Distance et relèvement vers lignes (Gestion des données)

Résumé

Crée une classe d’entités contenant des entités linéaires géodésiques construites à partir des valeurs d’un champ de coordonnées x, d’un champ de coordonnées y, d’un champ de relèvement et d’un champ de distance d’une table.

Illustration

Illustration de l'outil Distance d’orientation vers lignes
Les paramètres de construction de relèvement et distance sont affichés.

Utilisation

  • Chaque ligne géodésique est construite à l'aide d'un jeu de valeurs de champs particulier représentant les coordonnées x et y d'un point de départ, la distance à partir du point de départ et l'angle de relèvement mesuré à partir du Nord. Ces champs et valeurs sont inclus dans la sortie.

  • Une ligne géodésique est une courbe à la surface de la Terre. Une entité linéaire géodésique n’est cependant pas stockée en tant que courbe paramétrique (vraie) en sortie ; au lieu de cela, elle est stockée en tant que polyligne densifiée représentant la trajectoire de la ligne géodésique. Si la longueur d’une ligne géodésique est relativement courte, elle peut être représentée par une ligne droite dans la sortie. Au fur et à mesure que la ligne s'allonge, des sommets supplémentaires permettent de représenter la trajectoire.

  • Lorsque la sortie est une classe d’entités d’une géodatabase, les valeurs du champ Shape_Length sont toujours exprimées dans les unités du système de coordonnées en sortie spécifié par le paramètre Spatial Reference (Référence spatiale) et elles représentent les longueurs planaires des polylignes. Pour mesurer une distance ou une longueur géodésique, utilisez l’outil ArcGIS Pro Measure (Mesurer) et choisissez l’option Geodesic (Géodésique), Loxodrome (Loxodromie), ou Great Elliptic (Grande elliptique), selon le cas, avant d’effectuer une mesure.

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Table en entrée

Table en entrée. Il peut s’agir d’un fichier texte, CSV, Excel, d’une table dBASE ou d’une table de géodatabase.

Table View
Classe d’entités en sortie

Classe d'entités en sortie contenant les lignes géodésiques densifiées.

Feature Class
Champ X

Champ numérique de la table en entrée contenant les coordonnées x (ou longitudes) des points de départ des lignes à positionner dans le système de coordonnées en sortie spécifié par le paramètre Spatial Reference (Référence spatiale).

Field
Champ Y

Champ numérique de la table en entrée contenant les coordonnées y (ou latitudes) des points de départ des lignes à positionner dans le système de coordonnées en sortie spécifié par le paramètre Spatial Reference (Référence spatiale).

Field
Champ Distance

Champ numérique dans la table en entrée contenant les distances à partir des points de départ permettant de créer les lignes en sortie.

Field
Unités de distance
(Facultatif)

Spécifie les unités utilisées pour le paramètre Champ de distance.

  • MètresL’unité sera le mètre.
  • KilomètresL’unité sera le kilomètre
  • MillesL'unité sera le mile.
  • Milles nautiquesL’unité sera le mille nautique.
  • PiedsL’unité sera le pied.
  • Pieds d’arpentage USL’unité sera le pied d’arpentage U.S.
String
Champ de relèvement

Champ numérique dans la table en entrée contenant les valeurs d’angle de relèvement pour la rotation des lignes en sortie. Les angles sont mesurés dans le sens horaire à partir du Nord.

Field
Unités de relèvement
(Facultatif)

Spécifie les unités des valeurs du paramètre Bearing Field (Champ de relèvement).

  • Degrés décimaux L’unité sera le degré décimal. Il s’agit de l’option par défaut.
  • MilsL'unité sera le mils.
  • RadiansL’unité sera le radian.
  • GradesL’unité sera le grade.
String
Type de ligne
(Facultatif)

Spécifie le type de ligne géodésique à construire.

