.1.1 et 1.3.0 (la plus récente).

Pour plus d’informations sur les propriétés que vous pouvez définir, reportez-vous à la rubrique Propriétés de service WMS disponibles.

Rubriques connexes