Inscrire auprès d’une géodatabase (Gestion des données)

Résumé

Inscrit auprès de la géodatabase les classes d’entités, tables, vues et couches raster créées dans la base de données à l’aide d’outils tiers ou les vues créées à l’aide de l’outil Créer une vue de base de données. Une fois enregistrées, les informations concernant les éléments, tels que les noms de tables et de colonnes, l’étendue spatiale et le type de géométrie, sont stockées dans les tables système de la géodatabase, permettant à ces éléments inscrits de contribuer aux fonctions de la géodatabase.

Utilisation

  • Utilisez cet outil pour inscrire auprès de la géodatabase les classes d’entités, tables, vues et couches raster que vous créez dans la base de données avec des outils tiers ou SQL.

  • Les vues que vous créez dans les géodatabases fichier et d’entreprise à l’aide de l’outil Créer une vue de base de données peuvent être inscrites auprès de la géodatabase.

  • Pour inscrire des éléments auprès d’une géodatabase d’entreprise, vous devez être connecté en tant que propriétaire du jeu de données en entrée.

  • Avant qu’une classe d’entités, table ou couche raster puisse contribuer pleinement aux fonctions de la géodatabase, elle doit être inscrite auprès de la géodatabase. Si elle n’est pas inscrite auprès de la géodatabase, seules certaines fonctions seront disponibles depuis les clients et services ArcGIS.

  • Les vues qui sont inscrites auprès de la géodatabase ne peuvent pas contribuer à certains comportements de la géodatabase et sont en lecture seule via les clients ArcGIS. Les vues ne sont pas prises en charge dans les services d’entités, même si vous les inscrivez auprès de la géodatabase.

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Jeux de données en entrée

Classe d’entités, table, vue ou couche raster créée à l’aide d’outils tiers ou SQL, ou vue créée à l’aide de l’outil Créer une vue de base de données que vous souhaitez inscrire auprès de la géodatabase. Le jeu de données doit exister dans la même base de données que la géodatabase.

Table View; Raster Layer
Champ d’ID d’objet
(Facultatif)

Champ utilisé comme champ ObjectID. Cette entrée est requise lors de l’inscription d’une vue et vous devez fournir un champ de type entier existant. Ce paramètre est facultatif lors de l’inscription d’autres types de jeu de données. Si vous utilisez un champ existant, il doit s’agir d’un champ de type de données entier. Si aucun champ existant n’est indiqué lors de l’inscription de ces autres types de jeux de données, un champ ObjectID est créé et renseigné.

Field
Champ de forme
(Facultatif)

Si le jeu de données en entrée contient une colonne pour le type de données spatiales, intégrez ce champ lors du processus d’inscription.

Field
Type de géométrie
(Facultatif)

Spécifie le type de géométrie. Si le paramètre Champ de forme est renseigné, vous devez spécifier un type de géométrie. Les types de géométrie pris en charge sont : point, multi-point, polygone et polyligne. Si le jeu de données à inscrire contient des entités existantes, le type de géométrie spécifié doit correspondre au type d’entité de ces entités.

  • PointLa géométrie est de type point.
  • Multi-pointLa géométrie est de type multi-point.
  • PolygoneLa géométrie est de type polygone.
  • PolyligneLa géométrie est de type polyligne.
String
Système de coordonnées
(Facultatif)

Si le paramètre Champ de forme est renseigné et que la table est vide, spécifiez le système de coordonnées à utiliser pour les entités. Si le jeu de données à inscrire contient des entités existantes, le système de coordonnées spécifié doit correspondre au système de coordonnées des entités existantes.

Spatial Reference
Étendue
(Facultatif)

Si le paramètre Champ de forme est renseigné, spécifiez la plage de coordonnées autorisée pour les coordonnées x,y. Si le jeu de données à inscrire contient des entités existantes, l’étendue des entités existantes sera utilisée.

Envelope

Sortie dérivée

ÉtiquetteExplicationType de données
Jeu de données inscrit

Jeu de données inscrit.

Table

arcpy.management.RegisterWithGeodatabase(in_dataset, {in_object_id_field}, {in_shape_field}, {in_geometry_type}, {in_spatial_reference}, {in_extent})
NomExplicationType de données
in_dataset

Classe d’entités, table, vue ou couche raster créée à l’aide d’outils tiers ou SQL, ou vue créée à l’aide de l’outil Créer une vue de base de données que vous souhaitez inscrire auprès de la géodatabase. Le jeu de données doit exister dans la même base de données que la géodatabase.