  • Géodésique Un type de ligne géodésique représentant le plus précisément la distance la plus courte entre deux points sur la surface du globe sera construit. La définition mathématique de la ligne géodésique étant assez longue et complexe, nous ne la proposons pas dans ce document. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Grand cercleUn type de ligne géodésique représentant la trajectoire entre deux points, quels qu’ils soient, le long de l’intersection entre la surface de la Terre et un plan qui passe par le centre de la Terre sera construit Selon le système de coordonnées en sortie spécifié par le paramètre Spatial Reference (Référence spatiale), dans un système de coordonnées basé sur une sphéroïde, la ligne est une grande elliptique. Dans un système de coordonnées basé sur une sphère, la ligne est appelée uniquement un grand cercle, un cercle du rayon le plus grand sur la surface sphérique.
  • LoxodromieUn type de ligne géodésique, également appelée ligne de loxodromie, représentant une trajectoire entre deux points sur la surface d’un sphéroïde défini par une courbe loxodromique à partir d’un pôle sera construit. Une loxodromie est identifiée comme une ligne droite dans la projection de Mercator.
  • Section normaleUn type de ligne géodésique qui représente une trajectoire entre deux points, quels qu'ils soient, sur la surface d’un sphéroïde défini par l’intersection de la surface du sphéroïde et un plan qui traverse les deux points et qui est normal (perpendiculaire) à la surface du sphéroïde au point de départ des deux points sera construit. Ainsi, la ligne de section normale du point A au point B est différente de celle qui relie le point B et le point A.
String
ID
(Facultatif)

Un champ de la table en entrée. Ce champ et les valeurs sont inclus dans la sortie et peuvent être utilisés pour joindre les entités en sortie aux enregistrements de la table en entrée.

Field
Référence spatiale
(Facultatif)

Référence spatiale de la classe d’entités en sortie. Valeur par défaut est GCS_WGS_1984 ou le système de coordonnées en entrée, s'il n'est pas Inconnu.

Spatial Reference
Conserver les attributs
(Facultatif)

Spécifie si les champs en entrée restants sont écrits dans la classe d’entités en sortie.

  • Désactivé : les champs en entrée restants ne sont pas écrits dans la classe d’entités en sortie. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Activé : les champs en entrée restants sont inclus dans la classe d'entités en sortie. Un nouveau champ, ORIG_FID, est également ajouté à la classe d'entités en sortie pour stocker les valeurs des identifiants d'entité en entrée.

Boolean

arcpy.management.BearingDistanceToLine(in_table, out_featureclass, x_field, y_field, distance_field, {distance_units}, bearing_field, {bearing_units}, {line_type}, {id_field}, {spatial_reference}, {attributes})
NomExplicationType de données
in_table

Table en entrée. Il peut s’agir d’un fichier texte, CSV, Excel, d’une table dBASE ou d’une table de géodatabase.

Table View
out_featureclass

Classe d'entités en sortie contenant les lignes géodésiques densifiées.

Feature Class
x_field

Champ numérique de la table en entrée contenant les coordonnées x (ou longitudes) des points de départ des lignes à positionner dans le système de coordonnées en sortie spécifié par le paramètre spatial_reference.

Field
y_field

Champ numérique de la table en entrée contenant les coordonnées y (ou latitudes) des points de départ des lignes à positionner dans le système de coordonnées en sortie spécifié par le paramètre spatial_reference.

Field
distance_field

Champ numérique dans la table en entrée contenant les distances à partir des points de départ permettant de créer les lignes en sortie.

Field
distance_units
(Facultatif)

Spécifie les unités utilisées pour le paramètre distance_field.

  • METERSL’unité sera le mètre.
  • KILOMETERSL’unité sera le kilomètre
  • MILESL'unité sera le mile.
  • NAUTICAL_MILESL’unité sera le mille nautique.
  • FEETL’unité sera le pied.
  • US_SURVEY_FEETL’unité sera le pied d’arpentage U.S.
String
bearing_field

Champ numérique dans la table en entrée contenant les valeurs d’angle de relèvement pour la rotation des lignes en sortie. Les angles sont mesurés dans le sens horaire à partir du Nord.

Field
bearing_units
(Facultatif)

Spécifie les unités des valeurs du paramètre bearing_field.

