Skip To Content

Masque (paramètre d'environnement)

Les outils dédiés à l'environnement Masque ne prennent en compte que les cellules qui se trouvent dans le masque d'analyse de l'opération.

Illustration

Le masque identifie les zones de l'étendue d'analyse à inclure dans l'exécution de l'outil
Le masque identifie les zones de l'étendue d'analyse à inclure dans l'exécution de l'outil.

Remarques sur l'utilisation

  • La définition d'un masque d'analyse signifie que le traitement ne se produit que sur les emplacements situés dans le masque et que tous les emplacements situés en dehors auront une valeur NoData dans la sortie.
    Remarque :

    L’environnement Masque s’applique à Spatial Analyst et aux outils d’extension Geostatistical Analyst qui génèrent un raster. Il s'applique également aux outils des jeux d'outils Raster - Interpolation, Raster - Mathématiques, Raster - Reclassement et Raster - Surface de l'extension 3D Analyst qui génèrent un raster.

  • Le masque peut représenter un raster ou des données d’entités.
  • Si le masque d'analyse est un raster, toutes les cellules ayant une valeur sont prises en compte pour définir le masque. Les cellules NoData d'un raster de masque sont considérées comme se trouvant à l'extérieur du masque et auront donc une valeur NoData dans la sortie.

    Des outils tels que Reclassification et Con peuvent aider à créer un masque d'analyse de raster.

  • Si le masque d’analyse est une classe d’entités ou une couche d’entités, il est converti en interne en un raster lors de l’exécution. C’est pourquoi vous devez veiller à ce que les environnements Taille de cellule et Raster de capture soient définis correctement pour votre analyse.

Syntaxe de la boîte de dialogue

Mask (Masque) : ensemble qui définit quels emplacements des entrées sont pris en compte lors de l’exécution de l’outil. Si le jeu de données du masque représente un raster, toutes les cellules avec une valeur constituent le masque. Les cellules affichant une valeur NoData dans un masque de raster affichent une valeur NoData en sortie. Si une classe d’entités est utilisée comme entrée pour le masque, elle est convertie en interne en un raster lors de l’exécution.

Syntaxe de script

arcpy.env.mask = mask_source

ParamètreExplication

mask_source

Jeu de données qui définit le masque.

Le jeu de données peut être un raster ou des données d’entité. S’il s’agit d’un jeu de données de type raster, les cellules qui ont une valeur constituent le masque et toute cellule qui affiche une valeur NoData dans le masque affiche une valeur NoData en sortie.

syntaxe mask

Exemple de script

Cet exemple montre comment paramétrer l'environnement Masque avant d'exécuter un outil de l'extension Spatial Analyst.

import arcpy
# Set environment
arcpy.env.workspace = "C:/workspace"
# Set Mask environment
arcpy.env.mask = "C:/data/maskpoly.shp"
# Set local variables
InZones = "C:/data/parcels.shp"
InZoneField = "Parcel_ID"
InValueRaster = "C:/data/Slope"
# Check out a Spatial Analyst license
arcpy.CheckOutExtension("Spatial")
# Process: Calculate the mean slope of each parcel area.
out = arcpy.sa.ZonalStatistics(InZones, InZoneField, InValueRaster, "MEAN","DATA")
out.save("mean_ParSlp")

Rubriques connexes