Skip To Content

Créer des métadonnées ISO 19115 et ISO 19139

La norme de contenu de métadonnées ISO 19115, Informations géographiques - Métadonnées et la spécification d'implémentation ISO 19139, Informations géographiques - Métadonnées - Implémentation de structures XML, sont des normes connues et utilisées internationalement depuis de nombreuses années. Ce guide décrit les workflows de mise à jour des métadonnées dans ArcGIS Pro en vue de générer du contenu conforme à ces normes.

Pour en savoir plus sur les normes de métadonnées ISO

Configurer ArcGIS Pro

La première étape de la création de métadonnées conformes aux normes de métadonnées ISO 19115 et ISO 19139 consiste à configurer correctement ArcGIS Pro. Dans la boîte de dialogue Options, choisissez le style de métadonnées approprié dans la liste déroulante des styles de métadonnées. Les deux options suivantes sont disponibles :

  • ISO 19139 – Métadonnées – Spécification d'implémentation : ce style permet d'afficher et de modifier un document de métadonnées complet, conforme aux normes ISO 19115 et 19139. Lorsque des métadonnées sont exportées dans un fichier XML au format ISO 19139 à l'aide d'autres applications sur la plateforme ArcGIS, le fichier obtenu peut être validé avec des versions des structures XML ISO 19139 qui utilisent une version antérieure de GML.
  • Spécification d'implémentation des métadonnées GML3.2 ISO 19139 : ce style est identique à celui ci-dessus. Toutefois, lorsque des métadonnées sont exportées dans un fichier XML au format ISO 19139 à l'aide d'autres applications sur la plateforme ArcGIS, le fichier obtenu peut être validé avec des versions des structures XML ISO 19139 qui utilisent la version 3.2.1 de GML.

Lorsque vous mettez à jour des métadonnées dans la vue des métadonnées, les deux styles vous présentent les mêmes règles de validation reposant sur les normes de métadonnées ISO 19115 et ISO 19139. Lorsque vous affichez les métadonnées d'un élément dans la vue du catalogue, le contenu de toutes ses métadonnées apparaît.

Si le style de métadonnées défini dans ArcGIS Pro ne concorde pas avec le style de métadonnées utilisé par votre organisation et par ArcGIS Desktop, vous pouvez constater des incohérences lorsque vous affichez et mettez à jour des métadonnées sur toute la plateforme ArcGIS.

Mettre à jour le contenu de métadonnées ISO

Vous pouvez créer des métadonnées ISO 19115 et ISO 19139 pour un élément dans ArcGIS Pro. Pour commencer, procédez comme suit :

  1. Mettre à jour les métadonnées d'un élément dans la vue des métadonnées.
    La vue des métadonnées apparaît, affichant la première page de l'éditeur de métadonnées. Toutes les pages disponibles pour la mise à jour des métadonnées sont répertoriées dans la fenêtre Contenu.
  2. Cliquez sur chaque page dans la fenêtre Contents (Contenu) là où le contenu requis est marqué comme manquant Métadonnées non valides et fournissez le contenu approprié.

    Une fois tout le contenu nécessaire fourni, la page sera indiquée dans la fenêtre Contents (Contenu) comme valide Métadonnées valides.

  3. Appliquez ou enregistrez vos modifications comme il convient.

    La mise à jour des métadonnées d'un élément peut prendre un certain temps. Vous pouvez enregistrer vos modifications et terminer le reste ultérieurement, même si des informations requises sont manquantes. La prochaine fois que vous travaillerez sur ce projet, la vue des métadonnées s'ouvrira à la dernière page utilisée.

  4. Fermez la vue des métadonnées une fois votre travail terminé.

Créer des métadonnées compatibles avec ISO

La table suivante explique où trouver chacun des éléments de métadonnées ISO 19115 et ISO 19139 minimum requis. Les informations ci-après sont communiquées pour vous aider à démarrer et ne sont pas exhaustives. Si vous fournissez des informations qui vont au-delà des exigences minimum, du contenu supplémentaire peut être requis pour compléter ces informations conformément aux normes.

