Ajouter une règle à une topologie (Gestion des données)

Résumé

Ajoute une nouvelle règle à une topologie.

Les règles que vous choisissez d'ajouter dépendent des relations spatiales que vous voulez contrôler pour les classes d'entités qui figurent dans la topologie.

Pour obtenir une liste et une description complètes des règles de topologie disponibles, reportez-vous à la rubrique Règles de topologie de géodatabase et correctifs d'erreurs de topologie pour les points, les lignes ou les polygones.

Utilisation

  • Vous pouvez entrer le nom de la valeur de sous-type à laquelle vous souhaitez qu'une règle de topologie soit appliquée.

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Topologie en entrée

Topologie à laquelle la nouvelle règle est ajoutée.

Topology Layer
Type de règle

Règle de topologie à ajouter. Pour une liste complète des règles et une description de ce qu'elles font, reportez-vous aux règles topologiques relatives aux entités point, ligne ou polygone.

  • Ne doivent pas avoir de discontinuités (Surface) Cette règle stipule qu'il ne doit pas y avoir d'espaces vides à l'intérieur d'un polygone ou entre des polygones adjacents. Tous les polygones doivent former une surface continue. Le périmètre de cette surface présente systématiquement une erreur. Vous pouvez ignorer cette erreur ou la marquer comme une exception. Utilisez cette règle sur des données qui doivent recouvrir totalement une surface. Ainsi, les polygones de sol ne peuvent pas contenir d'espaces ni former des vides ; ils doivent recouvrir une surface complète.
  • Ne doivent pas se superposer à (Surface) Stipule qu'il ne doit y avoir aucune superposition à l'intérieur des polygones. Les polygones peuvent partager des limites ou des sommets. Cette règle s'utilise lorsqu'une zone ne peut appartenir à deux ou plusieurs polygones. Elle permet de modéliser des limites administratives, comme des zones de codes postaux ou des circonscriptions électorales, et des classements de zones qui s'excluent mutuellement, comme les types de couvertures ou les modelés du terrain.
  • Doivent être recouvertes par les entités de (Surface-Surface) Stipule qu'un polygone appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doit partager toutes ses zones avec les polygones d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Une zone de la première classe d'entités qui n'est pas recouverte par des polygones de l'autre classe d'entités est une erreur. Cette règle s'utilise lorsqu'une zone d'un type, par exemple un état, doit être complètement recouverte par des zones d'un autre type, par exemple, par des départements.
  • Doivent se recouvrir les unes les autres (Surface-Surface) Stipule que les polygones appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doivent partager toutes leurs zones avec les polygones d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Les polygones peuvent partager des limites ou des sommets. Toute zone définie dans l'une quelconque des classes d'entités qui n'est pas partagée avec l'autre est une erreur. Cette règle s'utilise lorsque deux systèmes de classement sont utilisés pour la même zone géographique et qu'un point donné dans un système doit aussi être défini dans l'autre. Ce cas se produit avec des jeux de données hiérarchiques imbriqués, comme avec des îlots de recensements et des groupes d'îlots ou avec de petites lignes de partage des eaux et de grands systèmes hydrographiques. Cette règle s'applique aussi à des classes d'entités surfaciques sans relation hiérarchique, tels que type de sol et pente.
  • Doivent être recouvertes par (Surface-Surface) Stipule que les polygones appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doivent être contenues dans ceux d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Les polygones peuvent partager des limites ou des sommets. Toute zone définie dans la classe d'entités contenue doit être recouverte par une zone de la classe d'entités couvrante. Cette règle s'utilise lorsque des entités d'un type donné doivent se trouver à l'intérieur des entités d'un autre type. Elle s'avère utile pour modéliser des zones qui sont des sous-ensembles environnants plus importants, tels que des unités de gestion à l'intérieur des forêts ou des îlots à l'intérieur de groupes d'îlots.
  • Ne doivent pas se superposer à (Surface-Surface) Stipule que l'intérieur des polygones appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) ne doit pas se superposer à l'intérieur des polygones appartenant à une autre classe (ou à un autre sous-type). Les polygones des deux classes d'entités peuvent partager des limites ou des sommets ou être complètement disjoints. Cette règle s'utilise lorsqu'une zone ne peut appartenir à deux classes d'entités distinctes. Elle permet d'associer deux systèmes de classification de zones s'excluant mutuellement, tels que les types Plans d'eau et Zones réservées aux implantations, où des surfaces définies dans la classe Zones réservées aux implantations ne peuvent pas aussi être définies dans la classe Plans d'eau, et inversement.
  • Doivent être recouvertes par les contours de (Ligne-Surface) Stipule que les lignes doivent être recouvertes par les contours des entités surfaciques. Cette règle s'avère utile pour modeler les lignes, telles que les lignes représentant les limites des parcelles, qui doivent coïncider avec les contours des polygones, correspondant par exemple aux parcelles.
  • Doivent être recouvertes par les contours de (Point-Surface) Stipule que les points doivent se situer sur les contours des entités surfaciques. Cette règle s'avère utile lorsque les entités ponctuelles servent à étayer la modélisation des contours, comme par exemple lorsque des marqueurs de contour doivent être placés sur les limites de certaines surfaces.
