Skip To Content

Raster vers polygones

Résumé

Convertit un jeu de données raster en entités surfaciques.

Utilisation

  • Le raster en entrée peut contenir des cellules de toute taille et doit correspondre à un jeu de données de raster de type entier valide.

  • Le paramètre Champ vous permet de choisir quel champ attributaire du jeu de données raster en entrée deviendra un attribut de la classe d'entités en sortie. Si aucun champ n'est spécifié, les valeurs de cellules du raster en entrée (le champ VALUE) deviennent une colonne avec l'en-tête Gridcode dans la table attributaire de la classe d'entités en sortie.

  • Le graphique suivant illustre la vectorisation du raster en entrée lors de sa conversion en entité surfacique en sortie. Le résultat est présenté pour les deux configurations du paramètre Simplifié.

    Illustration de la sortie avec des options de simplification différentes
    Comparaison de la sortie avec des options de simplification différentes
  • Si le paramètre Create multipart features (Créer des entités multi-parties) est activé (MULTIPLE_OUTER_PART dans Python), la sortie sera une classe d’entités multi-parties et sera traitée, en moyenne, plus rapidement. Toutefois, si la classe d’entités en sortie comporte un grand nombre d’entités, cela peut entraîner une erreur liée à la mémoire insuffisante. Le processus de regroupement est similaire à celui utilisé par l’outil Fusionner.

  • Le paramètre Maximum vertices per polygon (Nombre maximal de sommets par polygone) peut être utilisé pour sous-diviser un polygone en polygones plus petits selon la limite spécifiée du sommet. Cela est particulièrement utile lorsque les entités en sortie contiennent un très grand nombre de sommets. Ce paramètre produit une sortie analogue à la création de l’outil Dice (Segmenter).

  • Si l’étendue est spécifiée dans le paramètre d’environnement et que l’angle inférieur gauche de l’étendue en sortie ne correspond à aucun angle de cellule du raster en entrée, au cours du traitement, une translation de l’alignement de cellule du raster en entrée se produit pour correspondre à l’étendue spécifiée. Ce décalage déclenche un rééchantillonnage du raster en entrée à l'aide de la méthode Voisin le plus proche. Par conséquent, les entités en sortie subissent également une translation et les entités en sortie obtenues risquent de ne pas se superposer exactement au raster en entrée. Vous pouvez éviter ce décalage en utilisant le raster en entrée comme raster de capture dans l'environnement.

Syntaxe

RasterToPolygon(in_raster, out_polygon_features, {simplify}, {raster_field}, {create_multipart_features}, {max_vertices_per_feature})
ParamètreExplicationType de données
in_raster

Jeu de données raster en entrée.

Le raster doit être un type d'entier.

Raster Layer
out_polygon_features

Classe d'entités en sortie destinée à contenir les polygones convertis.

Feature Class
simplify
(Facultatif)

Détermine si les polygones en sortie doivent être lissés pour donner des formes plus simples ou s'ils respectent le contour des cellules du raster en entrée.

  • SIMPLIFYLes polygones sont lissés pour donner des formes plus simples. Le lissage est fait de manière que les polygones contiennent un nombre minimal de segments tout en restant le plus proche possible des bords des cellules raster d'origine. Il s’agit de l’option par défaut.
  • NO_SIMPLIFYLe tronçon des polylignes respecte exactement le contour des cellules du raster en entrée. Grâce à cette option, la conversion de la classe d'entités surfaciques résultante en raster produirait un raster identique à l'original.
Boolean
raster_field
(Facultatif)

Champ utilisé pour attribuer les valeurs des cellules du raster en entrée aux polygones du jeu de données en sortie.

Il peut s'agir d'un champ de type entier ou chaîne.

Field
create_multipart_features
(Facultatif)

Indique si les polygones en sortie se composent d’entités en une seule partie ou multi-parties.

  • MULTIPLE_OUTER_PARTSpécifie si les entités multi-parties seront créées sur la base de polygones de même valeur.
  • SINGLE_OUTER_PARTSpécifie si des entités individuelles seront créées pour chaque polygone. Il s’agit de l’option par défaut.
Boolean
max_vertices_per_feature
(Facultatif)

La limite de sommet utilisée pour sous-diviser un polygone en polygones plus petits. Ce paramètre produit une sortie analogue à la création de l’outil Dice (Segmenter).

Si laissée vide, les polygones de sortie ne seront pas séparés. Le format par défaut est vide.

Long

Exemple de code

Exemple d'utilisation de l'outil RasterToPolygon (fenêtre Python)

Convertit un jeu de données raster en entités surfaciques.

import arcpy
from arcpy import env
env.workspace = "C:/data"
arcpy.RasterToPolygon_conversion("zone", "c:/output/zones.shp", "NO_SIMPLIFY",
                                  "VALUE")
Exemple d'utilisation de l'outil RasterToPolygone (script autonome)

Convertit un jeu de données raster en entités surfaciques.

# Name: RasterToPolygon_Ex_02.py
# Description: Converts a raster dataset to polygon features.
# Requirements: None

# Import system modules
import arcpy
from arcpy import env

# Set environment settings
env.workspace = "C:/data"

# Set local variables
inRaster = "zone"
outPolygons = "c:/output/zones.shp"
field = "VALUE"

# Execute RasterToPolygon
arcpy.RasterToPolygon_conversion(inRaster, outPolygons, "NO_SIMPLIFY", field)

Informations de licence

  • Basic: Oui
  • Standard: Oui
  • Advanced: Oui

Rubriques connexes