Skip To Content

Environnements d'analyse et Spatial Analyst

Disponible avec une licence Spatial Analyst.

Vous pouvez contrôler l'analyse effectuée par les outils Spatial Analyst avec les environnements de géotraitement. Il est important de bien connaître ces environnements et leur mode d'application sur les outils pour s'assurer que les opérations de géotraitement produisent des résultats précis et cohérents. Les ressources suivantes fournissent davantage d'informations sur l'utilisation des environnements, notamment en ce qui concerne leur hiérarchie et leur utilisation dans ModelBuilder.

La prise en charge de certains environnements dépend du format en entrée, du format en sortie, des valeurs de paramètre sélectionnées pour un outil et des comportements spécifiques de ce dernier.

Remarque :

La plupart des outils prennent en charge un ensemble commun d'environnements basés sur les types d'entrées et de sorties, mais il existe quelques exceptions. Consultez la liste des environnements au bas de la page de référence de chaque outil pour connaître les environnements pris en charge par chacun d'eux. Les notes d'utilisation peuvent également contenir d’autres informations concernant la prise en charge des environnements pour un outil.

Les groupements d’environnement pertinents sont les suivants :

  • Espace de travail
  • Coordonnées en sortie
  • Etendue de traitement
  • Entités en sortie
  • Géodatabase
  • Géodatabase avancée
  • Champs
  • Analyse raster
  • Stockage des données raster
  • Traitement parallèle

Espace de travail

Un espace de travail de géodatabase est un conteneur de données géographiques. Il s'agit d'un ensemble de jeux de données géographiques stocké dans un dossier de système de fichiers ou dans un système de gestion de bases de données.

Il existe deux environnements d'espace de travail que vous pouvez utiliser pour contrôler l’emplacement des entrées et où sont créées les sorties lors de l’utilisation de l’extension Spatial Analyst.

Espace de travail courant

Le paramètre d'environnement Espace de travail courant spécifie l'espace de travail de la session en cours.

Il s'agit de l'emplacement à partir duquel les entrées sont obtenues et dans lequel les sorties sont placées lors de l'exécution des outils Spatial Analyst.

Espace de travail temporaire

L'environnement Espace de travail temporaire spécifie l'emplacement où sont placés tous les jeux de données en sortie temporaires générés par l'outil.

Coordonnées en sortie

La plupart des outils qui génèrent des données raster ou d'entités prennent en charge l'environnement Système de coordonnées en sortie ainsi que l'environnement Transformation géographique.

Etendue de traitement

Lorsque vous effectuez une analyse, si la zone d'intérêt fait partie d'un jeu de données raster plus important, l'étendue de traitement peut être définie de manière à n'englober que les cellules concernées. Tous les rasters en sortie traités pendant l'analyse seront limités à cette étendue. Pour obtenir des résultats cohérents dans votre analyse, vous pouvez également contrôler l’alignement des cellules de sorte qu'il corresponde à celui des jeux de données raster existants.

Etendue

L'environnement Etendue permet de définir où le raster doit être traité. Les outils qui respectent l'environnement Etendue traitent uniquement les cellules raster et les entités en entrée figurant dans l'étendue.

Lorsque vous définissez une étendue en sortie, l’angle inférieur gauche de l’étendue spécifiée sera l’angle inférieur gauche du raster en sortie, à moins que vous n’ayez spécifié un environnement Raster de capture.

Ensuite, l’angle supérieur droit du raster en sortie est ajusté de sorte que l’étendue spécifiée se trouve dans le raster en sortie. C'est la taille de la cellule en sortie qui détermine si l’angle supérieur est ajusté ou non. La largeur et la hauteur de l’étendue du raster en sortie sont des multiples de la taille de cellule en sortie. En conséquence, l’étendue du raster en sortie peut être légèrement plus importante que celle spécifiée dans l’environnement Etendue.

Etendue du raster en sortie ajusté
Etendue du raster en sortie ajusté.

Si l’angle inférieur gauche de l’étendue en sortie ne correspond à aucun angle de la cellule du raster en entrée, il va entraîner un décalage de l’alignement de la cellule entre les rasters en entrée et en sortie. Cette différence d'alignement de cellule va déclencher un rééchantillonnage du raster en entrée pour pouvoir effectuer l’analyse. Pour la plupart des outils Spatial Analyst, la technique de rééchantillonnage Voisin le plus proche est utilisée, à l’exception des outils Surface qui utilisent la méthode d’interpolation bilinéaire.