  • Doivent être strictement incluses dans (Point-Surface) Stipule que les points doivent se situer à l'intérieur des entités surfaciques. Cette règle s'avère utile lorsque des entités ponctuelles sont liées à des polygones, comme des puits et des champs de forage ou des points d'adresse et des parcelles.
  • Ne doivent pas se superposer à (Ligne) Stipule que les lignes ne doivent pas se superposer avec d'autres lignes de la même classe d'entités (ou du même sous-type). Cette règle s'emploie lorsque les segments de ligne ne doivent pas être dupliqués (par exemple, dans une classe d'entités cours d'eau). Les lignes peuvent se couper ou former des intersections mais elles ne peuvent avoir des segments en commun.
  • Ne doivent pas être sécantes (Ligne) Stipule que les lignes appartenant à une même classe d'entités (ou à un même sous-type) ne doivent ni se croiser ni se superposer. Elles peuvent partager des extrémités. Cette règle s'utilise pour des isolignes qui ne doivent jamais se couper entre elles ou lorsque l'intersection des lignes doit se produire exclusivement aux extrémités, comme dans le cas des segments et des intersections des rues.
  • Ne doivent pas avoir de nœuds pendants (Ligne) Stipule qu'une ligne doit toucher d'autres lignes appartenant à la même classe d'entités (ou au même sous-type) et ce, en ses deux extrémités. Une extrémité qui n'est pas connectée à une autre ligne s'appelle un arc pendant. Cette règle s'utilise lorsque des entités linéaires doivent former des boucles fermées, par exemple lorsqu'elles définissent les contours des entités surfaciques. Elle s'utilise aussi lorsque des lignes se connectent généralement à d'autres lignes, comme les rues par exemple. Il est alors possible de définir des exceptions correspondant à des violations occasionnelles de la règle, comme pour les segments de rue de type "voie sans issue" ou "impasse".
  • Ne doivent pas avoir de pseudo-nœuds (Ligne) Stipule qu'une ligne doit être connectée à au moins deux autres lignes à chaque extrémité. Les lignes reliées à une autre ligne (ou à elles-mêmes) sont considérées comme ayant des pseudo-nœuds. Cette règle s'utilise lorsque des entités linéaires doivent former des boucles fermées, comme lorsqu'elles définissent les contours des polygones ou lorsque des entités linéaires doivent logiquement se connecter à deux autres entités linéaires à chaque extrémité, comme dans le cas des segments d'un réseau hydrographique, les exceptions étant, quant à elles, marquées pour les extrémités à la source des cours d'eau.
  • Doivent être recouvertes par les entités de (Ligne-Ligne) Stipule que les lignes appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doivent être recouvertes par les lignes d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Cette règle s'avère utile pour modeler des lignes logiquement différentes mais spatialement coïncidentes, comme les itinéraires et les rues. Une classe d'entités itinéraires de bus ne doit pas s'écarter des rues définies dans la classe d'entités rues.
  • Ne doivent pas se superposer à (Ligne-Ligne) Stipule qu'une ligne appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) ne doit pas se superposer à des lignes provenant d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Cette règle s'emploie lorsque les lignes ne peuvent pas partager le même espace. Par exemple : les routes ne doivent pas se superposer à des voies ferrées ; les sous-types de dépression d'isoligne ne doivent pas se superposer à autres isolignes.
  • Doivent être recouvertes par (Point-Ligne) Stipule que les points contenus dans une classe d'entités doivent être recouverts par les lignes définies dans une autre classe d'entités. Cette règle ne contraint pas la partie couvrante de la ligne à être un point d'extrémité. Cette règle s'avère utile pour les points qui se trouvent sur un ensemble de lignes, comme les panneaux de signalisation le long des autoroutes.
  • Doivent être recouvertes par les extrémités de (Point-Ligne) Stipule que les points contenus dans une classe d'entités doivent être recouverts par les extrémités de lignes définies dans une autre classe d'entités. Cette règle est similaire à la règle relative aux lignes Les extrémités doivent être recouvertes par, à la différence que, en cas de violation, l'entité ponctuelle et non la ligne est marquée comme erreur. Les marqueurs des angles des contours peuvent être contraints à être recouverts par les extrémités des lignes de contour.
  • Les contours doivent être recouverts par (Surface-Ligne) Stipule que les contours des polygones doivent être recouverts par des lignes définies dans une autre classe d'entités. Cette règle s'utilise lorsque des entités surfaciques doivent comporter des entités linéaires qui délimitent le contour des surfaces, c'est-à-dire, en règle générale lorsque les surfaces ont un jeu d'attributs et que leurs contours ont d'autres attributs. Par exemple, les parcelles peuvent être stockées dans la géodatabase avec leurs contours. Chaque parcelle peut être définie au moyen d'une ou de plusieurs entités linéaires qui stockent des informations relatives à leur longueur ou à la date de réalisation des levés, et il doit y avoir une correspondance précise entre chaque parcelle et son contour.
  • Les contours doivent être recouverts par les contours de (Surface-Surface) Stipule que les contours des polygones appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doivent être recouverts par les contours de polygones appartenant à une autre classe d'entités (ou à un autre sous-type). Elle est utile lorsque des entités surfaciques d'une classe d'entités, telles que des sous-divisions, sont composées de plusieurs polygones d'une autre classe, tels que des parcelles, et que les contours partagés doivent être alignés.
