Créer un paquetage de couche de scène de bâtiments (Gestion des données)

Résumé

Crée un paquetage de couche de scènes (fichier .slpk) à partir d’une couche de bâtiments en entrée.

Utilisation

  • Pour utiliser des données BIM en entrée, vous devez d’abord les ajouter à une scène globale ou locale active en tant que couche de bâtiments. Il est ensuite possible d’utiliser la couche de bâtiments, ou un fichier de couche (.lyrx) créé partir de la couche de bâtiments, comme entrée de l’outil. Pour plus d’informations sur l’utilisation des données BIM, reportez-vous à la rubrique À quoi correspondent les données BIM ?

  • Les couches de bâtiment dont les sources sont des classes d’entités dans une géodatabase peuvent être utilisées en entrée. L’outil Fichier BIM vers géodatabase peut servir à copier des entités BIM dans une géodatabase. Utilisez l’outil Créer une couche de bâtiments pour créer une couche de bâtiments à partir des entités BIM.

  • Les couches de catégorie et de discipline ne sont pas prises en charge comme entrées par cet outil. Il est possible d’utiliser des couches de catégorie comme entrée de l’outil Créer un paquetage de couche de scènes d’objets 3D. Toutefois, elles doivent d’abord être copiées dans une géodatabase à l’aide de l’outil Copier des entités, puis être ajoutées à la scène comme classe d’entités multipatch autonome.

  • Les filtres créés sur la couche de bâtiments sont enregistrés dans le paquetage de couche de scènes et utilisés par les clients qui prennent en charge la lecture des filtres.

  • Pour plus d’informations sur les couches de scènes de bâtiments, reportez-vous à la rubrique Couche de scènes de bâtiments.

  • Le système de coordonnées en sortie doit correspondre à la référence spatiale de la scène Web dans laquelle il s’affiche. Si l’environnement d’affichage prévu est une scène Web globale, utilisez GCS WGS84 ou China Geodetic Coordinate System 2000 comme système de coordonnées en sortie. Le système de coordonnées verticales pour une scène globale doit être EGM2008 Geoid ou EGM96 Geoid, ou un système de coordonnées ellipsoïdales.

  • Tenez compte des considérations suivantes en matière de définition des coordonnées z dans les données 3D à traiter :

    • Si le paquetage de couche de scènes en sortie possède des coordonnées x,y dans GCS WGS84, le système de coordonnées z peut être défini à l’aide de n’importe quel système de coordonnées utilisant le datum WGS84 ou encore EGM2008 ou EGM96 via le paramètre Output Coordinate System (Système de coordonnées en sortie). Si le système de coordonnées z est indéfini, les unités verticales sont exprimées en mètres.
    • Si le paquetage de couche de scènes en sortie possède des coordonnées x,y dans un système de coordonnées projetées, le système de coordonnées z peut seulement être défini lorsque le datum correspond aux coordonnées x,y. Si aucun système de coordonnées z n’est spécifié, les unités linéaires du système de coordonnées z non définies correspondent au système de coordonnées x,y.

  • Il est possible de charger et de publier directement un paquetage de couche de scènes sur ArcGIS Online ou Portal for ArcGIS dans un navigateur. Vous pouvez également utiliser l’outil Partager un paquetage pour le charger et le publier directement sur ArcGIS Online ou Portal for ArcGIS.

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Jeu de données en entrée

Couche de bâtiments ou fichier de couche en entrée (.lyrx).

Building Layer; Layer File
Paquetage de couche de scène en sortie

Le paquetage de couche de scène en sortie (.slpk).

File
Système de coordonnées en sortie
(Facultatif)

Système de coordonnées du paquetage de couches de scènes en sortie. Il peut s’agir de n’importe quel système de coordonnées projetées ou personnalisées. Les systèmes de coordonnées géographiques pris en charge incluent les systèmes WGS 1984 et le système de coordonnées géodésiques 2000 de Chine. WGS 1984 et EGM96 Geoid sont respectivement les systèmes de coordonnées horizontales et verticales par défaut. Le système de coordonnées peut être spécifié de l’une des manières suivantes :

  • Spécifiez le chemin d’accès à un fichier .prj.
  • Référencez un jeu de données géographiques avec le système de coordonnées souhaité.
  • Utilisez un objet arcpy.SpatialReference.

Spatial Reference
Transformation géographique
(Facultatif)

La méthode de transformation de datum qui est utilisée lorsque le système de coordonnées de la couche en entrée utilise un datum différent du système de coordonnées en sortie. Toutes les transformations sont bidirectionnelles, quel que soit le sens que leur nom implique. Par exemple, NAD_1927_to_WGS_1984_3 fonctionne correctement même si la conversion de datum va de WGS84 vers NAD 1927.

