Projeter un raster (Gestion des données)

Résumé

Permet de transformer le jeu de données raster d’un système de coordonnées à un autre.

Pour en savoir plus sur l’option Project Raster (Projeter un raster)

Utilisation

  • Le système de coordonnées définit la façon dont vos données raster sont projetées. Vous pouvez utiliser le même système de coordonnées pour vos données de sorte qu’elles se trouvent toutes dans la même projection.

  • Un jeu de données raster est projeté dans une nouvelle référence spatiale à l’aide d’une méthode d’approximation d’interpolation bilinéaire qui projette des pixels sur une grille de maille grossière et utilise une interpolation bilinéaire entre les pixels.

  • Cet outil garantit que la plage d’erreurs est inférieure à la moitié d’un pixel.

  • Pour appliquer la transformation sans créer de fichier, utilisez l’outil Warp (Déformer).

  • Vous pouvez choisir une référence spatiale qui existe déjà, l’importer d’un autre jeu de données ou en créer une.

  • Cet outil peut uniquement générer une taille de cellule carrée.

  • Vous pouvez enregistrer votre sortie au format BIL, BIP, BMP, BSQ, DAT, Carroyage Esri, GIF, IMG, JPEG, JPEG 2000, PNG, TIFF, MRF, CRF ou en tant que jeu de données raster de géodatabase.

  • Lorsque vous stockez un jeu de données raster dans un fichier JPEG, un fichier JPEG 2000 ou une géodatabase, vous pouvez spécifier un type de compression et une qualité de compression dans les environnements.

  • L'option Plus proche voisin , qui effectue une affectation du voisin le plus proche, est la plus rapide des quatre méthodes d'interpolation. Elle est essentiellement utilisée pour les données catégorielles, telles qu'une classification d'utilisation du sol, car elle ne modifie pas les valeurs des cellules. Elle ne doit pas être utilisée pour des données continues, telles que les surfaces d'altitude.

  • L'option Bilinéaire utilise l'interpolation bilinéaire pour déterminer la nouvelle valeur d'une cellule basée sur une moyenne de distance pondérée des quatre cellules voisines les plus proches.L'option Cubique utilise la convolution cubique pour déterminer la nouvelle valeur de cellules en ajustant une courbe lisse suivant les points environnants. Ces options sont les plus appropriées pour les données continues, mais elles peuvent provoquer du lissage. Notez que la convolution cubique peut provoquer dans le raster en sortie la présence de valeurs en dehors de la plage du raster en entrée. Ces techniques ne doivent pas être utilisées avec des données de catégorie car différentes valeurs de cellules peuvent être introduites, ce qui peut être non souhaitable.

  • Les cellules du jeu de données raster seront carrées et de surface égale dans l'espace de coordonnée cartographique, bien que la forme et la surface qu'une cellule représente sur la surface de la Terre ne soient jamais constantes dans un raster. Cela est du au fait qu'aucune projection cartographique ne peut conserver simultanément la forme et la surface. La surface représentée par les cellules variera dans le raster. Par conséquent, la taille de cellule et le nombre de lignes et de colonnes dans le raster en sortie peuvent changer.

  • Toujours spécifier une taille de cellule en sortie, sauf si vous procédez à une projection entre des coordonnées sphériques (latitude – longitude) et un système de coordonnées planaires et que vous ne connaissez pas la taille de cellule appropriée.

  • La taille de cellule par défaut du raster en sortie est déterminée par la taille de cellule projetée au centre du raster en sortie. Il s’agit en général de l’intersection du méridien central et de la latitude de l’échelle vraie, est correspond à la zone de moindre distorsion. La limite du raster en entrée est projetée et les étendues minimales et maximales dictent la taille du raster en sortie. Chaque cellule est reprojetée dans le système de coordonnées en entrée pour déterminer la valeur de la cellule.

  • La transformation géographique est un paramètre facultatif lorsque les systèmes de coordonnées en entrée et en sortie possèdent le même datum. Si le datum en entrée et le datum en sortie sont différents, une transformation géographique doit être spécifiée.

  • Le point de calage vous permet de spécifier le point d'origine pour ancrer les cellules en sortie. Toutes les cellules en sortie correspondront à un intervalle de la taille de cellule à partir de ce point. Ce point ne doit pas nécessairement être une coordonnée d'angle ou être compris dans le jeu de données raster. Si un raster de capture est défini dans les paramètres d’environnement, le point de calage est ignoré.

  • CLARKE 1866 est le sphéroïde par défaut s'il n'est pas inhérent à la projection (comme NEWZEALAND_GRID) ou si un autre n'a pas été spécifié avec la sous-commande SPHEROID.

  • S’ils sont tous deux définis, le paramètre de raster de capture l’emporte sur le point de calage.