  • Ne doivent pas s'auto-superposer (Ligne) Stipule que les lignes ne doivent pas se superposer avec elles-mêmes. Les lignes peuvent être sécantes ou être en contact, mais elles ne peuvent pas avoir de segments coïncidents. Cette règle s'avère utile pour des entités telles que les rues, où les segments peuvent être en contact, dans une boucle, mais où la même rue ne peut emprunter deux fois le même parcours.
  • Ne doivent pas être auto-sécantes (Ligne) Stipule que les lignes ne doivent pas se croiser ou se superposer avec elles-mêmes. Cette règle s'avère utile pour des lignes, telles que des courbes de niveau, qui ne peuvent être auto-sécantes.
  • Ne doivent être coïncidentes qu'aux extrémités (Ligne) Stipule qu'une ligne appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) ne doit toucher, à ses extrémités, que d'autres lignes appartenant à la même classe (ou au même sous-type). Tout segment de ligne dans lequel des entités se superposent ou toute intersection ailleurs qu'à une extrémité, est une erreur. Cette règle s'avère utile lorsque des lignes doivent uniquement être connectées à des extrémités, comme dans le cas de limites de terrain, qui doivent fractionner (uniquement se connecter aux extrémités) des limites arrière de terrain et ne peuvent pas se superposer.
  • Les extrémités doivent être recouvertes par (Ligne-Point) Stipule que les extrémités des lignes doivent être recouvertes par des points provenant d'une autre classe d'entités. Cette règle s'avère utile pour modéliser les situations suivantes : lorsque les extrémités de deux tuyaux doivent coïncider avec un raccord ou lorsqu'un carrefour doit se trouver à la jonction de deux rues.
  • Contiennent les points (Surface-Point) Stipule qu'un polygone appartenant à une classe d'entités doit contenir au moins un point provenant d'une autre classe d'entités. Les points doivent être situés à l'intérieur du polygone et non pas sur son contour. Cette règle s'avère utile lorsque chaque polygone doit avoir au moins un point associé, comme lorsque des parcelles doivent comporter un point d'adresse.
  • Doivent être en une partie (Ligne) Stipule que les lignes se composent d'une seule partie. Cette règle est très utile lorsque des entités linéaires, telles que les autoroutes d'un réseau routier, ne peuvent comporter plusieurs parties.
  • Doivent coïncider avec (Point-Point) Stipule que les points compris dans une classe d'entités (ou un sous-type) doivent coïncider avec les points compris dans une autre classe d'entités (ou un autre sous-type). Cette règle s'avère utile lorsque des points doivent être recouverts par d'autres points, tels que les transformateurs, qui doivent coïncider avec les pylônes électriques dans les réseaux de distribution électriques, et les points d'observation, qui doivent coïncider avec les postes.
  • Doivent être disjoints (Point) Stipule que les points doivent être séparés spatialement d'autres points dans la même classe d'entités (ou le même sous-type). Tous les points superposés constituent des erreurs. Cette règle s'avère utile pour garantir que des points ne coïncident pas ou ne sont pas dupliqués dans une même classe d'entités, comme par exemple dans des couches de villes, de points d'identification d'arpentage de parcelle, de puits ou de réverbères.
  • Ne doivent pas être sécantes (Ligne-Ligne) Stipule que les entités linéaires d'une classe d'entités (ou d'un sous-type) ne doivent pas se croiser ou se superposer avec les lignes d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Elles peuvent partager des extrémités. Cette règle s'utilise lorsque les lignes de deux couches ne doivent jamais se couper ou lorsque l'intersection des lignes doit se produire exclusivement à des extrémités, comme dans le cas des rues et des voies ferrées.
  • Ne doivent pas être sécantes ou superposées à (Ligne-Ligne) Stipule qu'une ligne appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) ne doit toucher, à ses extrémités, que d'autres lignes appartenant à une autre classe (ou à un autre sous-type). Tout segment de ligne dans lequel des entités se superposent ou toute intersection ailleurs qu'à une extrémité, est une erreur. Cette règle s'avère utile lorsque les lignes de deux couches doivent uniquement être connectées à des extrémités.
  • Doit être à l’intérieur (Ligne-Surface) Stipule qu'une ligne doit être contenue dans la limite d'une entité surfacique. Cette règle s'avère utile lorsque des lignes peuvent coïncider partiellement ou totalement avec les limites d'une zone mais ne peuvent pas se prolonger au-delà des polygones, telles que les autoroutes d'état qui doivent être comprises dans les frontières d'un état et les fleuves qui doivent être inclus dans des bassins versants.
  • Contient un point (Surface-Point) Stipule que chaque polygone doit contenir une entité ponctuelle et que chaque entité ponctuelle doit se trouver dans un polygone unique. Cette règle est utilisée lorsqu'il doit exister une correspondance bijective entre les entités d'une classe d'entités surfaciques et celles d'une classe d'entités points, telles que les frontières administratives et leurs capitales. Chaque point doit être strictement inclus dans un seul polygone et chaque polygone doit strictement contenir exactement un point. Les points doivent être situés à l'intérieur du polygone et non pas sur son contour.
String
Classe d'entités en entrée

