Superposer les couches (GeoAnalytics)

Résumé

Superpose les géométries de plusieurs couches dans une seule couche. La superposition peut être utilisée pour combiner, effacer, modifier ou mettre à jour des entités spatiales.

La superposition est utilisée pour répondre à l’une des questions fondamentales de la géographie : Qu’est-ce qui se trouve sur quoi ? Voici quelques exemples :

  • Quelles parcelles se trouvent dans la zone de crue centennale ? (Le terme « dans » est une autre manière de dire « sur ».)
  • Quelle utilisation du sol se trouve sur quel type de sol ?
  • Quelles exploitations minières se trouvent dans des bases militaires abandonnées ?

Illustration

Superposer les couches

Utilisation

  • Cet outil de géotraitement est disponible avec ArcGIS Enterprise 10.6.1 ou version ultérieure.

  • Voici quelques exemples d’utilisation :

    • L'Office pour la qualité de l'environnement souhaite surveiller l'impact du pâturage sur la qualité de l'eau de l'Etat. Les biologistes, en collaboration avec le département, doivent déterminer les endroits où les terrains considérés comme des parcelles de pâturage intersectent certains bassins versants. Superposer les couches permet d'identifier les zones d'intersection.
    • Un promoteur immobilier souhaite implanter un terrain de golf dans l'un des trois comtés centraux de son État. Avant de commencer la planification, les dirigeants de la société doivent déterminer si ces comtés comportent assez de terrains privés qu'ils peuvent acquérir. Superposer les couches peut servir à supprimer les terrains publics des comtés sélectionnés.

  • Avec ArcGIS Enterprise 10.6.1, la couche en entrée et la couche de superposition doivent avoir le même type de géométrie. ArcGIS Enterprise 10.7 prend en charge des relations supplémentaires.

  • Le tableau suivant décrit les opérations de superposition Intersect (Intersecter) et Erase (Effacer), avec différents types de géométrie disponibles dans ArcGIS Enterprise 10.6.1 :

    Couche en entrée (verte) et couche de superposition (jaune)Résultats de l’intersectionRésultats de l’effacement
    Polygones en entrée et de superposition

    Couche de superposition polygonale (verte) et couche en entrée (jaune).

    Résultats de l’entité surfacique avec Intersect (Intersecter)

    Polygones d’intersection de la couche en entrée et de la couche de superposition. B est l’intersection de B et 2. D est l’intersection de D et 4. E est l’intersection de E et 5.

    Résultats de l’entité surfacique avec Erase (Effacer)

    Polygones résultant de l'opération Erase (Effacer). E a été entièrement effacée, ainsi qu’une partie de B et D. A et C n’ont pas été effacés.

    Lignes en entrée et de superposition

    Couche de superposition linéaire (verte) et couche en entrée (jaune).

    Résultats de l’entité linéaire avec Intersect (Intersecter)

    Lignes résultant de l'opération Intersect (Intersecter). B est l’intersection de B et 2. D est l’intersection de D et 4.

    Résultats de l’entité linéaire avec Erase (Effacer)

    Lignes résultant de l'opération Erase (Effacer). L'entité B a été entièrement effacée et un segment de D a été effacé. A et C n’ont pas été effacés.

    Points en entrée et de superposition

    Couche de superposition ponctuelle (verte) et couche en entrée (jaune).

    Résultats de l’entité ponctuelle avec Intersect (Intersecter)

    Point résultant de l’opération Intersect (Intersecter). C est l’intersection de C et 3.

    Résultats de l’entité ponctuelle avec Erase (Effacer)

    Points résultant de l'opération Erase (Effacer). L'entité C a été effacée. A et B sont le résultat de l’opération.

  • Avec ArcGIS Enterprise 10.6.1, si les couches sont toutes deux surfaciques, vous pouvez accélérer l’analyse en désélectionnant le paramètre Include Overlapping Input Layers (Inclure les couches superposées en entrée) (include_overlaps=NOT_OVERLAPPING dans Python). Ne désélectionnez cette option que si les deux conditions suivantes sont vérifiées :

    • Les entités de la couche en entrée ne sont pas superposées à d'autres entités de la couche en entrée.
    • Les entités de la couche de superposition ne sont pas superposées à d'autres entités de la couche de superposition.