Les éléments de métadonnées sont identifiés par nom d'entité et nom d'élément dans les diagrammes UML Informations géographiques - Métadonnées et les tables de dictionnaire de données de la norme ISO 19115.

Page de l'éditeur de métadonnéesEtapes permettant de répondre aux exigences des normes ISO 19115 et 19139
Vue d'ensemble > Description de l'élément
  • MD_DataIdentification.citation.CI_Citation.title : saisissez le titre dans la zone de texte Titre.
  • MD_DataIdentification.abstract : saisissez le résumé dans la zone de texte Description (résumé).
  • MD_DataIdentification.extent.EX_Extent.geographicElement.EX_GeographicBoundingBox : si le composant hierarchyLevel de l'élément est un jeu de données et qu'aucune emprise n'est fournie automatiquement pour l'élément, mais qu'une étendue peut être désignée, cliquez sur Nouvelle emprise. Indiquez les coordonnées d'emprise dans les zones de texte appropriées.
Vue d'ensemble > Rubriques et mots-clés
  • MD_DataIdentification.topicCategory : si le composant hierarchyLevel de l'élément est un jeu de données ou une série, sélectionnez autant de valeurs Catégorie que nécessaire.
Vue d'ensemble > Référence
  • MD_DataIdentification.citation.CI_Citation.title : le titre indiqué sur la page Description de l'élément apparaît également ici, dans la zone de texte Titre.
  • MD_DataIdentification.citation.CI_Citation.date : cliquez sur l'en-tête Dates. Cliquez sur le bouton de calendrier en regard d'un ou de plusieurs des types de dates répertoriés et sélectionnez une date appropriée. Ajoutez une heure si cette information est pertinente.
Métadonnées > Détails
  • MD_Metadata.language : cliquez sur la liste déroulante Langue et sélectionnez une valeur appropriée si aucune n'est encore fournie. Les métadonnées ArcGIS sont toujours codées au format UTF-8, qui convient à de nombreuses langues. Par conséquent, la langue utilisée doit être identifiée.
  • MD_Metadata.hierarchyLevel : si l'élément n'est pas un jeu de données, cliquez sur la liste déroulante Niveau de hiérarchie et sélectionnez une valeur appropriée.
  • MD_Metadata.hierarchyLevelName : si le composant hierarchyValue de l'élément n'est plus un jeu de données, saisissez le nom du niveau de hiérarchie choisi dans la zone de texte Hierarchy Level Name (Nom du niveau de hiérarchie).
  • MD_Metadata.parentIdentifier : si cet élément possède un élément parent qui doit être identifié, saisissez les informations appropriées dans la zone de texte Parent Identifier (Identifiant parent).
Métadonnées > Contacts
  • MD_Metadata.contact : cliquez sur New Contact (Nouveau contact) si aucun contact approprié ne figure dans la liste déroulante. Saisissez un nom dans la zone de texte Name (Nom), Organization (Organisation) ou Position. Cliquez sur une valeur appropriée dans la liste déroulante Rôle.
Ressource > Détails
  • MD_DataIdentification.language : cliquez sur la liste déroulante Langue et sélectionnez une valeur appropriée si aucune n'est encore fournie.
  • MD_DataIdentification.characterSet : si l'élément n'est pas codé au format Unicode, cliquez sur la liste déroulante Jeu de caractères et sélectionnez la valeur appropriée.
Ressource > Etendue
  • MD_DataIdentification.extent.EX_Extent.geographicElement : si le composant hierarchyLevel de l'élément est un jeu de données, vous devez fournir une emprise (EX_GeographicBoundingBox) ou un identifiant d'emplacement géographique (EX_GeographicDescription) pour les données. Cliquez sur Nouvelle étendue, puis spécifiez l'emplacement géographique de l'élément.
  • EX_GeographicBoundingBox : l'emprise fournie sur la page Description de l'élément apparaît également ici, sous l'en-tête Etendue.
  • EX_GeographicDescription : cliquez sur Nouvelle description géographique et saisissez un identifiant d'emplacement géographique dans la zone de texte Code. Sélectionnez La description contient la ressource. Pour identifier le registre qui définit l'identifiant de l'emplacement géographique, cliquez sur New Authority Citation (Nouvelle citation de l'autorité) et saisissez son nom dans la zone de texte Title (Titre). Cliquez sur l'en-tête Dates, puis sur le bouton de calendrier pour indiquer la date du registre.