Classe d'entités en entrée ou d'origine.

Feature Layer
Sous-type en entrée
(Facultatif)

Sous-type de la classe d'entités en entrée ou d'origine. Entrez la description du sous-type (pas le code). Si aucun sous-type n'existe dans la classe d'entités d'origine ou si vous voulez que la règle s'applique à tous les sous-types de la classe d'entités, laissez ce paramètre vide.

String
Classe d'entités en entrée
(Facultatif)

Classe d'entités de destination de la règle de topologie.

Feature Layer
Sous-type en entrée
(Facultatif)

Sous-type de la classe d'entités de destination. Entrez la description du sous-type (pas le code). Si aucun sous-type n'existe dans la classe d'entités d'origine ou si vous voulez que la règle s'applique à tous les sous-types de la classe d'entités, laissez ce paramètre vide.

String

Sortie dérivée

ÉtiquetteExplicationType de données
Topologie en entrée mise à jour

Topologie mise à jour.

Couche topologique

arcpy.management.AddRuleToTopology(in_topology, rule_type, in_featureclass, {subtype}, {in_featureclass2}, {subtype2})
NomExplicationType de données
in_topology

Topologie à laquelle la nouvelle règle est ajoutée.

Topology Layer
rule_type

Règle de topologie à ajouter. Pour une liste complète des règles et une description de ce qu'elles font, reportez-vous aux règles topologiques relatives aux entités point, ligne ou polygone.