    Vous pouvez également désélectionner ce paramètre si vous ne souhaitez pas qu’un seul résultat soit retourné pour chaque superposition auto-sécante. Par exemple, les limites de recensement n’auraient pas d’entités qui se superposent et, en cas de superposition avec une couche surfacique disjointe, vous pourriez désélectionner ce paramètre. Ce paramètre n’est pas utilisé dans ArcGIS Enterprise 10.7 ou version ultérieure.

  • Les méthodes de superposition et les géométries en entrée d’ArcGIS Enterprise 10.7 ou version ultérieure sont décrites dans le tableau suivant :

    Types de géométrie en entrée et de superpositionIntersecterEffacerUnion (disponible dans la version 10.7)Identité (disponible dans la version 10.7)Différence symétrique (disponible dans la version 10.7)

    Point et point

    Coche

    Disponible dans la version 10.6.1 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.6.1 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Point et polyligne

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Point et polygone

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Polyligne et point

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Polyligne et polyligne

    Coche

    Disponible dans la version 10.6.1 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.6.1 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Polyligne et polygone

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Polygone et point

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Polygone et polyligne

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Polygone et polygone

    Coche

    Disponible dans la version 10.6.1 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.6.1 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Coche

    Disponible dans la version 10.7 et ultérieure.

    Overlay method (Méthode de superposition)Description

    Intersecter

    Intersect (Intersecter)

    Les entités ou les portions d’entités de la superposition qui chevauchent les entités en entrée sont conservées. La géométrie des entrées et des entités doit être identique.

    Il s’agit de l’option par défaut.

    Effacer

    Effacer

    Les entités ou les portions d’entités des entités de superposition qui chevauchent les entités en entrée sont supprimées.

    Agréger

    Union

    Le résultat contient une union géométrique de la couche en entrée et de la couche de superposition. Toutes les entités et les attributs correspondants sont reportés dans la couche.

    Identité

    Identité

    Le résultat contient des entités ou des portions d’entités des entités en entrée ou des entités de superposition. Les entités ou les portions d’entités qui sont superposées dans la couche en entrée et la couche de superposition sont enregistrées dans la couche en sortie.

    Différence symétrique

    Différence symétrique

    Le résultat contient des entités ou des portions d’entités de la couche en entrée et de la couche de superposition qui ne se chevauchent pas.

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Couche en entrée

Entités ponctuelles, linéaires ou surfaciques qui seront recouvertes par la couche de superposition.

Feature Set
Couche de superposition

Entités qui seront recouvertes par les entités de la couche en entrée.

Feature Set
Nom en sortie

Nom du service d'entités en sortie.

String
Type de superposition

Spécifié le type de superposition à réaliser.

  • Intersecter —Calcule une intersection géométrique des couches en entrée. Les entités ou les portions d'entités qui sont superposées dans la couche en entrée et la couche de superposition sont reportées dans la couche en sortie. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Effacer —Seules les entités ou portions d'entités de la couche de superposition qui ne figurent pas dans les entités de la couche en entrée sont reportées dans la sortie.
  • Agréger — Calcule une union géométrique de la couche en entrée et de la couche de superposition. Toutes les entités et les attributs correspondants sont reportés dans la couche.
  • Identité — Calcule une intersection géométrique des entités en entrée et des entités d'identité. Les entités ou les portions d’entités qui sont superposées dans la couche en entrée et la couche de superposition sont enregistrées dans la couche en sortie.
  • Différence symétrique — Les entités ou les portions d’entités dans la couche en entrée et la couche de superposition qui ne se chevauchent pas sont enregistrées dans la couche en sortie.
String
Inclure les couches superposées en entrée
(Facultatif)

Indique si une des couches en entrée (ou les deux) comporte des entités auto-sécantes. Ce paramètre n’est pris en charge que pour ArcGIS Enterprise 10.6.1.

  • Activé : une des couches (ou les deux) comporte des entités superposées. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Désactivé : aucune des couches ne comporte d’entités superposées.
Boolean
Stockage des données
(Facultatif)

Indique le ArcGIS Data Store dans laquelle la sortie est enregistrée. La valeur par défaut est Stockage de Big Data spatio-temporelles. Tous les résultats stockés dans un répertoire de données Big Data spatio-temporelles seront stockés en WGS84. Les résultats stockés dans un répertoire de données relationnelles conservent leur système de coordonnées.

  • Spatiotemporal Big Data Store —La sortie sera stockée dans un stockage de Big Data spatio-temporelles. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Stockage des données relationnelles —La sortie sera stockée dans un data store relationnel.
String

Sortie dérivée

ÉtiquetteExplicationType de données
Couche d’entités en sortie

Superposition de plusieurs couches en une seule couche.

