Combiner les couches (GeoAnalytics)

Résumé

Combine les couches d’entités pour créer une seule couche en sortie.

L’outil exige que les deux entrées possèdent le même type de géométrie (point, ligne ou polygone) ou soient des tables. Si le temps est activé sur une couche, l'autre couche doit également être activée d’un point de vue temporel et avoir le même type temporel (instantané ou intervalle). Le résultat contient toujours tous les champs de la couche en entrée. Tous les champs de la couche à combiner seront inclus par défaut ; vous pouvez aussi spécifier des règles de combinaison personnalisées pour définir la structure souhaitée. Voici quelques exemples :

  • Vous disposez de trois couches représentant les limites administratives de l’Angleterre, du pays de Galles et de l’Écosse et vous souhaitez une seule couche pour la Grande-Bretagne. Vous pouvez utiliser Combiner les couches pour combiner les zones et conserver tous les champs de chaque zone.
  • Vous disposez de deux couches contenant des informations de parcelle pour les cantons contigus. Vous souhaitez les fusionner en une seule couche, en conservant uniquement les champs qui portent le même nom et qui ont le même type dans les deux couches.

Illustration

Diagramme du processus Combiner les couches
Le diagramme du processus Combiner les couches est affiché.

Utilisation

  • Les deux entrées possèdent le même type de géométrie (point, ligne ou polygone) ou sont des tables.

  • Les deux entrées possèdent le même type temporel (instant ou intervalle) ou ne sont pas temporellement activées.

  • Par défaut, tous les champs des deux entrées seront copiés dans la sortie. Vous pouvez également choisir de renommer, de supprimer ou d’apparier les champs de la couche à combiner dans la couche en entrée.

    OpérationDescriptionExemple

    Rename (Renommer)

    Le champ est renommé dans la sortie. Une zone de texte dans laquelle vous pouvez indiquer le nouveau nom apparaît.

    Vous souhaitez combiner deux couches, chacune ayant un champ appelé COUNT. Ce champ représente le total des individus d’une couche et le total de familles dans l’autre. Les deux champs COUNT seront combinés par défaut, car ils ont un nom de champ apparié. Utilisez Rename (Renommer) pour changer le nom du champ dans la couche à combiner en MERGE_COUNT afin de conserver séparément les deux champs dans la couche de résultats.

    Remove (Supprimer)

    Le champ est supprimé de la sortie.

    Vous souhaitez combiner deux couches, mais ne désirez pas conserver certains champs dans la couche à combiner tels que OBJECTID. Utilisez Rename (Renommer) pour empêcher l’écriture de ces champs dans la couche de résultats et ne conserver que les champs présentant un intérêt.

    Apparier

    Les noms de champs deviennent équivalents. Les valeurs du champ de la couche à combiner sont alors copiées dans le champ en sortie apparié.

    Vous souhaitez combiner deux couches tabulaires des résultats d’une enquête. La couche en entrée a un champ appelé Name qui contient les noms des participants à l’enquête. Un champ équivalent dans la couche de fusion est appelé Participant. Utilisez Match (Apparier) pour indiquer que ces champs sont équivalents ; les deux seront combinés en un champ unique appelé Name dans la couche de résultats.

  • Si la couche en entrée et la couche à combiner contiennent des champs avec des noms appariés mais des types de champ qui ne correspondent pas, l’outil échouera sauf si les deux types de champs peuvent être correctement combinés. Si le champ en entrée est une chaîne et que le champ à combiner est numérique, les champs seront combinés en un champ de chaîne unique dans la couche en sortie. Si le champ en entrée est un nombre double et que le champ à combiner est numérique, les champs seront combinés en un champ double unique dans la couche en sortie. Dans tous les autres cas, il est nécessaire d’utiliser le paramètre Merging Attributes (Attributs de combinaison) pour renommer ou supprimer l’un des champs d’appariement afin d’exécuter l’outil.

  • Vous pouvez améliorer les performances de l’outil Merge Layers (Combiner les couches) en effectuant une ou plusieurs des opérations suivantes :

    • Définissez l’environnement de l’étendue de manière à analyser uniquement des données d’intérêt.
    • Utilisez les données locales de l’environnement de l’analyse.

  • Cet outil de géotraitement est mis en œuvre par ArcGIS GeoAnalytics Server. L’analyse est réalisée sur le GeoAnalytics Server et les résultats sont stockés dans votre contenu dans ArcGIS Enterprise.