  • Must Not Have Gaps (Area) Cette règle stipule qu'il ne doit pas y avoir d'espaces vides à l'intérieur d'un polygone ou entre des polygones adjacents. Tous les polygones doivent former une surface continue. Le périmètre de cette surface présente systématiquement une erreur. Vous pouvez ignorer cette erreur ou la marquer comme une exception. Utilisez cette règle sur des données qui doivent recouvrir totalement une surface. Ainsi, les polygones de sol ne peuvent pas contenir d'espaces ni former des vides ; ils doivent recouvrir une surface complète.
  • Must Not Overlap (Area) Stipule qu'il ne doit y avoir aucune superposition à l'intérieur des polygones. Les polygones peuvent partager des limites ou des sommets. Cette règle s'utilise lorsqu'une zone ne peut appartenir à deux ou plusieurs polygones. Elle permet de modéliser des limites administratives, comme des zones de codes postaux ou des circonscriptions électorales, et des classements de zones qui s'excluent mutuellement, comme les types de couvertures ou les modelés du terrain.
  • Must Be Covered By Feature Class Of (Area-Area) Stipule qu'un polygone appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doit partager toutes ses zones avec les polygones d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Une zone de la première classe d'entités qui n'est pas recouverte par des polygones de l'autre classe d'entités est une erreur. Cette règle s'utilise lorsqu'une zone d'un type, par exemple un état, doit être complètement recouverte par des zones d'un autre type, par exemple, par des départements.
  • Must Cover Each Other (Area-Area) Stipule que les polygones appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doivent partager toutes leurs zones avec les polygones d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Les polygones peuvent partager des limites ou des sommets. Toute zone définie dans l'une quelconque des classes d'entités qui n'est pas partagée avec l'autre est une erreur. Cette règle s'utilise lorsque deux systèmes de classement sont utilisés pour la même zone géographique et qu'un point donné dans un système doit aussi être défini dans l'autre. Ce cas se produit avec des jeux de données hiérarchiques imbriqués, comme avec des îlots de recensements et des groupes d'îlots ou avec de petites lignes de partage des eaux et de grands systèmes hydrographiques. Cette règle s'applique aussi à des classes d'entités surfaciques sans relation hiérarchique, tels que type de sol et pente.
  • Must Be Covered By (Area-Area) Stipule que les polygones appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doivent être contenues dans ceux d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Les polygones peuvent partager des limites ou des sommets. Toute zone définie dans la classe d'entités contenue doit être recouverte par une zone de la classe d'entités couvrante. Cette règle s'utilise lorsque des entités d'un type donné doivent se trouver à l'intérieur des entités d'un autre type. Elle s'avère utile pour modéliser des zones qui sont des sous-ensembles environnants plus importants, tels que des unités de gestion à l'intérieur des forêts ou des îlots à l'intérieur de groupes d'îlots.
  • Must Not Overlap With (Area-Area) Stipule que l'intérieur des polygones appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) ne doit pas se superposer à l'intérieur des polygones appartenant à une autre classe (ou à un autre sous-type). Les polygones des deux classes d'entités peuvent partager des limites ou des sommets ou être complètement disjoints. Cette règle s'utilise lorsqu'une zone ne peut appartenir à deux classes d'entités distinctes. Elle permet d'associer deux systèmes de classification de zones s'excluant mutuellement, tels que les types Plans d'eau et Zones réservées aux implantations, où des surfaces définies dans la classe Zones réservées aux implantations ne peuvent pas aussi être définies dans la classe Plans d'eau, et inversement.
  • Must Be Covered By Boundary Of (Line-Area) Stipule que les lignes doivent être recouvertes par les contours des entités surfaciques. Cette règle s'avère utile pour modeler les lignes, telles que les lignes représentant les limites des parcelles, qui doivent coïncider avec les contours des polygones, correspondant par exemple aux parcelles.
  • Must Be Covered By Boundary Of (Point-Area) Stipule que les points doivent se situer sur les contours des entités surfaciques. Cette règle s'avère utile lorsque les entités ponctuelles servent à étayer la modélisation des contours, comme par exemple lorsque des marqueurs de contour doivent être placés sur les limites de certaines surfaces.
  • Must Be Properly Inside (Point-Area) Stipule que les points doivent se situer à l'intérieur des entités surfaciques. Cette règle s'avère utile lorsque des entités ponctuelles sont liées à des polygones, comme des puits et des champs de forage ou des points d'adresse et des parcelles.
  • Must Not Overlap (Line) Stipule que les lignes ne doivent pas se superposer avec d'autres lignes de la même classe d'entités (ou du même sous-type). Cette règle s'emploie lorsque les segments de ligne ne doivent pas être dupliqués (par exemple, dans une classe d'entités cours d'eau). Les lignes peuvent se couper ou former des intersections mais elles ne peuvent avoir des segments en commun.