Table View; Raster Layer
in_object_id_field
(Facultatif)

Champ utilisé comme champ ObjectID. Cette entrée est requise lors de l’inscription d’une vue et vous devez fournir un champ de type entier existant. Ce paramètre est facultatif lors de l’inscription d’autres types de jeu de données. Si vous utilisez un champ existant, il doit s’agir d’un champ de type de données entier. Si aucun champ existant n’est indiqué lors de l’inscription de ces autres types de jeux de données, un champ ObjectID est créé et renseigné.

Field
in_shape_field
(Facultatif)

Si le jeu de données en entrée contient une colonne pour le type de données spatiales, intégrez ce champ lors du processus d’inscription.

Field
in_geometry_type
(Facultatif)

Spécifie le type de géométrie. Si le paramètre in_shape_field est renseigné, vous devez spécifier un type de géométrie. Si le jeu de données à inscrire contient des entités existantes, le type de géométrie spécifié doit correspondre au type d’entité de ces entités.

  • POINTLa géométrie est de type point.
  • MULTIPOINTLa géométrie est de type multi-point.
  • POLYGONLa géométrie est de type polygone.
  • POLYLINELa géométrie est de type polyligne.
String
in_spatial_reference
(Facultatif)

Si le paramètre in_shape_field est renseigné et que la table est vide, spécifiez le système de coordonnées à utiliser pour les entités. Si le jeu de données à inscrire contient des entités existantes, le système de coordonnées spécifié doit correspondre au système de coordonnées des entités existantes. Les valeurs valides sont un objet Spatial Reference, un fichier avec une extension .prj ou une représentation de chaîne d’un système de coordonnées.

Spatial Reference
in_extent
(Facultatif)

Si le paramètre in_shape_field est renseigné, précisez la plage de coordonnées autorisée pour les coordonnées x,y dans l’ordre suivant : "XMin YMin XMax YMax". Si le jeu de données à inscrire contient des entités existantes, l’étendue des entités existantes sera utilisée.

Envelope

Sortie dérivée

NomExplicationType de données
reg_dataset

Jeu de données inscrit.

Table

Exemple de code

Exemple 1 d’utilisation de la fonction RegisterWithGeodatabase (fenêtre Python)

Le script ci-dessous pour la fenêtre Python explique comment utiliser la fonction RegisterWithGeodatabase dans la fenêtre Python pour une table spatiale qui contient des entités de géométrie de type point. La table sous-jacente contenant des entités existantes, la référence des coordonnées et les informations sur l’étendue des entités sont accessibles et n’ont pas besoin d’être répertoriées de manière explicite.

import arcpy
arcpy.env.workspace = r"Database Connections/connection.sde"
arcpy.RegisterWithGeodatabase_management("database.owner.COUNTIES", "OID", 
                                         "Shape", "POINT")
Exemple 2 d’utilisation de la fonction RegisterWithGeodatabase (script autonome)

Le script autonome suivant est un exemple d’application simple de la fonction RegisterWithGeodatabase dans l’écriture de scripts.

# RegisterWithGeodatabase.py
# Description: Simple example showing use of RegisterWithGeodatabase tool
 
# Import system modules
import arcpy

# Set variables
inTable = r"c:\connectionFiles\Connection to esriServer.sde\database.dbo.cities"
oid_field = "OID"
shape_field = "Shape"
geometry_type = "POINT"
sr = arcpy.SpatialReference(4326)
in_extent = "11 10 14 34"

# Process: Register With Geodatabase
arcpy.RegisterWithGeodatabase_management(inTable, oid_field, shape_field, 
                                         geometry_type, sr, in_extent)
Exemple 3 d’utilisation de la fonction RegisterWithGeodatabase (script autonome)

Inscrire une vue nommée trees auprès d’une géodatabase fichier.

# RegisterWithGeodatabase.py
# Description: Example showing use of RegisterWithGeodatabase tool with a file 
#              gdb view.

# Import system modules
import arcpy

# Create a view in the geodatabase
arcpy.CreateDatabaseView_management("C:\\testdata\\mytest.gdb",
                                    "trees",
                                    "select objectid, owner, parcel from inventory where type = trees")

# Set variables
inTable = r"C:\\testdata\\mytest.gdb\\trees"

# Process: Register With Geodatabase
arcpy.RegisterWithGeodatabase_management(inTable, "objectid")

Informations de licence

  • Basic: Non
  • Standard: Nécessite O
  • Advanced: Nécessite O

Rubriques connexes