  • Lors de l’exécution des outils GeoAnalytics Server, l’analyse est réalisée sur GeoAnalytics Server. Pour des performances optimales, GeoAnalytics Server doit pouvoir accéder aux données via les couches d’entités hébergées sur votre portail ArcGIS Enterprise ou les partages de fichiers Big Data. Les données qui ne sont pas locales pour GeoAnalytics Server sont transférées sur GeoAnalytics Server avant le début de l’analyse. Autrement dit, l’exécution d’un outil prend plus de temps et, dans certains cas, le transfert des données entre ArcGIS Pro et GeoAnalytics Server peut échouer. Le seuil d’échec dépend aussi bien des débits du réseau que de la taille et de la complexité des données. Il est par conséquent recommandé de toujours partager les données ou créer un partage de fichiers Big Data.

    Pour en savoir plus sur le partage des données dans votre portail.

    Pour en savoir pus sur la création d'un partage de fichiers Big Data via ArcGIS Server Manager

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Couche en entrée

Entités ponctuelles, linéaires ou surfaciques ou table à fusionner avec la couche à combiner.

Record Set
Couche à combiner

Entités ponctuelles, linéaires ou surfaciques ou table à combiner avec la couche en entrée. La couche à combiner doit contenir le même type d’entité et le même type temporel que la couche en entrée.

Record Set
Nom en sortie

Nom du service d'entités en sortie.

String
Attributs de fusion
(Facultatif)

Liste de valeurs qui décrivent comment les champs de la couche à combiner doivent être modifiés et appariés avec les champs de la couche en entrée. Tous les champs provenant de la couche en entrée sont transférés vers la couche en sortie. Si aucun attribut de fusion n’est défini, tous les champs provenant de la couche à combiner sont transférés vers la couche en sortie.

Si un champ existe dans une couche mais pas dans l’autre, la couche en sortie contiendra tout de même les deux champs. Le champ en sortie contiendra des valeurs Null pour les entités en entrée qui n'avaient pas ce champ. Si, par exemple, la couche en entrée contient un champ nommé TYPE mais que la couche à combiner ne contient pas TYPE, la sortie contiendra TYPE, mais ses valeurs seront nulles pour toutes les entités copiées à partir de la couche à combiner.

Vous pouvez contrôler la façon dont les champs de la couche à combiner sont inclus dans la couche en sortie à l’aide des opérations de combinaison suivantes :

  • Renommer (Supprimer) : le champ de la couche à combiner est supprimé dans la couche en sortie.
  • Rename (Renommer) : le champ de la couche à combiner est renommé dans la sortie. Vous ne pouvez pas renommer un champ de la couche à combiner en utilisant le nom d'un champ de la couche en entrée. Pour rendre équivalents des noms de champs, utilisez l’option Apparier.
  • Match (Apparier) : le champ de la couche à combiner est renommé et apparié à un champ de la couche en entrée. Par exemple, la couche en entrée possède un champ nommé CODE et la couche à combiner a un champ nommé STATUS. Vous pouvez apparier STATUS à CODE ; la sortie contiendra le champ CODE avec les valeurs du champ STATUS pour les entités copiées à partir de la couche à combiner. La conversion cast des types est prise en charge pour les valeurs numériques. L’appariement des champs numériques et des champs de chaîne n’est pas pris en charge.

Value Table
Stockage des données
(Facultatif)

Indique le ArcGIS Data Store dans laquelle la sortie est enregistrée. La valeur par défaut est Stockage de Big Data spatio-temporelles. Tous les résultats stockés dans un répertoire de données Big Data spatio-temporelles seront stockés en WGS84. Les résultats stockés dans un répertoire de données relationnelles conservent leur système de coordonnées.

  • Spatiotemporal Big Data Store —La sortie sera stockée dans un stockage de Big Data spatio-temporelles. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Stockage des données relationnelles —La sortie sera stockée dans un data store relationnel.
String

Sortie dérivée

ÉtiquetteExplicationType de données
Sortie

Couche en sortie contenant les entités et les attributs associés des deux couches en entrée et à combiner.

Jeu d'enregistrements

arcpy.geoanalytics.MergeLayers(input_layer, merge_layer, output_name, {merging_attributes}, {data_store})
NomExplicationType de données
input_layer

Entités ponctuelles, linéaires ou surfaciques ou table à fusionner avec la couche à combiner.

Record Set
merge_layer

Entités ponctuelles, linéaires ou surfaciques ou table à combiner avec la couche en entrée. La couche à combiner doit contenir le même type d’entité et le même type temporel que la couche en entrée.

