Agréger (Analyse)

Résumé

Calcule une union géométrique des entités en entrée. Toutes les entités et les attributs correspondants sont inscrits dans la classe d'entités en sortie.

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la fonction Agréger

Illustration

Illustration de l’outil Agréger

Utilisation

  • Toutes les classes d’entités et les couches d’entités en entrée doivent avoir une géométrie surfacique.

  • Le paramètre Autoriser les discontinuités peut être utilisé avec les paramètres Tous les attributs ou Identifiants d’entités uniquement du paramètre Attributs à joindre. Cela permet l’identification des surfaces résultantes entièrement bordées par les polygones obtenus. Les attributs FID pour ces entités de discontinuité ont tous la valeur -1.

  • La classe d’entités en sortie contient un attribut FID_<name> pour chacune des classes d’entités en entrée. Si, par exemple, une des classes d’entités en entrée se nomme Soils, la classe d’entités en sortie comprendra un attribut FID_Soils. FID_<name> Les valeurs sont -1 pour toute entité en entrée (ou toute partie d’une entité en entrée) qui n’intersecte pas une autre entité en entrée. Les valeurs attributaires des autres classes d'entités de l'union, lorsque aucune intersection n'est détectée, ne sont pas transférées vers l'entité en sortie dans ce cas.

  • Les valeurs attributaires des classes d'entités en entrée sont copiées vers la classe d'entités en sortie. Toutefois, si l'entrée représente une ou plusieurs couche(s) créée(s) par l'outil Générer une couche et que l'option Règle de division est activée pour un champ, alors un quotient de la valeur attributaire en entrée est calculé pour la valeur attributaire en sortie. Lorsque l'option Règle de division est activée, chaque fois qu'une entité est fractionnée dans une opération de superposition, les attributs des entités résultantes sont égaux à un quotient de la valeur attributaire de l'entité en entrée. La valeur en sortie dépend du quotient de division de la géométrie d'entité en entrée. Par exemple, si la géométrie en entrée a été divisée en parties égales, la moitié de la valeur attributaire de l'entité en entrée est affectée à la valeur attributaire de chaque nouvelle entité. L'option Règle de division s'applique uniquement aux champs de type numérique.

    Attention :

    Les outils de géotraitement ne respectent pas les règles de fractionnement de champ des classes d'entités ou des tables de géodatabase.

  • Cet outil peut générer des entités multi-parties dans la sortie même si toutes les entrées étaient des entités en une partie. Le cas échéant, pour éliminer les entités multi-parties, utilisez l'outil Multi-parties vers une partie sur la classe d'entités en sortie.

  • Licence :

    Les licences ArcGIS Desktop Basic et Desktop Standard limitent le nombre de classes ou de couches d’entités en entrée à deux.

  • Cet outil respecte l’environnement Facteur de traitement parallèle. Si l’environnement n’est pas défini (comportement par défaut) ou s’il est défini sur 0, le traitement parallèle est désactivé. Le fait de définir l’environnement sur 100 permet un traitement parallèle. Jusqu’à 10 coeurs seront utilisés lorsque le traitement parallèle sera activé.

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Entités en entrée

Classes ou couches d’entités en entrée. Lorsque la distance entre les entités est inférieure à la tolérance d'agrégat, les entités de classement inférieur s'alignent sur l'entité de classement le plus élevé. Le classement le plus élevé est 1. Toutes les entités en entrée doivent être des polygones.

Value Table
Classe d’entités en sortie

Classe d'entités devant contenir les résultats.

Feature Class
Attributs à joindre
(Facultatif)

Spécifie les attributs des entités en entrée qui sont transférés vers la classe d’entités en sortie.

  • Tous les attributs — Tous les attributs provenant des entités en entrée sont transférés vers la classe d'entités en sortie. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Tous les attributs à l'exception des identifiants d'entités — Tous les attributs issus des entités en entrée à l'exception du champ FID sont transférés dans la classe d'entités en sortie.
  • Identifiants d'entités uniquement — Seul le champ FID des entités en entrée est transféré vers la classe d'entités en sortie.
String
Tolérance XY
(Facultatif)

La distance minimale séparant toutes les coordonnées d'entité (nœuds et sommets) ainsi que la distance de déplacement possible d'une coordonnée sur X ou Y (ou les deux).

Attention :

Modifier la valeur de ce paramètre peut provoquer des erreurs ou des résultats inattendus. Il est recommandé de ne pas modifier ce paramètre. Ce paramètre n’est plus affiché dans la boîte de dialogue de l’outil. Par défaut, la propriété tolérance x,y de référence spatiale de la classe d'entités en entrée est utilisée.

Linear Unit
Interruptions autorisées
(Facultatif)

Spécifie si une entité est créée pour les zones de la sortie entièrement bordées par des polygones.