Jeu d'entités

arcpy.geoanalytics.OverlayLayers(input_layer, overlay_layer, output_name, overlay_type, {include_overlaps}, {data_store})
NomExplicationType de données
input_layer

Entités ponctuelles, linéaires ou surfaciques qui seront recouvertes par la couche de superposition.

Feature Set
overlay_layer

Entités qui seront recouvertes par les entités de la couche en entrée.

Feature Set
output_name

Nom du service d'entités en sortie.

String
overlay_type

Spécifié le type de superposition à réaliser.

  • INTERSECTCalcule une intersection géométrique des couches en entrée. Les entités ou les portions d'entités qui sont superposées dans la couche en entrée et la couche de superposition sont reportées dans la couche en sortie. Il s’agit de l’option par défaut.
  • ERASESeules les entités ou portions d'entités de la couche de superposition qui ne figurent pas dans les entités de la couche en entrée sont reportées dans la sortie.
  • UNION Calcule une union géométrique de la couche en entrée et de la couche de superposition. Toutes les entités et les attributs correspondants sont reportés dans la couche.
  • IDENTITY Calcule une intersection géométrique des entités en entrée et des entités d'identité. Les entités ou les portions d’entités qui sont superposées dans la couche en entrée et la couche de superposition sont enregistrées dans la couche en sortie.
  • SYMMETRICAL_DIFFERENCE Les entités ou les portions d’entités dans la couche en entrée et la couche de superposition qui ne se chevauchent pas sont enregistrées dans la couche en sortie.
String
include_overlaps
(Facultatif)

Indique si une des couches en entrée (ou les deux) comporte des entités superposées.

  • OVERLAPPINGUne des couches (ou les deux) comporte des entités superposées. Il s’agit de l’option par défaut.
  • NOT_OVERLAPPINGAucune des couches ne comporte d’entités superposées.
Boolean
data_store
(Facultatif)

Indique le ArcGIS Data Store dans laquelle la sortie est enregistrée. La valeur par défaut est SPATIOTEMPORAL_DATA_STORE. Tous les résultats stockés dans un répertoire de données Big Data spatio-temporelles seront stockés en WGS84. Les résultats stockés dans un répertoire de données relationnelles conservent leur système de coordonnées.

  • SPATIOTEMPORAL_DATA_STORELa sortie sera stockée dans un stockage de Big Data spatio-temporelles. Il s’agit de l’option par défaut.
  • RELATIONAL_DATA_STORELa sortie sera stockée dans un data store relationnel.
String

Sortie dérivée

NomExplicationType de données
output

Superposition de plusieurs couches en une seule couche.

Jeu d'entités

Exemple de code

Exemple d'utilisation de la fonction OverlayLayers (script autonome)

Le script de fenêtre Python ci-dessous illustre l'utilisation de l'outil OverlayLayers.

#-------------------------------------------------------------------------------
# Name: OverlayLayers.py
# Description: Remove areas that are already developed from proposed development sites
#
# Requirements: ArcGIS GeoAnalytics Server
# Import system modules
import arcpy
# Set local variables
inFeatures = "https://myGeoAnalyticsMachine.domain.com/geoanalytics/rest/services/DataStoreCatalogs/bigDataFileShares_cityData/BigDataCatalogServer/areasOfInterest"
overlayFeatures = "https://myGeoAnalyticsMachine.domain.com/geoanalytics/rest/services/DataStoreCatalogs/bigDataFileShares_cityData/BigDataCatalogServer/commercial"
outFS = "DevelopmentSites"
overlayType = "ERASE"
dataStore = "SPATIOTEMPORAL_DATA_STORE"
# Execute Overlay Layers
arcpy.geoanalytics.OverlayLayers(inFeatures, overlayFeatures, outFS, 
                                 overlayType, dataStore)

Environnements

Système de coordonnées en sortie

Système de coordonnées qui sera utilisé pour l'analyse. L’analyse sera réalisée dans le système de coordonnées en entrée, à moins que ce paramètre en spécifie un autre. Pour les GeoAnalytics Tools, les résultats finaux seront stockés dans le stockage des données spatio-temporelles dans WGS84.

Informations de licence

  • Basic: Nécessite ArcGIS GeoAnalytics Server
  • Standard: Nécessite ArcGIS GeoAnalytics Server
  • Advanced: Nécessite ArcGIS GeoAnalytics Server

Rubriques connexes