  • Pour procéder à une transformation verticale, activez le paramètre Vertical facultatif dans la boîte de dialogue. Par défaut, le paramètre Vertical est désactivé et activé uniquement lorsque les systèmes de coordonnées en entrée et en sortie comportent le système de coordonnées verticales et que les coordonnées de la classe d’entités en entrée comportent des valeurs z. De même, une configuration de données supplémentaires (données de système de coordonnées) doit être installée sur le système.

    Lorsque vous sélectionnez le système de coordonnées en sortie, vous pouvez choisir le système de coordonnées géographiques ou projetées et un système de coordonnées verticales. Si les systèmes de coordonnées verticales en entrée et en sortie sont différents, des transformations verticales et géographiques (datum) facultatives sont disponibles. Si une transformation doit être appliquée dans la direction opposée à sa définition, choisissez l'entrée dont le nom est précédé du symbole tilde (~).

  • Cet outil prend en charge les données raster multidimensionnelles. Pour exécuter cet outil sur chaque tranche du raster multidimensionnel et générer une sortie raster multidimensionnelle, veillez à sauvegarder la sortie au format CRF.

    Les types de jeux de données multidimensionnels en entrée sont la couche raster multidimensionnelle, le jeu de données mosaïque, le service d’imagerie et CRF.

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Raster en entrée

Jeu de données raster qui sera transformé en nouvelle projection.

Mosaic Layer; Raster Layer
Jeu de données raster en sortie

Jeu de données raster qui sera créé avec la nouvelle projection.

Pour enregistrer le jeu de données raster dans un format de fichier, vous devez spécifier une extension de fichier :

  • .bil : Esri BIL
  • .bip : Esri BIP
  • .bmp : BMP
  • .bsq : Esri BSQ
  • .dat : ENVI DAT
  • .gif : GIF
  • .img : ERDAS IMAGINE
  • .jpg : JPEG
  • .jp2 : JPEG 2000
  • .png : PNG
  • .tif : TIFF
  • .mrf : MRF
  • .crf : CRF
  • Aucune extension pour Grid Esri

Pour enregistrer un jeu de données raster dans une géodatabase, vous ne devez ajouter aucune extension de fichier au nom du jeu de données raster.

Lorsque vous enregistrez un jeu de données raster dans un fichier JPEG, un fichier JPEG 2000, un fichier TIFF ou une géodatabase, vous pouvez spécifier un type de compression et une qualité de compression dans les environnements de géotraitement.

Raster Dataset
Système de coordonnées en sortie

Système de coordonnées du nouveau jeu de données raster.

Coordinate System
Technique de rééchantillonnage
(Facultatif)

L'algorithme de rééchantillonnage à utiliser. La valeur par défaut est Plus proche voisin.

Les options Le plus proche et Majorité sont utilisées pour les données de catégorie, telles que la classification d’utilisation du sol. Le plus proche est l’option par défaut car elle est la plus rapide et ne modifie pas les valeurs des cellules. N'utilisez aucune de ces options pour des données continues, telles que les surfaces d'altitude.

L'option Bilinéaire et l'option Cubique sont les plus appropriées pour les données continues Il est recommandé de ne pas utiliser ces options avec des données de catégorie car les valeurs de cellules peuvent être modifiées.

  • Voisin le plus procheVoisin le plus proche est la méthode de rééchantillonnage la plus rapide : elle minimise les modifications en valeurs de pixel car aucune nouvelle valeur n'est créée. Elle convient aux données discrètes, telles que l'occupation du sol.
  • Interpolation bilinéaireL'interpolation bilinéaire calcule la valeur de chaque pixel en établissant la moyenne (pondérée pour la distance) des valeurs des 4 pixels voisins. Elle convient aux données continues.
  • Convolution cubiqueLa convolution cubique calcule la valeur de chaque pixel en ajustant une courbe lissée en fonction des 16 pixels voisins. Elle génère l'image la plus lisse, mais peut créer des valeurs en dehors de la plage identifiée dans les données source. Elle convient aux données continues.
  • Rééchantillonnage par majoritéLe rééchantillonnage par majorité détermine la valeur de chaque pixel en fonction de la valeur la plus utilisée au sein d'une fenêtre 3 par 3. Convient aux données discrètes.
String
Taille de cellule en sortie
(Facultatif)

Taille de cellule du nouveau raster à l’aide d’un jeu de données raster existant ou en spécifiant sa largeur (x) et sa hauteur (y).

Cell Size XY
Transformation géographique
(Facultatif)

Transformation géographique lors de la projection d’un système ou datum géographique à un autre. Une transformation est nécessaire lorsque les systèmes de coordonnées en entrée et en sortie possèdent des datums différents.