Les discontinuités sont des zones dans la classe d’entités en sortie qui sont entièrement bordées par d’autres polygones (provenant de l’intersection d’entités ou de trous existants dans les polygones en entrée). Ces zones ne sont pas non valides, mais vous pouvez les identifier en vue de l’analyse. Pour identifier les discontinuités dans la sortie, désactivez ce paramètre. Une entité est alors créée dans ces zones. Pour sélectionner ces entités, effectuez une requête sur la classe d’entités en sortie portant sur les valeurs FID de toutes les entités en entrée égales à -1.

  • Activée : aucune entité n’est créée pour une zone de la sortie entièrement bordée par des polygones. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Désactivée : une entité est créée pour une zone de la sortie entièrement bordée par des polygones. Cette entité n’aura aucune valeur attributaire et aura une valeur FID de -1.
Boolean

arcpy.analysis.Union(in_features, out_feature_class, {join_attributes}, {cluster_tolerance}, {gaps})
NomExplicationType de données
in_features
[[in_features, {Rank}],...]

Classes ou couches d’entités en entrée. Lorsque la distance entre les entités est inférieure à la tolérance d'agrégat, les entités de classement inférieur s'alignent sur l'entité de classement le plus élevé. Le classement le plus élevé est 1. Toutes les entités en entrée doivent être des polygones.

Value Table
out_feature_class

Classe d'entités devant contenir les résultats.

Feature Class
join_attributes
(Facultatif)

Spécifie les attributs des entités en entrée qui sont transférés vers la classe d’entités en sortie.

  • ALLTous les attributs provenant des entités en entrée sont transférés vers la classe d'entités en sortie. Il s’agit de l’option par défaut.
  • NO_FIDTous les attributs issus des entités en entrée à l'exception du champ FID sont transférés dans la classe d'entités en sortie.
  • ONLY_FIDSeul le champ FID des entités en entrée est transféré vers la classe d'entités en sortie.
String
cluster_tolerance
(Facultatif)

La distance minimale séparant toutes les coordonnées d'entité (nœuds et sommets) ainsi que la distance de déplacement possible d'une coordonnée sur X ou Y (ou les deux).

Attention :

Modifier la valeur de ce paramètre peut provoquer des erreurs ou des résultats inattendus. Il est recommandé de ne pas modifier ce paramètre. Ce paramètre n’est plus affiché dans la boîte de dialogue de l’outil. Par défaut, la propriété tolérance x,y de référence spatiale de la classe d'entités en entrée est utilisée.

Linear Unit
gaps
(Facultatif)

Spécifie si une entité est créée pour les zones de la sortie entièrement bordées par des polygones.

Les discontinuités sont des zones dans la classe d’entités en sortie qui sont entièrement bordées par d’autres polygones (provenant de l’intersection d’entités ou de trous existants dans les polygones en entrée). Ces zones ne sont pas non valides, mais vous pouvez les identifier en vue de l’analyse. Pour identifier les discontinuités dans la sortie, définissez ce paramètre sur NO_GAPS afin de créer une entité dans ces zones. Pour sélectionner ces entités, effectuez une requête sur la classe d’entités en sortie portant sur les valeurs FID de toutes les entités en entrée égales à -1.

  • GAPSAucune entité n’est créée pour une zone de la sortie entièrement bordée par des polygones. Il s’agit de l’option par défaut.
  • NO_GAPSUne entité est créée pour une zone de la sortie entièrement bordée par des polygones. Cette entité n’aura aucune valeur attributaire et aura une valeur FID de -1.
Boolean

Exemple de code

Exemple d’utilisation de l’outil Agréger (fenêtre Python)

Le script ci-dessous pour la fenêtre Python illustre l’utilisation de la fonction Union en mode immédiat.

import arcpy
arcpy.env.workspace = "C:/data/data/gdb"
arcpy.Union_analysis(["well_buff50", "stream_buff200", "waterbody_buff500"], 
                     "water_buffers", "NO_FID", 0.0003)
arcpy.Union_analysis([["counties", 2], ["parcels", 1], ["state", 2]], 
                     "state_landinfo")
Exemple 2 d’utilisation de l’outil Agréger (script autonome)

Le script autonome ci-dessous illustre deux applications possibles de la fonction Union dans l’écriture de scripts.

# unions.py
# Purpose: union 3 feature classes

# Import the system modules
import arcpy

# Set the current workspace (to avoid having to specify the full path to the 
# feature classes each time)
arcpy.env.workspace = "c:/data/data.gdb"
 
# Union 3 feature classes but only carry the FID attributes to the output
inFeatures = ["well_buff50", "stream_buff200", "waterbody_buff500"]
outFeatures = "water_buffers"
arcpy.Union_analysis(inFeatures, outFeatures, "ONLY_FID")

# Union 3 other feature classes, but specify some ranks for each 
# since parcels has better spatial accuracy
inFeatures = [["counties", 2], ["parcels", 1], ["state", 2]]
outFeatures = "state_landinfo" 
arcpy.Union_analysis(inFeatures, outFeatures)

Informations de licence

  • Basic: Limité
  • Standard: Limité
  • Advanced: Oui

Rubriques connexes