Pour la plupart des outils Spatial Analyst, lorsque vous spécifiez un environnement Etendue en sortie, il est appliqué aux entrées avant l’analyse. Toutefois, pour certains autres outils, tels que les outils Interpolation, l’étendue en sortie sera appliquée uniquement à l’issue de l’analyse.

Raster de capture

Le paramètre d'environnement Raster de capture permet de garantir que toutes vos sorties de raster ont le même alignement de cellule ou le même alignement qu'un raster existant.

L’angle inférieur gauche de l'étendue est capturé sur l’angle d'une cellule du raster de capture, puis l’angle supérieur droit est ajusté à l'aide de la taille de cellule en sortie. En conséquence, lorsque la taille de cellule en sortie est identique à celle du raster de capture, les cellules du raster en sortie sont alignées sur les cellules du raster de capture.

Entités en sortie

Certains outils Spatial Analyst peuvent créer des données d'entité en sortie et, par conséquent, prendre en charge les types d'environnements suivants lorsque la sortie est stockée dans une géodatabase :

Consultez les sections correspondantes pour plus d'informations sur ces catégories d’environnement.

Géodatabase

Lorsque la sortie est destinée à une géodatabase, les environnements suivants sont pris en charge : Validation automatique et Mot-clé de configuration en sortie.

Géodatabase avancée

Lorsque la sortie est une classe d’entités dans une géodatabase, les environnements suivants sont pris en charge : Conserver un index spatial, Domaine M en sortie, Domaine XY en sortie et Domaine Z en sortie.

Champs

Un outil prend en charge l’environnement Noms de champ qualifiés, à savoir Extraction de valeurs multiples vers des points.

Analyse raster

Les environnements d'analyse raster vous permettent de contrôler la taille et l'alignement de cellule du raster en sortie, et de limiter l'analyse à des emplacements spécifiques dans l'étendue d'analyse.

Taille de cellule

L’environnement Taille de cellule détermine la résolution du raster en sortie à partir des outils Spatial Analyst.

La valeur par défaut de ce paramètre est Comme la valeur Max, qui correspond à la taille de cellule la plus importante (plus grossière) des jeux de données raster en entrée. Si l'entrée de l'outil est une classe d'entités, la taille de cellule par défaut correspond à la largeur ou la hauteur (la plus courte des deux) de l'étendue de la classe d'entités divisée par 250.

Spatial Analyst fonctionne sur les cellules raster carrées
Les opérations de Spatial Analyst s'effectuent sur les cellules raster carrées (largeur de cellule = hauteur).

Soyez attentif lorsque vous spécifiez une taille de cellule plus petite que celle des jeux de données raster en entrée. Aucune nouvelle données n'est créée. Les cellules étant interpolées à l'aide du rééchantillonnage du voisin le plus proche, le résultat a la précision de l'entrée la plus grossière uniquement.

Cell Size Projection Method (Méthode de projection de la taille de cellule)

Le paramètre d'environnement Méthode de projection de la taille de cellule détermine de quelle façon est calculée la taille de cellule raster en sortie lorsque les jeux de données sont projetés durant l'analyse. Les méthodes disponibles sont Convert Units (Convertir les unités), Preserve Resolution (Préserver la résolution) et Center of Extent (Centre de l’étendue). La méthode par défaut est Convert Units (Convertir les unités).

Pour plus d’informations sur la Cell Size Projection Method (Méthode de projection de la taille de cellule), consultez la rubrique Fonctionnement de la méthode de projection de la taille de cellule.

Masque

L'environnement Masque permet d'identifier les emplacements de cellule qui seront pris en compte durant une analyse. Toutes les cellules en entrée situées à l'extérieur du masque se voient attribuer la valeur NoData dans le résultat. Un masque peut être un raster ou un jeu de classes d'entités.

Pour la plupart des outils Spatial Analyst, lorsque vous spécifiez un environnement Masque, il est appliqué aux entrées avant l’analyse. Toutefois, pour certains autres outils, tels que les outils Interpolation, le masque sera appliqué à la sortie uniquement après l’analyse.

