Skip To Content

Polygones vers rasters

Disponible avec une licence Advanced.

Résumé

Convertit des entités surfaciques en jeu de données raster.

En savoir plus sur le fonctionnement de l’outil Polygone vers raster

Utilisation

  • Toute classe d'entités (géodatabase, fichier de formes ou couverture) contenant des entités surfaciques, peut être convertie en un jeu de données raster.

  • Le type du champ en entrée détermine le type du raster en sortie. S'il s'agit d'un champ de type entier, le raster en sortie est également de type entier. S'il s'agit d'un champ de type virgule flottante, la sortie est également de type virgule flottante.

    Si le champ en entrée contient des valeurs de chaîne, le raster en sortie contient un champ de valeur entière et un champ de chaîne.

    Toutefois, si le champ est à virgule flottante et que les valeurs sont exprimées en nombres entiers, le raster en sortie sera un nombre entier.

  • Le paramètre Cellsize (Taille de cellule) peut être défini par une valeur numérique ou obtenu à partir d’un jeu de données raster. Si la taille de cellule n’est pas explicitement spécifiée en tant que valeur de paramètre, elle est dérivée de l’environnement Cell Size (Taille de cellule) dans la mesure où ce dernier a été défini. Lorsque ni le paramètre ni l’environnement de taille de cellule n’a été spécifié, mais que l’environnement Snap Raster (Raster de capture) est défini, c’est la taille de cellule du raster de capture qui est utilisée. Si aucun élément n’est spécifié, la taille de cellule est alors calculée d’après la largeur ou la hauteur la plus petite (selon celle qui est la plus petite des deux) de l’étendue spécifiée dans le système de coordonnées en sortie (option Output Coordinate System) de l’environnement de géotraitement, divisée par 250.

  • Si la taille de cellule est spécifiée à l’aide d’une valeur numérique, l’outil l’utilise directement pour le raster en sortie.

    Si la taille de cellule est spécifiée à l’aide d’un jeu de données raster, le paramètre affiche le chemin du jeu de données raster au lieu de la valeur de la taille de cellule. La taille de cellule de ce jeu de données raster sera utilisée directement dans l’analyse, à condition que la référence spatiale du jeu de données soit identique à la référence spatiale en sortie. Si la référence spatiale du jeu de données diffère, elle sera projetée d’après la valeur du champ Cell Size Projection Method (Méthode de projection de la taille de cellule).

  • Cet outil est complémentaire de l’outil Raster vers polygones qui convertit un raster en une classe d’entités surfaciques.

  • Lorsqu’une cellule en sortie comporte plusieurs entités, cet outil permet de mieux contrôler l’affectation des valeurs de cellule que l’outil Entité vers raster.

  • Si vous avez des étalements de couleur ou des rayures dans le raster en sortie, utilisez les outils Vérifier les géométries et Réparer les géométries pour corriger les données d’entité en entrée.

  • Lors de la conversion de polygones qui se superposent, si vous voulez attribuer les polygones de plus petite surface à une cellule, il suffit d’ajouter un champ supplémentaire à la classe d’entités en entrée et de calculer sa valeur par rapport à la surface inverse des polygones, puis d’utiliser cette valeur dans le champ de priorité (option Priority field) lors de l’exécution de cet outil.

  • Certains environnements de stockage raster peuvent s’appliquer à cet outil.

    • Pour les paramètres d’environnement Pyramide, seul le paramètre Build pyramids (Générer la structure pyramidale) est respecté. Les paramètres d’environnement Pyramide restants sont ignorés. Il est possible de renforcer votre contrôle sur la nature des pyramides en effectuant une procédure supplémentaire à l’aide de l’outil Générer la structure pyramidale.

    • Pour les paramètres d’environnement Compression, seul le type de compression peut être respecté. S'applique uniquement aux formats raster autres que Grid Esri.

Syntaxe

PolygonToRaster(in_features, value_field, out_rasterdataset, {cell_assignment}, {priority_field}, {cellsize})
ParamètreExplicationType de données
in_features

Jeu de données d'entité surfaciques en entrée à convertir en raster.

Feature Layer
value_field

Le champ permettant d'attribuer des valeurs au raster en sortie.

Il peut s'agir de n'importe quel champ de la table attributaire du jeu de classes d'entités en entrée.

Field
out_rasterdataset

Jeu de données raster en sortie à créer.

Si vous n'enregistrez pas le fichier dans une géodatabase, indiquez l'extension .tif pour un format de fichier TIFF, .img pour un format de fichier ERDAS IMAGINE, ou aucune extension pour un format de raster Grid Esri.

Raster Dataset
cell_assignment
(Facultatif)

Méthode utilisée pour savoir comment attribuer une valeur à la cellule lorsque la cellule contient plusieurs entités.

  • CELL_CENTERLe polygone qui se superpose au centre de la cellule détermine l'attribut à affecter à la cellule.
  • MAXIMUM_AREAL'entité unique qui présente la plus grande surface à l'intérieur de la cellule détermine l'attribut à affecter à la cellule.
  • MAXIMUM_COMBINED_AREASi la cellule contient plusieurs entités de même valeur, les surfaces de ces entités sont combinées. L'entité combinée à la plus grand surface contenue dans la cellule détermine la valeur à attribuer à la cellule.
String
priority_field
(Facultatif)

Ce champ permet de déterminer quelle entité a la priorité sur une autre entité qui est présente sur une cellule. Lorsqu’elle est utilisée, l’entité dotée de la priorité positive la plus élevée est toujours sélectionnée pour être convertie, quel que soit le type d’attribution de cellule (option Cell assignment type) choisi.

Field
cellsize
(Facultatif)

Taille de cellule pour le raster en sortie en cours de création.

Ce paramètre peut être défini par une valeur numérique ou obtenu à partir d’un jeu de données raster. Si la taille de cellule n’est pas explicitement spécifiée en tant que valeur de paramètre, la valeur de la taille de cellule de l’environnement est utilisée dans la mesure où elle est définie. Dans le cas contraire, le calcul fait appel à des règles supplémentaires pour la déterminer à partir d’autres données en entrée. Pour en savoir plus, reportez-vous à l’utilisation.

Analysis Cell Size

Exemple de code

Exemple 1 d'utilisation de l'outil PolygoneToRaster (fenêtre Python)

Convertit des entités surfaciques en jeu de données raster.

import arcpy
from arcpy import env
env.workspace = "c:/data"
arcpy.PolygonToRaster_conversion("ca_counties.shp", "NAME", 
                                 "c:/output/ca_counties.img", 
                                 "MAXIMUM_AREA", "MALES", 0.25)
Exemple 2 d'utilisation de l'outil PolygoneToRaster (script autonome)

Convertit des entités surfaciques en jeu de données raster.

# Name: PolygonToRaster_Ex_02.py
# Description: Converts polygon features to a raster dataset.

# Import system modules
import arcpy
from arcpy import env

# Set environment settings
env.workspace = "C:/data"

# Set local variables
inFeatures = "ca_counties.shp"
valField = "NAME"
outRaster = "c:/output/ca_counties"
assignmentType = "MAXIMUM_AREA"
priorityField = "MALES"
cellSize = 0.5

# Execute PolygonToRaster
arcpy.PolygonToRaster_conversion(inFeatures, valField, outRaster, 
                                 assignmentType, priorityField, cellSize)

Informations de licence

  • Basic: Requiert Spatial Analyst ou 3D Analyst
  • Standard: Requiert Spatial Analyst ou 3D Analyst
  • Advanced: Oui

Rubriques connexes