String
Point de calage
(Facultatif)

Point gauche le plus bas pour l’ancrage des cellules en sortie. Ce point ne doit pas nécessairement être une coordonnée d'angle ou être compris dans le jeu de données raster.

Le paramètre d’environnement Snap Raster (Raster de capture) l’emporte sur le paramètre Registration Point (Point de calage). Pour définir le point de calage, vérifiez que Snap Raster (Raster de capture) n’est pas défini.

Point
Système de coordonnées en entrée
(Facultatif)

Système de coordonnées du jeu de données raster en entrée.

Coordinate System
Verticale
(Facultatif)

Spécifie si une transformation verticale va être appliquée.

Cette option est active lorsque les systèmes de coordonnées en entrée et en sortie ont un système de coordonnées verticales et que les coordonnées du raster contiennent des valeurs z.

Si vous sélectionnez Vertical, le paramètre Transformation géographique peut inclure des transformations ellipsoïdales et des transformations entre des datums verticaux. Par exemple, ~NAD_1983_To_NAVD88_CONUS_GEOID12B_Height + NAD_1983_To_WGS_1984_1 transforme les sommets géométriques définis sur le datum NAD 1983 avec des hauteurs NAVD 1988 dans les sommets sur l’ellipsoïde WGS 1984 (les valeurs z représentant les hauteurs ellipsoïdales). Le symbole tilde (~) indique que la direction de la transformation est inversée.

  • Désactivé : aucune transformation verticale n’est appliquée. Les valeurs z des coordonnées géométriques sont ignorées et ne sont pas modifiées. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Activé : la transformation spécifiée dans le paramètre Transformation géographique est appliquée. L’outil Projeter un raster transforme les valeurs x, y et z des coordonnées de la géométrie.

De nombreuses transformations verticales nécessitent l’installation de fichiers de données supplémentaires via le paquetage d’installation des données de systèmes de coordonnées ArcGIS.

Boolean

arcpy.management.ProjectRaster(in_raster, out_raster, out_coor_system, {resampling_type}, {cell_size}, {geographic_transform}, {Registration_Point}, {in_coor_system}, {vertical})
NomExplicationType de données
in_raster

Jeu de données raster qui sera transformé en nouvelle projection.

Mosaic Layer; Raster Layer
out_raster

Jeu de données raster qui sera créé avec la nouvelle projection.

Pour enregistrer le jeu de données raster dans un format de fichier, vous devez spécifier une extension de fichier :

  • .bil : Esri BIL
  • .bip : Esri BIP
  • .bmp : BMP
  • .bsq : Esri BSQ
  • .dat : ENVI DAT
  • .gif : GIF
  • .img : ERDAS IMAGINE
  • .jpg : JPEG
  • .jp2 : JPEG 2000
  • .png : PNG
  • .tif : TIFF
  • .mrf : MRF
  • .crf : CRF
  • Aucune extension pour Grid Esri

Pour enregistrer un jeu de données raster dans une géodatabase, vous ne devez ajouter aucune extension de fichier au nom du jeu de données raster.

Lorsque vous enregistrez un jeu de données raster dans un fichier JPEG, un fichier JPEG 2000, un fichier TIFF ou une géodatabase, vous pouvez spécifier un type de compression et une qualité de compression dans les environnements de géotraitement.

Raster Dataset
out_coor_system

Système de coordonnées du nouveau jeu de données raster.

Les valeurs valides pour ce paramètre sont les suivantes :

  • Une classe d’entités, un jeu de classes d’entités, un jeu de données raster (tout ce qui comporte un système de coordonnées).
  • Un objet SpatialReference ArcPy

Coordinate System
resampling_type
(Facultatif)

L'algorithme de rééchantillonnage à utiliser. La valeur par défaut est Plus proche voisin.

  • NEARESTVoisin le plus proche est la méthode de rééchantillonnage la plus rapide : elle minimise les modifications en valeurs de pixel car aucune nouvelle valeur n'est créée. Elle convient aux données discrètes, telles que l'occupation du sol.
  • BILINEARL'interpolation bilinéaire calcule la valeur de chaque pixel en établissant la moyenne (pondérée pour la distance) des valeurs des 4 pixels voisins. Elle convient aux données continues.
  • CUBICLa convolution cubique calcule la valeur de chaque pixel en ajustant une courbe lissée en fonction des 16 pixels voisins. Elle génère l'image la plus lisse, mais peut créer des valeurs en dehors de la plage identifiée dans les données source. Elle convient aux données continues.
  • MAJORITYLe rééchantillonnage par majorité détermine la valeur de chaque pixel en fonction de la valeur la plus utilisée au sein d'une fenêtre 3 par 3. Convient aux données discrètes.