Meilleures pratiques pour créer du contenu ISO dans ArcGIS

ArcGIS vous permet de créer un enregistrement de métadonnées complet ISO 19115 et 19139 afin de décrire un élément. Toutefois, il existe certaines différences entre les instructions dans ISO 19115 et ISO 19139 et la manière dont vous devez fournir les informations correspondantes dans ArcGIS. En suivant certaines meilleures pratiques, les métadonnées que vous créez dans ArcGIS seront précises et plus faciles à gérer et pourront sans problème adopter d'autres formats et styles de métadonnées dans le futur.

Valeurs non applicables ou inconnues

Lorsque la valeur d'un élément de métadonnées est inconnue ou non applicable, laissez sa valeur vierge lorsque vous mettez à jour les métadonnées dans ArcGIS. Si un élément de métadonnées obligatoire n'est pas renseigné dans ArcGIS et que les métadonnées sont exportées dans un fichier XML au format ISO 19139 à l'aide d'autres applications sur la plateforme ArcGIS, un code nilReason est ajouté automatiquement d'une manière qui satisfait les structures XML ISO 19139 afin d'indiquer que la valeur est manquante ou inconnue. D'autres normes de métadonnées ont des exigences similaires, mais des éléments différents sont considérés comme obligatoires et la manière dont l'incertitude ou l'absence d'une valeur est indiquée dans le fichier XML exporté est différente. Les programmes d'exportation de chaque style gèrent la situation de manière appropriée.

Contenu défini par le style de métadonnées

Un style de métadonnées configure ArcGIS de façon à prendre en charge une norme de métadonnées ou un profil spécifique. Chaque norme de métadonnées possède généralement des éléments de métadonnées pour enregistrer le nom et la version de la norme qui a été suivie, le mode d'enregistrement du contenu de métadonnées, etc. Les programmes d'exportation de chaque style gèrent la situation de manière appropriée. Lorsque des métadonnées sont exportées dans un fichier XML au format ISO 19139 à l'aide d'autres applications sur la plateforme ArcGIS, les éléments metadataStandardName et metadataStandardVersion sont alors ajoutés.

Contenu qui ne peut ou ne doit pas être mis à jour

Pour la plupart des éléments, ArcGIS enregistre automatiquement les propriétés intrinsèques de l'élément dans ses métadonnées de manière appropriée. Par exemple, si la référence spatiale d'un élément est définie, les détails complets de cette référence spatiale sont enregistrés dans ses métadonnées. Il n'est pas possible de mettre à jour manuellement les propriétés détaillées de la référence spatiale dans la vue des métadonnées. Cette précaution permet de garantir que les métadonnées reflètent la référence spatiale réelle de l'élément. Avec d'autres styles de métadonnées, vous pouvez fournir manuellement des informations sur la référence spatiale d'éléments qui ne prennent pas en charge la synchronisation, mais dans ce cas, vous pouvez uniquement indiquer l'identifiant de la référence spatiale. Les propriétés de la référence spatiale sont constantes pour cet identifiant. Elles peuvent être examinées dans le registre approprié où elles sont définies ; les paramètres individuels de la référence spatiale ne sont pas saisis manuellement dans les métadonnées d'un élément.

