Générer une couche raster (Gestion des données)

Résumé

Crée une couche raster à partir d'un jeu de données raster en entrée ou d'un fichier de couches. La couche créée par l'outil est temporaire et disparaît à la fin de la session si la couche n'est pas enregistrée sur le disque ou si le document cartographique n'est pas enregistré.

Cet outil peut servir à créer une couche temporaire vous permettant de travailler avec un sous-ensemble donné de canaux dans un jeu de données raster.

Utilisation

  • Pour conserver la couche, cliquez avec le bouton droit sur la couche dans la fenêtre Contenu et sélectionnez Enregistrer en tant que fichier de couche ou utilisez l’outil Enregistrer dans un fichier de couche.

  • La sortie peut être créée avec un sous-ensemble des canaux seulement. Cela permet de gagner du temps et d’économiser de l’espace disque.

  • Vous pouvez utiliser une couche raster à partir d'un paquetage géographique en entrée. Pour référencer un raster au sein d'un GeoPackage, tapez le nom du chemin d'accès, suivi du nom du GeoPackage et du nom du raster. Par exemple, si c:\data\sample.gpkg\raster_tile est votre raster en entrée, sample.gpkg est le nom du paquetage géographique et raster_tile est le jeu de données raster au sein du paquetage.

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Raster en entrée

Chemin et nom du jeu de données raster en entrée.

Vous pouvez utiliser une couche raster à partir d'un paquetage géographique en entrée. Pour référencer un raster au sein d'un GeoPackage, tapez le nom du chemin d'accès, suivi du nom du GeoPackage et du nom du raster. Par exemple, si c:\data\sample.gpkg\raster_tile est votre raster en entrée, sample.gpkg est le nom du paquetage géographique et raster_tile est le jeu de données raster au sein du paquetage.

Composite Geodataset
Nom de la couche raster en sortie

Nom de la couche à créer.

Raster Layer
Clause Where
(Facultatif)

À l’aide de SQL, vous pouvez définir une requête ou utiliser Query Builder (Générateur de requêtes) pour créer une requête.

SQL Expression
Enveloppe
(Facultatif)

L'étendue en sortie peut être spécifiée en définissant les quatre coordonnées ou en utilisant l'étendue d'une couche existante.

  • Default (Par défaut) : l’étendue repose sur l’étendue maximale de toutes les entrées participantes. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Current Display Extent (Étendue d’affichage actuelle) : l’étendue correspond au bloc de données ou à l’affichage visible. Cette option n’est pas disponible lorsque aucune carte n’est active.
  • As Specified Below (Comme spécifié ci-dessous) : l’étendue est basée sur les valeurs d’étendue minimale et maximale indiquées.
  • Browse (Parcourir) : l’étendue repose sur un jeu de données existant.
Extent
Canaux
(Facultatif)

Choisissez les canaux à exporter pour la couche. Si aucun canal n'est spécifié, tous les canaux seront utilisés dans la sortie.

Value Table

arcpy.management.MakeRasterLayer(in_raster, out_rasterlayer, {where_clause}, {envelope}, {band_index})
NomExplicationType de données
in_raster

Chemin et nom du jeu de données raster en entrée.

Vous pouvez utiliser une couche raster à partir d'un paquetage géographique en entrée. Pour référencer un raster au sein d'un GeoPackage, tapez le nom du chemin d'accès, suivi du nom du GeoPackage et du nom du raster. Par exemple, si c:\data\sample.gpkg\raster_tile est votre raster en entrée, sample.gpkg est le nom du paquetage géographique et raster_tile est le jeu de données raster au sein du paquetage.

Composite Geodataset
out_rasterlayer

Nom de la couche à créer.

Raster Layer
where_clause
(Facultatif)

Avec SQL, vous pouvez définir une requête.

SQL Expression
envelope
(Facultatif)

L'étendue en sortie peut être spécifiée en définissant les quatre coordonnées ou en utilisant l'étendue d'une couche existante.

  • MAXOF : l’étendue maximale de toutes les entrées est utilisée.
  • MINOF : l’étendue minimale de toutes les entrées est utilisée.
  • DISPLAY : l’étendue est égale à l’affichage visible.
  • Nom de la couche : l’étendue de la couche spécifiée est utilisée.
  • Objet Extent : l’étendue de l’objet spécifié est utilisée.
  • Chaîne délimitée par des espaces de coordonnées géographiques : l’étendue de la chaîne spécifiée est utilisée. Les coordonnées sont exprimées dans l’ordre x-min, y-min, x-max, y-max.
Extent
band_index
[band_index,...]
(Facultatif)

Choisissez les canaux à exporter pour la couche. Si aucun canal n'est spécifié, tous les canaux seront utilisés dans la sortie.

Value Table

Exemple de code

Exemple 1 d'utilisation de l'outil MakeRasterLayer (fenêtre Python)

Il s’agit d'un exemple Python d'utilisation de l'outil MakeRasterLayer.

import arcpy
arcpy.MakeRasterLayer_management("c:/workspace/image.tif", "rdlayer", "#", "feature.shp", "1")
Exemple 2 d'utilisation de l'outil MakeRasterLayer (script autonome)

Il s'agit d'un exemple de script Python d'utilisation de l'outil MakeRasterLayer.

##====================================
##Make Raster Layer
##Usage: MakeRasterLayer_management in_raster out_rasterlayer {where_clause} {envelope}
##                                  {Index;Index...}
    
import arcpy

arcpy.env.workspace = r"C:/Workspace"

##Create raster layer from single raster dataset with clipping feature
arcpy.MakeRasterLayer_management("image.tif", "rdlayer", "#", "feature.shp", "1")

Informations de licence

  • Basic: Nécessite O
  • Standard: Nécessite O
  • Advanced: Nécessite O

Rubriques connexes