  • DEGREES L’unité sera le degré décimal. Il s’agit de l’option par défaut.
  • MILSL'unité sera le mils.
  • RADSL’unité sera le radian.
  • GRADSL’unité sera le grade.
String
line_type
(Facultatif)

Spécifie le type de ligne géodésique à construire.

  • GEODESIC Un type de ligne géodésique représentant le plus précisément la distance la plus courte entre deux points sur la surface du globe sera construit. La définition mathématique de la ligne géodésique étant assez longue et complexe, nous ne la proposons pas dans ce document. Il s’agit de l’option par défaut.
  • GREAT_CIRCLEUn type de ligne géodésique représentant la trajectoire entre deux points, quels qu’ils soient, le long de l’intersection entre la surface de la Terre et un plan qui passe par le centre de la Terre sera construit Selon le système de coordonnées en sortie spécifié par le paramètre Spatial Reference (Référence spatiale), dans un système de coordonnées basé sur une sphéroïde, la ligne est une grande elliptique. Dans un système de coordonnées basé sur une sphère, la ligne est appelée uniquement un grand cercle, un cercle du rayon le plus grand sur la surface sphérique.
  • RHUMB_LINEUn type de ligne géodésique, également appelée ligne de loxodromie, représentant une trajectoire entre deux points sur la surface d’un sphéroïde défini par une courbe loxodromique à partir d’un pôle sera construit. Une loxodromie est identifiée comme une ligne droite dans la projection de Mercator.
  • NORMAL_SECTIONUn type de ligne géodésique qui représente une trajectoire entre deux points, quels qu'ils soient, sur la surface d’un sphéroïde défini par l’intersection de la surface du sphéroïde et un plan qui traverse les deux points et qui est normal (perpendiculaire) à la surface du sphéroïde au point de départ des deux points sera construit. Ainsi, la ligne de section normale du point A au point B est différente de celle qui relie le point B et le point A.
String
id_field
(Facultatif)

Un champ de la table en entrée. Ce champ et les valeurs sont inclus dans la sortie et peuvent être utilisés pour joindre les entités en sortie aux enregistrements de la table en entrée.

Field
spatial_reference
(Facultatif)

Référence spatiale de la classe d’entités en sortie. Une référence spatiale peut être spécifiée de l’une des manières suivantes :

  • Le chemin d'accès à un fichier .prj (C:/workspace/watershed.prj, par exemple).
  • Le chemin d’accès à une classe d’entités ou à un jeu de données d’entité dont vous souhaitez appliquer la référence spatiale, (C:/workspace/myproject.gdb/landuse/grassland, par exemple).
  • Un objet SpatialReference, tel que arcpy.SpatialReference("C:/data/Africa/Carthage.prj")

Spatial Reference
attributes
(Facultatif)

Spécifie si les champs en entrée restants sont écrits dans la classe d’entités en sortie.

  • NO_ATTRIBUTESLes champs en entrée restants ne sont pas écrits dans la classe d’entités en sortie. Il s’agit de l’option par défaut.
  • ATTRIBUTESLes champs en entrée restants sont inclus dans la classe d'entités en sortie. Un nouveau champ, ORIG_FID, est également ajouté à la classe d'entités en sortie pour stocker les valeurs des identifiants d'entité en entrée.
Boolean

Exemple de code

Exemple d'utilisation de l'outil BearingDistanceToLine (script autonome)

Convertissez les informations de relèvement et de distance en une ligne.

# Import system modules
import arcpy

# Local variables
input_table = r'c:\workspace\LOBtraffic.dbf'
output_fc = r'c:\workspace\SOPA.gdb\lob_traf001'

# BearingDistanceToLine
arcpy.BearingDistanceToLine_management(input_table, output_fc, 'X', 'Y', 
                                       'NAUTICAL_MILES', 'azim', 'DEGREES', 
                                       'GEODESIC', 'recnum')

Informations de licence

  • Basic: Nécessite O
  • Standard: Nécessite O
  • Advanced: Nécessite O

Rubriques connexes