Ajouter des champs (multiple) (Gestion des données)

Résumé

Ajoute de nouveaux champs à une table, à une classe d'entités ou à un raster.

Utilisation

  • Pour les shapefiles et les tables dBase, si le type d’attribut définit un caractère, des blancs sont insérés pour chaque enregistrement. Si le type de champ définit un attribut numérique, des zéros sont insérés pour chaque enregistrement.

  • L'outil Ajouter des champs possède les propriétés de champ par défaut suivantes :

    • La propriété Autoriser NULL des champs ajoutée sera définie sur True.
    • La propriété Modifiable des champs ajoutée sera définie sur True.
    • La propriété Obligatoire des champs ajoutée sera définie sur False.
    • La précision et l'échelle sont définies par le type de champ et les paramètres par défaut de la source de données.

  • La longueur de champ s'applique uniquement aux champs de type texte.

  • Un shapefile ne prend pas en charge les alias pour les champs, donc vous ne pouvez pas ajouter d’alias de champ à un shapefile.

  • Un champ de type raster vous permet d’inclure une image raster en tant qu’attribut. Il est stocké dans ou avec la géodatabase. Cela est utile lorsqu’une image est la meilleure méthode pour décrire une entité. La précision, l’échelle et la longueur ne peuvent pas être définies pour les champs de type raster.

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Table en entrée

La table en entrée dans laquelle seront ajoutés les champs. Les champs seront ajoutés à la table en entrée existante et aucune nouvelle table en sortie ne sera créée.

Vous pouvez ajouter des champs à des classes d’entités dans des géodatabases, des fichiers de formes, des couvertures, des tables autonomes, des catalogues d’images, des rasters avec tables attributaires et des couches.

Table View; Raster Layer; Mosaic Layer
Propriétés du champ

Les champs et leurs propriétés qui seront ajoutés à la table en entrée.

  • Nom de champ : le nom du champ qui sera ajouté à la table en entrée.
  • Field Type (Type de champ) : type du nouveau champ.
  • Alias du champ : l'autre nom donné au champ. Permet d'attribuer des noms plus explicites aux champs portant des noms sibyllins. Le paramètre Field Alias (Alias du champ) ne s’applique qu’aux géodatabases.
  • Longueur du champ : la longueur du champ en cours d'ajout. Définit le nombre maximal de caractères autorisés pour chaque enregistrement du champ. Cette option s’applique uniquement aux champs de type texte. La longueur par défaut est de 255.
  • Valeur par défaut : la valeur par défaut du champ.
  • Field Domain (Domaine du champ) : domaine de géodatabase qui sera affecté au champ.

Les types de champs disponibles sont les suivants :

  • TEXT : toute chaîne de caractères.
  • FLOAT : nombres fractionnels compris entre -3,4E38 et 1,2E38.
  • DOUBLE : Nombres fractionnels compris entre-2,2E308 et 1,8E308.
  • SHORT : nombres entiers compris entre -32 768 et 32 767.
  • LONG : nombres entiers compris entre -2 147 483 648 et 2 147 483 647.
  • DATE : date et/ou heure.
  • BLOB : longue séquence de nombres binaires.. Vous avez besoin d'une visionneuse ou d’un chargeur personnalisé, ou d’une application tierce pour charger des attributs dans un champ BLOB ou afficher le contenu d’un champ BLOB.
  • RASTER : images raster. Tous les formats de jeu de données raster pris en charge par ArcGIS peuvent être stockés, mais il est recommandé de n’utiliser que des images de petite taille.
  • GUID : identifiant unique global (Globally Unique Identifier).
Value Table

Sortie dérivée

ÉtiquetteExplicationType de données
Table en entrée actualisée

Tables en entrée mises à jour.

Vue tabulaire, couche raster, couche de mosaïque

arcpy.management.AddFields(in_table, field_description)
NomExplicationType de données
in_table

La table en entrée dans laquelle seront ajoutés les champs. Les champs seront ajoutés à la table en entrée existante et aucune nouvelle table en sortie ne sera créée.

Vous pouvez ajouter des champs à des classes d’entités dans des géodatabases, des fichiers de formes, des couvertures, des tables autonomes, des catalogues d’images, des rasters avec tables attributaires et des couches.

Table View; Raster Layer; Mosaic Layer
field_description
[[Field Name, Field Type, {Field Alias}, {Field Length}, {Default Value} {Field Domain}],...]

Les champs et leurs propriétés qui seront ajoutés à la table en entrée.

  • Nom de champ : le nom du champ qui sera ajouté à la table en entrée.
  • Field Type (Type de champ) : type du nouveau champ.
  • Alias du champ : l'autre nom donné au champ. Permet d'attribuer des noms plus explicites aux champs portant des noms sibyllins. Le paramètre Field Alias (Alias du champ) ne s’applique qu’aux géodatabases.
  • Longueur du champ : la longueur du champ en cours d'ajout. Définit le nombre maximal de caractères autorisés pour chaque enregistrement du champ. Cette option s’applique uniquement aux champs de type texte. La longueur par défaut est de 255.
  • Valeur par défaut : la valeur par défaut du champ.
  • Field Domain (Domaine du champ) : domaine de géodatabase qui sera affecté au champ.

Les types de champs disponibles sont les suivants :

  • TEXT : toute chaîne de caractères.
  • FLOAT : nombres fractionnels compris entre -3,4E38 et 1,2E38.
  • DOUBLE : Nombres fractionnels compris entre-2,2E308 et 1,8E308.
  • SHORT : nombres entiers compris entre -32 768 et 32 767.
  • LONG : nombres entiers compris entre -2 147 483 648 et 2 147 483 647.
  • DATE : date et/ou heure.
  • BLOB : longue séquence de nombres binaires.. Vous avez besoin d'une visionneuse ou d’un chargeur personnalisé, ou d’une application tierce pour charger des attributs dans un champ BLOB ou afficher le contenu d’un champ BLOB.
  • RASTER : images raster. Tous les formats de jeu de données raster pris en charge par ArcGIS peuvent être stockés, mais il est recommandé de n’utiliser que des images de petite taille.
  • GUID : identifiant unique global (Globally Unique Identifier).

Dans le paramètre field_description avec des paramètres facultatifs, utilisez None comme espace réservé vide.

Value Table

Sortie dérivée

NomExplicationType de données
out_table

Tables en entrée mises à jour.

Vue tabulaire, couche raster, couche de mosaïque

Exemple de code

Exemple d’utilisation de l’outil AddFields (fenêtre Python)

Le script de fenêtre Python suivant montre comment utiliser l'outil AddFields en mode immédiat.

import arcpy
arcpy.env.workspace = "C:/data/district.gdb"
arcpy.management.AddFields(
    'school', 
    [['school_name', 'TEXT', 'Name', 255, 'Hello world', ''], 
     ['street_number', 'LONG', 'Street Number', None, 35, 'StreetNumDomain'],
     ['year_start', 'DATE', 'Year Start', None, '2017-08-09 16:05:07', '']])

Informations de licence

  • Basic: Nécessite O
  • Standard: Nécessite O
  • Advanced: Nécessite O

Rubriques connexes