  • Must Not Intersect (Line) Stipule que les lignes appartenant à une même classe d'entités (ou à un même sous-type) ne doivent ni se croiser ni se superposer. Elles peuvent partager des extrémités. Cette règle s'utilise pour des isolignes qui ne doivent jamais se couper entre elles ou lorsque l'intersection des lignes doit se produire exclusivement aux extrémités, comme dans le cas des segments et des intersections des rues.
  • Must Not Have Dangles (Line) Stipule qu'une ligne doit toucher d'autres lignes appartenant à la même classe d'entités (ou au même sous-type) et ce, en ses deux extrémités. Une extrémité qui n'est pas connectée à une autre ligne s'appelle un arc pendant. Cette règle s'utilise lorsque des entités linéaires doivent former des boucles fermées, par exemple lorsqu'elles définissent les contours des entités surfaciques. Elle s'utilise aussi lorsque des lignes se connectent généralement à d'autres lignes, comme les rues par exemple. Il est alors possible de définir des exceptions correspondant à des violations occasionnelles de la règle, comme pour les segments de rue de type "voie sans issue" ou "impasse".
  • Must Not Have Pseudo-Nodes (Line) Stipule qu'une ligne doit être connectée à au moins deux autres lignes à chaque extrémité. Les lignes reliées à une autre ligne (ou à elles-mêmes) sont considérées comme ayant des pseudo-nœuds. Cette règle s'utilise lorsque des entités linéaires doivent former des boucles fermées, comme lorsqu'elles définissent les contours des polygones ou lorsque des entités linéaires doivent logiquement se connecter à deux autres entités linéaires à chaque extrémité, comme dans le cas des segments d'un réseau hydrographique, les exceptions étant, quant à elles, marquées pour les extrémités à la source des cours d'eau.
  • Must Be Covered By Feature Class Of (Line-Line) Stipule que les lignes appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doivent être recouvertes par les lignes d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Cette règle s'avère utile pour modeler des lignes logiquement différentes mais spatialement coïncidentes, comme les itinéraires et les rues. Une classe d'entités itinéraires de bus ne doit pas s'écarter des rues définies dans la classe d'entités rues.
  • Must Not Overlap With (Line-Line) Stipule qu'une ligne appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) ne doit pas se superposer à des lignes provenant d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Cette règle s'emploie lorsque les lignes ne peuvent pas partager le même espace. Par exemple : les routes ne doivent pas se superposer à des voies ferrées ; les sous-types de dépression d'isoligne ne doivent pas se superposer à autres isolignes.
  • Must Be Covered By (Point-Line) Stipule que les points contenus dans une classe d'entités doivent être recouverts par les lignes définies dans une autre classe d'entités. Cette règle ne contraint pas la partie couvrante de la ligne à être un point d'extrémité. Cette règle s'avère utile pour les points qui se trouvent sur un ensemble de lignes, comme les panneaux de signalisation le long des autoroutes.
  • Must Be Covered By Endpoint Of (Point-Line) Stipule que les points contenus dans une classe d'entités doivent être recouverts par les extrémités de lignes définies dans une autre classe d'entités. Cette règle est similaire à la règle relative aux lignes Les extrémités doivent être recouvertes par, à la différence que, en cas de violation, l'entité ponctuelle et non la ligne est marquée comme erreur. Les marqueurs des angles des contours peuvent être contraints à être recouverts par les extrémités des lignes de contour.
  • Boundary Must Be Covered By (Area-Line) Stipule que les contours des polygones doivent être recouverts par des lignes définies dans une autre classe d'entités. Cette règle s'utilise lorsque des entités surfaciques doivent comporter des entités linéaires qui délimitent le contour des surfaces, c'est-à-dire, en règle générale lorsque les surfaces ont un jeu d'attributs et que leurs contours ont d'autres attributs. Par exemple, les parcelles peuvent être stockées dans la géodatabase avec leurs contours. Chaque parcelle peut être définie au moyen d'une ou de plusieurs entités linéaires qui stockent des informations relatives à leur longueur ou à la date de réalisation des levés, et il doit y avoir une correspondance précise entre chaque parcelle et son contour.
  • Boundary Must Be Covered By Boundary Of (Area-Area) Stipule que les contours des polygones appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) doivent être recouverts par les contours de polygones appartenant à une autre classe d'entités (ou à un autre sous-type). Elle est utile lorsque des entités surfaciques d'une classe d'entités, telles que des sous-divisions, sont composées de plusieurs polygones d'une autre classe, tels que des parcelles, et que les contours partagés doivent être alignés.