Le masque identifie les emplacements de l’étendue de l’analyse qui seront inclus
Le masque identifie les emplacements dans l’étendue de l’analyse qui seront inclus dans l'opération.

Stockage des données raster

Les environnements de stockage des données raster vous permettent de contrôler certaines propriétés des rasters en sortie. Comme il existe certaines contraintes de format, consultez la page d'aide de l'outil que vous utilisez pour obtenir des informations plus spécifiques.

Les trois principaux éléments suivants influencent le choix des environnements de stockage des données raster pris en charge lors de l'exécution d'un outil :

  • Format de raster : en règle générale, la prise en charge des environnements de stockage des données raster diffère selon que la sortie est une grille Esri ou présente un autre format de raster pris en charge, comme les rasters de géodatabase fichier ou les rasters TIFF.
  • Type de données : le type de sortie, à savoir un entier ou une virgule flottante, peut déterminer si un environnement de stockage de raster est pris en charge ou non.
  • Valeurs des paramètres : certains outils comportent un paramètre qui peut déterminer le type du raster en sortie.

Pour certains outils, le type de la sortie est déterminé par le type de toutes les entrées. Par exemple, si l'outil accepte plusieurs rasters en entrée qui sont tous des nombres entiers, sauf un qui est un nombre à virgule flottante, le raster en sortie sera à virgule flottante. Lorsque la sortie est un nombre à virgule flottante, il se peut qu'un nombre moins important d'environnements de stockage des données raster soit pris en charge.

Chaque outil dispose d'une section Environnements au bas de la page de référence. Tous les environnements pouvant être pris en charge par l'outil y sont répertoriés. Cette liste comprend toutes les sorties d'un outil, y compris celles qui sont facultatives. Prenons l'exemple de l'outil Distance de coût dont la la sortie principale est un raster à virgule flottante. Bien que les rasters à virgule flottante ne prennent pas en charge le paramètre d'environnement Compression, il existe un raster d'antécédence en sortie facultatif qui est un nombre entier. Les rasters entier pour certains formats pouvant prendre en charge la Compression, cet environnement sera présent dans la liste d’environnements pris en charge. Il est important de le savoir lors de l'analyse de ces environnements.

Lisez les sous-sections suivantes pour en savoir plus sur chacun des environnements de stockage des données raster.

Compression

Le paramètre d'environnement Compression est généralement respecté pour les raster d'entiers en sortie. Si les données en sortie sont à virgule flottante, le paramètre est ignoré et le raster en sortie est toujours décompressé.

Remarque :

Les rasters d'entiers au format de grille Esri utilisent toujours une compression RLE (Run-length encoding). Par conséquent, le réglage de l'environnement sur Aucun n'aura aucune incidence sur la grille en sortie.

Bien que certains formats autorisent la compression avec perte, seul le paramètre Type de compression est pris en charge. Le paramètre Qualité de compression n'est pas pris en charge. Il est généralement égal à 100, même si vous spécifiez une autre valeur.

Pyramide

Le paramètre d’environnement Pyramide n’est généralement pas respecté, car les pyramides ne sont pas créées pour la sortie raster des principaux outils dans Spatial Analyst. Il existe quelques exceptions pour certains outils du Jeu d'outils de segmentation et de classification.

Statistiques raster

Le paramètre Calculate Statistics (Calculer les statistiques) du paramètre d'environnement Statistiques raster vous permet de ne pas générer de statistiques pour un raster d'entiers en sortie, si tel est votre choix. Consultez la documentation spécifique à cet outil pour savoir s'il existe des exceptions. Calculer les statistiques

Les statistiques sont toujours générées pour les rasters en sortie à virgule flottante, quel que soit le paramètre de cet environnement.

Taille de tuile

Les outils Spatial Analyst prennent généralement en charge le paramètre d'environnement Taille de tuile pour les formats en sortie suivants : TIFF, géodatabase fichier ou géodatabase SDE.

La taille de tuile par défaut est 128 x 128 cellules.

Traitement parallèle

Certains outils prennent en charge le traitement parallèle pour optimiser les performances. L'environnement suivant vous permet de contrôler l'attribution de ces ressources.

Facteur de traitement parallèle

Définissez la valeur souhaitée pour le facteur de traitement parallèle.

Rubriques connexes