Record Set
output_name

Nom du service d'entités en sortie.

String
merging_attributes
[[Merge Field, Action, Input Field],...]
(Facultatif)

Liste de valeurs qui décrivent comment les champs de la couche à combiner doivent être modifiés et appariés avec les champs de la couche en entrée. Tous les champs provenant de la couche en entrée sont transférés vers la couche en sortie. Si aucun attribut de fusion n’est défini, tous les champs provenant de la couche à combiner sont transférés vers la couche en sortie.

Si un champ existe dans une couche mais pas dans l’autre, la couche en sortie contiendra tout de même les deux champs. Le champ en sortie contiendra des valeurs Null pour les entités en entrée qui n'avaient pas ce champ. Si, par exemple, la couche en entrée contient un champ nommé TYPE mais que la couche à combiner ne contient pas TYPE, la sortie contiendra TYPE, mais ses valeurs seront nulles pour toutes les entités copiées à partir de la couche à combiner.

Vous pouvez contrôler la façon dont les champs de la couche à combiner sont inclus dans la couche en sortie à l’aide des opérations de combinaison suivantes :

  • Renommer (Supprimer) : le champ de la couche à combiner est supprimé dans la couche en sortie.
  • Rename (Renommer) : le champ de la couche à combiner est renommé dans la sortie. Vous ne pouvez pas renommer un champ de la couche à combiner en utilisant le nom d'un champ de la couche en entrée. Pour rendre équivalents des noms de champs, utilisez l’option Apparier.
  • Match (Apparier) : le champ de la couche à combiner est renommé et apparié à un champ de la couche en entrée. Par exemple, la couche en entrée possède un champ nommé CODE et la couche à combiner a un champ nommé STATUS. Vous pouvez apparier STATUS à CODE ; la sortie contiendra le champ CODE avec les valeurs du champ STATUS pour les entités copiées à partir de la couche à combiner. La conversion cast des types est prise en charge pour les valeurs numériques. L’appariement des champs numériques et des champs de chaîne n’est pas pris en charge.

Value Table
data_store
(Facultatif)

Indique le ArcGIS Data Store dans laquelle la sortie est enregistrée. La valeur par défaut est SPATIOTEMPORAL_DATA_STORE. Tous les résultats stockés dans un répertoire de données Big Data spatio-temporelles seront stockés en WGS84. Les résultats stockés dans un répertoire de données relationnelles conservent leur système de coordonnées.

  • SPATIOTEMPORAL_DATA_STORELa sortie sera stockée dans un stockage de Big Data spatio-temporelles. Il s’agit de l’option par défaut.
  • RELATIONAL_DATA_STORELa sortie sera stockée dans un data store relationnel.
String

Sortie dérivée

NomExplicationType de données
output

Couche en sortie contenant les entités et les attributs associés des deux couches en entrée et à combiner.

Jeu d'enregistrements

Exemple de code

Exemple d’utilisation de l’outil MergeLayers (fenêtre Python)

Le script de fenêtre Python ci-dessous illustre l'utilisation de l'outil MergeLayers.

#-------------------------------------------------------------------------------
# Name: MergeLayers.py
# Description: Merge two layers containing parcel information.
#
# Requirements: ArcGIS GeoAnalytics Server
# Import system modules
import arcpy
# Set local variables
inputFeatures = "https://sampleserver6.arcgisonline.com/arcgis/rest/services/parcels_west/FeatureServer/0"
mergeFeatures = "https://sampleserver6.arcgisonline.com/arcgis/rest/services/east_parcels/FeatureServer/0"
mergingAttributes = [["CODE", "MATCH", "ID"], ["globalid", "REMOVE"]]
outFS = "all_parcels"
dataStore = "SPATIOTEMPORAL_DATA_STORE"
# Execute Merge Layers
arcpy.geoanalytics.MergeLayers(inputFeatures, mergeFeatures, outFS, 
                               mergingAttributes, dataStore)

Environnements

Système de coordonnées en sortie

Système de coordonnées qui sera utilisé pour l'analyse. L’analyse sera réalisée dans le système de coordonnées en entrée, à moins que ce paramètre en spécifie un autre. Pour les GeoAnalytics Tools, les résultats finaux seront stockés dans le stockage des données spatio-temporelles dans WGS84.

Informations de licence

  • Basic: Nécessite ArcGIS GeoAnalytics Server
  • Standard: Nécessite ArcGIS GeoAnalytics Server
  • Advanced: Nécessite ArcGIS GeoAnalytics Server

Rubriques connexes