  • Must Not Self-Overlap (Line) Stipule que les lignes ne doivent pas se superposer avec elles-mêmes. Les lignes peuvent être sécantes ou être en contact, mais elles ne peuvent pas avoir de segments coïncidents. Cette règle s'avère utile pour des entités telles que les rues, où les segments peuvent être en contact, dans une boucle, mais où la même rue ne peut emprunter deux fois le même parcours.
  • Must Not Self-Intersect (Line) Stipule que les lignes ne doivent pas se croiser ou se superposer avec elles-mêmes. Cette règle s'avère utile pour des lignes, telles que des courbes de niveau, qui ne peuvent être auto-sécantes.
  • Must Not Intersect Or Touch Interior (Line) Stipule qu'une ligne appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) ne doit toucher, à ses extrémités, que d'autres lignes appartenant à la même classe (ou au même sous-type). Tout segment de ligne dans lequel des entités se superposent ou toute intersection ailleurs qu'à une extrémité, est une erreur. Cette règle s'avère utile lorsque des lignes doivent uniquement être connectées à des extrémités, comme dans le cas de limites de terrain, qui doivent fractionner (uniquement se connecter aux extrémités) des limites arrière de terrain et ne peuvent pas se superposer.
  • Endpoint Must Be Covered By (Line-Point) Stipule que les extrémités des lignes doivent être recouvertes par des points provenant d'une autre classe d'entités. Cette règle s'avère utile pour modéliser les situations suivantes : lorsque les extrémités de deux tuyaux doivent coïncider avec un raccord ou lorsqu'un carrefour doit se trouver à la jonction de deux rues.
  • Contains Point (Area-Point) Stipule qu'un polygone appartenant à une classe d'entités doit contenir au moins un point provenant d'une autre classe d'entités. Les points doivent être situés à l'intérieur du polygone et non pas sur son contour. Cette règle s'avère utile lorsque chaque polygone doit avoir au moins un point associé, comme lorsque des parcelles doivent comporter un point d'adresse.
  • Must Be Single Part (Line) Stipule que les lignes se composent d'une seule partie. Cette règle est très utile lorsque des entités linéaires, telles que les autoroutes d'un réseau routier, ne peuvent comporter plusieurs parties.
  • Must Coincide With (Point-Point) Stipule que les points compris dans une classe d'entités (ou un sous-type) doivent coïncider avec les points compris dans une autre classe d'entités (ou un autre sous-type). Cette règle s'avère utile lorsque des points doivent être recouverts par d'autres points, tels que les transformateurs, qui doivent coïncider avec les pylônes électriques dans les réseaux de distribution électriques, et les points d'observation, qui doivent coïncider avec les postes.
  • Must Be Disjoint (Point) Stipule que les points doivent être séparés spatialement d'autres points dans la même classe d'entités (ou le même sous-type). Tous les points superposés constituent des erreurs. Cette règle s'avère utile pour garantir que des points ne coïncident pas ou ne sont pas dupliqués dans une même classe d'entités, comme par exemple dans des couches de villes, de points d'identification d'arpentage de parcelle, de puits ou de réverbères.
  • Must Not Intersect With (Line-Line) Stipule que les entités linéaires d'une classe d'entités (ou d'un sous-type) ne doivent pas se croiser ou se superposer avec les lignes d'une autre classe d'entités (ou d'un autre sous-type). Elles peuvent partager des extrémités. Cette règle s'utilise lorsque les lignes de deux couches ne doivent jamais se couper ou lorsque l'intersection des lignes doit se produire exclusivement à des extrémités, comme dans le cas des rues et des voies ferrées.
  • Must Not Intersect or Touch Interior With (Line-Line) Stipule qu'une ligne appartenant à une classe d'entités (ou à un sous-type) ne doit toucher, à ses extrémités, que d'autres lignes appartenant à une autre classe (ou à un autre sous-type). Tout segment de ligne dans lequel des entités se superposent ou toute intersection ailleurs qu'à une extrémité, est une erreur. Cette règle s'avère utile lorsque les lignes de deux couches doivent uniquement être connectées à des extrémités.
  • Must Be Inside (Line-Area) Stipule qu'une ligne doit être contenue dans la limite d'une entité surfacique. Cette règle s'avère utile lorsque des lignes peuvent coïncider partiellement ou totalement avec les limites d'une zone mais ne peuvent pas se prolonger au-delà des polygones, telles que les autoroutes d'état qui doivent être comprises dans les frontières d'un état et les fleuves qui doivent être inclus dans des bassins versants.
  • Contains One Point (Area-Point) Stipule que chaque polygone doit contenir une entité ponctuelle et que chaque entité ponctuelle doit se trouver dans un polygone unique. Cette règle est utilisée lorsqu'il doit exister une correspondance bijective entre les entités d'une classe d'entités surfaciques et celles d'une classe d'entités points, telles que les frontières administratives et leurs capitales. Chaque point doit être strictement inclus dans un seul polygone et chaque polygone doit strictement contenir exactement un point. Les points doivent être situés à l'intérieur du polygone et non pas sur son contour.
String
in_featureclass