Remarque :

Les données des systèmes de coordonnées ArcGIS sont requises pour les transformations de datums verticaux entre des datums ellipsoïdes et des datums liés à la gravité et deux datums liés à la gravité.

String
Optimisation de texture
(Facultatif)

Spécifie les textures qui sont optimisées en fonction de la plateforme cible sur laquelle le paquetage de couches de scènes est utilisé. La solution de bureau inclut les plateformes Windows, Linux et Mac. La solution mobile inclut iOS et Android.

Attention :

La durée de traitement des optimisations qui incluent ETC2 peut prendre un certain temps. Pour obtenir plus rapidement des résultats, utilisez l’option Bureau ou Aucun.

  • TousLes formats de texture sont optimisés pour être utilisés sur les plateformes de bureau, Web et mobiles. Les formats de texture sont JPEG, DXT et ETC2.
  • BureautiqueLes formats de texture sont optimisés pour être utilisés sur les plateformes de bureau et Web. Les formats de texture sont JPEG et DXT.
  • MobileLes formats de texture sont optimisés pour être utilisés sur les plateformes de bureau et mobiles. Les formats de texture sont JPEG et ETC2.
  • AucunLes formats de texture sont optimisés pour être utilisés sur les plateformes de bureau. Le format de texture est JPEG.
String

arcpy.management.CreateBuildingSceneLayerPackage(in_dataset, out_slpk, {out_coor_system}, {transform_method}, {texture_optimization})
NomExplicationType de données
in_dataset

Couche de bâtiments ou fichier de couche en entrée (.lyrx).

Building Layer; Layer File
out_slpk

Le paquetage de couche de scène en sortie (.slpk).

File
out_coor_system
(Facultatif)

Système de coordonnées du paquetage de couches de scènes en sortie. Il peut s’agir de n’importe quel système de coordonnées projetées ou personnalisées. Les systèmes de coordonnées géographiques pris en charge incluent les systèmes WGS 1984 et le système de coordonnées géodésiques 2000 de Chine. WGS 1984 et EGM96 Geoid sont respectivement les systèmes de coordonnées horizontales et verticales par défaut. Le système de coordonnées peut être spécifié de l’une des manières suivantes :

  • Spécifiez le chemin d’accès à un fichier .prj.
  • Référencez un jeu de données géographiques avec le système de coordonnées souhaité.
  • Utilisez un objet arcpy.SpatialReference.

Spatial Reference
transform_method
[transform_method,...]
(Facultatif)

La méthode de transformation de datum qui est utilisée lorsque le système de coordonnées de la couche en entrée utilise un datum différent du système de coordonnées en sortie. Toutes les transformations sont bidirectionnelles, quel que soit le sens que leur nom implique. Par exemple, NAD_1927_to_WGS_1984_3 fonctionne correctement même si la conversion de datum va de WGS84 vers NAD 1927.

Remarque :

Les données des systèmes de coordonnées ArcGIS sont requises pour les transformations de datums verticaux entre des datums ellipsoïdes et des datums liés à la gravité et deux datums liés à la gravité.

String
texture_optimization
(Facultatif)

Spécifie les textures qui sont optimisées en fonction de la plateforme cible sur laquelle le paquetage de couches de scènes est utilisé. La solution de bureau inclut les plateformes Windows, Linux et Mac. La solution mobile inclut iOS et Android.

Attention :

La durée de traitement des optimisations qui incluent ETC2 peut prendre un certain temps. Pour obtenir plus rapidement des résultats, utilisez l’option DESKTOP ou NONE.

  • ALLLes formats de texture sont optimisés pour être utilisés sur les plateformes de bureau, Web et mobiles. Les formats de texture sont JPEG, DXT et ETC2.
  • DESKTOPLes formats de texture sont optimisés pour être utilisés sur les plateformes de bureau et Web. Les formats de texture sont JPEG et DXT.
  • MOBILELes formats de texture sont optimisés pour être utilisés sur les plateformes de bureau et mobiles. Les formats de texture sont JPEG et ETC2.
  • NONELes formats de texture sont optimisés pour être utilisés sur les plateformes de bureau. Le format de texture est JPEG.
String

Exemple de code

Exemple d’utilisation de la fonction CreateBuildingSceneLayerPackage (fenêtre Python)

Le script ci-dessous montre comment utiliser la fonction CreateBuildingSceneLayerPackage dans la fenêtre Python.

import arcpy
arcpy.management.CreateBuildingSceneLayerPackage(r'c:\temp\buildings.lyrx',
                                                 r'c:\temp\output.slpk',
                                                 arcpy.SpatialReference(4326),
                                                 'DESKTOP')

Environnements

Cet outil n’utilise pas d’environnement de géotraitement.

Informations de licence

  • Basic: Nécessite O
  • Standard: Nécessite O
  • Advanced: Nécessite O

Rubriques connexes