Pour d'autres propriétés, telles que le nombre d'entités, la taille raster ou les étiquettes attributaires d'un élément, il est possible de modifier les informations provenant de l'élément lors de la mise à jour des métadonnées dans ArcGIS. Toutefois, ces valeurs ne doivent pas être modifiées. Tant que ces valeurs ne sont pas modifiées dans la vue des métadonnées, ArcGIS continue à les mettre à jour lorsque les propriétés de l'élément changent et leur précision demeure garantie. Par exemple, si des attributs sont fournis dans les métadonnées d'un élément mais que leurs noms ne correspondent pas aux noms de champs dans la table attributaire de l'élément, ils sont supprimés des métadonnées de l'élément lors de la prochaine synchronisation avec les propriétés intrinsèques de l'élément.

Comme date actuelle, l'éditeur de métadonnées ArcGIS indique automatiquement la date de la dernière mise à jour des métadonnées. Il fournit également la valeur du jeu de caractères appropriée qui décrit le mode de codage des métadonnées créées par ArcGIS. Ces valeurs ne doivent généralement pas être modifiées. Toutefois, si vous transcrivez des métadonnées qui décrivent un élément archivé, par exemple, vous pouvez modifier la date des métadonnées de façon à refléter la date à laquelle le contenu de métadonnées a été créé.

Exporter des métadonnées au format XML ISO 19139

Si vous devez fournir des informations concernant un élément à des personnes ou à des organisations en dehors de la plateforme ArcGIS, vous pouvez exporter les métadonnées de l’élément vers un fichier de métadonnées autonome au format XML ISO 19139. Lorsque ArcGIS Pro est configuré pour utiliser l’un des styles Spécifications d'implémentation des métadonnées ISO 19139, les métadonnées de l’élément sont exportées par défaut au format XML 19139. Si vous utilisez un autre style de métadonnées, vous pouvez toujours choisir d’exporter vos métadonnées dans ce format en le sélectionnant dans la liste déroulante.

  1. Sous l’onglet Catalog (Catalogue) du ruban, dans le groupe Metadata (Métadonnées), cliquez sur Export (Exporter) Exporter.

    La boîte de dialogue Export Metadata (Exporter des métadonnées) apparaît.

  2. Cliquez sur la liste déroulante The metadata content to export (Contenu des métadonnées à exporter) puis sur la quantité de contenu à exclure des métadonnées de l’élément pendant le processus d’export.
    • All Supported Content (Tous les contenus pris en charge) : les métadonnées de l’élément ne sont pas filtrées.
    • Without Machine Names (Sans les noms de machine) : le contenu des métadonnées de l’élément est filtré pour supprimer tous les noms de machines pouvant exister. Des actions appropriées sont prises en fonction du contexte dans lequel les noms de machine sont trouvés. L’élément de métadonnées sera supprimé si cela n’affecte pas la validité du document, le nom de la machine sera supprimé au début d’un chemin UNC, ou la valeur sera modifiée pour marquer l’emplacement comme étant retenu.
    • Without Sensitive Information (Sans les informations sensibles) : les noms des machines sont filtrés comme décrit précédemment. En outre, les chemins d’accès aux fichiers locaux et réseau, ainsi que les adresses Internet autres que http ou https sont supprimés de manière identique. Les informations concernant le système d'exploitation, la base de données, et l’historique de géotraitement sont également supprimées.
  3. Si le format ISO 19139 n’est pas déjà sélectionné, cliquez sur la liste déroulante The type of metadata to export (Type de métadonnées à exporter) puis sélectionnez ISO 19139.
  4. Recherchez ou saisissez l’emplacement et le nom du fichier XML qui sera créé dans la zone de texte Export metadata to (Exporter des métadonnées dans).
  5. Cliquez sur OK.

    Les éléments de métadonnées ArcGIS filtrés sont appariés aux éléments de métadonnées ISO 19139 appropriés, et leur contenu est transféré dans un fichier XML au format ISO 19139. L’espace de nom GML du fichier XML exporté est défini de manière appropriée en fonction du style de métadonnées pour lequel ArcGIS Pro est configuré. Les métadonnées ArcGIS incluent du contenu qui n’est pas présent dans le format ISO 19139 standard, comme les miniatures et les descriptions des champs dans une table attributaire ; ce contenu ne peut pas être inclus dans un fichier XML au format ISO 19139.

Rubriques connexes