Classe d'entités en entrée ou d'origine.

Feature Layer
subtype
(Facultatif)

Sous-type de la classe d'entités en entrée ou d'origine. Entrez la description du sous-type (pas le code). Si aucun sous-type n'existe dans la classe d'entités d'origine ou si vous voulez que la règle s'applique à tous les sous-types de la classe d'entités, laissez ce paramètre vide.

String
in_featureclass2
(Facultatif)

Classe d'entités de destination de la règle de topologie.

Feature Layer
subtype2
(Facultatif)

Sous-type de la classe d'entités de destination. Entrez la description du sous-type (pas le code). Si aucun sous-type n'existe dans la classe d'entités d'origine ou si vous voulez que la règle s'applique à tous les sous-types de la classe d'entités, laissez ce paramètre vide.

String

Sortie dérivée

NomExplicationType de données
out_topology

Topologie mise à jour.

Couche topologique

Exemple de code

Exemple d'utilisation de l'outil AddFeatureClassToTopology (script autonome)

Le script autonome ci-dessous illustre l'utilisation de la fonction AddRuleToTopology.

# Name: AddRuleToTopology_Example.py
# Description: Adds a rule to a topology
# Import system modules
import arcpy
# Any intersection of ParcelOutline (BlockLines subtype only) needs to be reviewed
arcpy.AddRuleToTopology_management("C:/data/Landbase.gdb/LegalFabric/topology", 
                                   "Must Not Intersect (Line)",
                                   "C:/data/Landbase.gdb/LegalFabric/ParcelOutline",
                                   "BlockLines")

Informations de licence

  • Basic: Non
  • Standard: Nécessite O
  • Advanced: Nécessite O

Rubriques connexes