Les options Le plus proche et Majorité sont utilisées pour les données de catégorie, telles que la classification d’utilisation du sol. Le plus proche est l’option par défaut car elle est la plus rapide et ne modifie pas les valeurs des cellules. N'utilisez aucune de ces options pour des données continues, telles que les surfaces d'altitude.

L'option Bilinéaire et l'option Cubique sont les plus appropriées pour les données continues Il est recommandé de ne pas utiliser ces options avec des données de catégorie car les valeurs de cellules peuvent être modifiées.

String
cell_size
(Facultatif)

Taille de cellule du nouveau raster à l’aide d’un jeu de données raster existant ou en spécifiant sa largeur (x) et sa hauteur (y).

Cell Size XY
geographic_transform
[geographic_transform,...]
(Facultatif)

Transformation géographique lors de la projection d’un système ou datum géographique à un autre. Une transformation est nécessaire lorsque les systèmes de coordonnées en entrée et en sortie possèdent des datums différents.

String
Registration_Point
(Facultatif)

Point gauche le plus bas pour l’ancrage des cellules en sortie. Ce point ne doit pas nécessairement être une coordonnée d'angle ou être compris dans le jeu de données raster.

Le paramètre d’environnement Snap Raster (Raster de capture) l’emporte sur le paramètre Registration Point (Point de calage). Pour définir le point de calage, vérifiez que Snap Raster (Raster de capture) n’est pas défini.

Point
in_coor_system
(Facultatif)

Système de coordonnées du jeu de données raster en entrée.

Coordinate System
vertical
(Facultatif)

Spécifie si une transformation verticale va être réalisée.

Ce paramètre est uniquement activé lorsque les systèmes de coordonnées en entrée et en sortie ont un système de coordonnées verticales et que les coordonnées du raster contiennent des valeurs z.

Si vous utilisez le mot-clé VERTICAL, le paramètre geographic_transform peut inclure des transformations ellipsoïdales et des transformations entre des datums verticaux. Par exemple, « ~NAD_1983_To_NAVD88_CONUS_GEOID12B_Height + NAD_1983_To_WGS_1984_1 » transforme les sommets géométriques définis sur le datum NAD 1983 avec des hauteurs NAVD 1988 en sommets sur l’ellipsoïde WGS 1984 (avec des valeurs z qui représentent les hauteurs ellipsoïdales). Le symbole tilde (~) indique que la direction de la transformation est inversée.

  • NO_VERTICALAucune transformation verticale n’est appliquée. Les valeurs z des coordonnées géométriques sont ignorées et ne sont pas modifiées. Il s’agit de l’option par défaut.
  • VERTICALLa transformation spécifiée dans le paramètre geographic_transform est appliquée. L’outil Projeter un raster transforme les valeurs x, y et z des coordonnées de la géométrie.

De nombreuses transformations verticales nécessitent l’installation de fichiers de données supplémentaires via le paquetage d’installation des données de systèmes de coordonnées ArcGIS.

Boolean

Exemple de code

Exemple 1 d'utilisation de l'outil ProjectRaster (fenêtre Python)

Il s'agit d'un exemple Python d'utilisation de l'outil ProjectRaster.

import arcpy
from arcpy import env
arcpy.ProjectRaster_management("c:/data/image.tif", "c:/output/reproject.tif",\
                               "World_Mercator.prj", "BILINEAR", "5",\
                               "NAD_1983_To_WGS_1984_5", "#", "#")
Exemple 2 d'utilisation de l'outil ProjectRaster (script autonome)

Il s'agit d'un exemple de script Python d'utilisation de l'outil ProjectRaster.

##====================================
##Project Raster
##Usage: ProjectRaster_management in_raster out_raster out_coor_system {NEAREST | BILINEAR 
##                                | CUBIC | MAJORITY} {cell_size} {geographic_transform;
##                                geographic_transform...} {Registration_Point} {in_coor_system}
    
import arcpy

arcpy.env.workspace = r"C:/Workspace"

##Reproject a TIFF image with Datumn transfer
arcpy.ProjectRaster_management("image.tif", "reproject.tif", "World_Mercator.prj",\
                               "BILINEAR", "5", "NAD_1983_To_WGS_1984_5", "#", "#")

##Reproject a TIFF image that does not have a spatial reference
##Set snapping point to the top left of the original image
snapping_pnt = "1942602 304176"

arcpy.ProjectRaster_management("nosr.tif", "project.tif", "World_Mercator.prj", "BILINEAR",\
                               "5", "NAD_1983_To_WGS_1984_6", snapping_pnt,\
                               "NAD_1983_StatePlane_Washington_North.prj")

Informations de licence

  • Basic: Nécessite O
  • Standard: Nécessite O
  • Advanced: Nécessite O

Rubriques connexes