Créer une classe de relations (Gestion des données)

Résumé

Cet outil crée une classe de relations pour stocker une association entre des champs ou des entités de la table d'origine et de la table de destination.

Utilisation

  • Les relations existent entre objets spatiaux (entités dans les classes d'entités), entre objets non spatiaux (lignes dans une table) ou entre des objets spatiaux et non spatiaux.

  • Une fois créée, une classe de relations ne peut pas être modifiée ; vous pouvez uniquement ajouter, supprimer ou affiner ses règles.

  • Pour les classes de relations plusieurs vers plusieurs, une nouvelle table est créée dans la base de données pour stocker les clés étrangères utilisées pour lier les classes d'origine et de destination. Cette table peut également avoir d'autres champs pour stocker des attributs de la relation elle-même qui ne sont attribués ni à la classe d'origine, ni à la classe de destination. Par exemple, une base de données de parcelles peut contenir une classe de relations entre des parcelles et des propriétaires dans laquelle des propriétaires possèdent des parcelles et des parcelles appartiennent à des propriétaires. Un attribut de cette relation peut représenter des parts de copropriété. Les classes de relations un vers un et un vers plusieurs peuvent également avoir des attributs ; dans ce cas, une table est créée pour stocker les relations.

  • Les relations simples, ou point à point, impliquent deux objets ou plus dans la base de données qui existent indépendamment les uns des autres. Par exemple, un réseau ferroviaire peut comporter des intersections avec un ou plusieurs signaux lumineux. Cependant, une intersection de voie ferrée peut exister sans signal lumineux et des signaux lumineux exister sur le réseau ferroviaire là où il n'y a pas d'intersection. Les relations simples peuvent avoir des cardinalités de type un vers un, un vers plusieurs et plusieurs vers plusieurs.

  • Une relation composite décrit une relation dans laquelle l'existence d'un objet régit l'existence des objets qui lui sont liés. Par exemple, les pylônes électriques supportent les transformateurs et les transformateurs sont montés sur des pylônes. Une fois qu'un pylône est supprimé, un message de suppression est transmis aux transformateurs qui lui sont liés, lesquels sont supprimés de la classe d'entités des transformateurs. Les relations composites décrivent toujours des relations un vers plusieurs.

  • Les dénominations de parcours avant et arrière décrivent la relation née de la navigation d'un objet à un autre. La dénomination de parcours avant décrit la relation née de la navigation depuis la classe d'origine jusqu'à la classe de destination. Dans notre exemple pylône-transformateur, la dénomination de parcours avant serait "Les pylônes supportent les transformateurs". La dénomination de parcours arrière décrit la relation née de la navigation depuis la classe de destination jusqu'à la classe d'origine. Dans notre exemple pylône-transformateur, la dénomination de parcours arrière serait "Les transformateurs sont montés sur les pylônes".

Paramètres

ÉtiquetteExplicationType de données
Table d’origine

Table ou classe d'entités à associer à la table de destination.

Table View
Table de destination

Table à associer à la table d'origine.

Table View
Classe de relations en sortie

Classe de relations à créer.

Relationship Class
Type de relation

Type de relation à créer entre les tables d'origine et de destination.

  • SimpleRelation entre objets indépendants (parent vers parent). Il s'agit de l'option par défaut.
  • CompositeRelation entre des objets dépendants où l'existence d'un objet contrôle l'existence de l'objet lié (parent vers enfant).
String
Appellation avant

Nom permettant d'identifier de façon unique la relation lors de la navigation depuis la table d'origine vers la table de destination.

String
Appellation arrière

Nom permettant d'identifier de façon unique la relation lors de la navigation depuis la table de destination vers la table d'origine.

String
Sens des messages

Sens dans lequel les messages sont transmis entre les tables d'origine et de destination. Par exemple, dans une relation entre des pylônes et des transformateurs, lorsqu'un pylône est supprimé, un message est transmis aux objets transformateurs auxquels il est lié pour indiquer que le pylône a été supprimé.

  • Avant (origine -> destination)Les messages sont transmis depuis la table d'origine vers la table de destination.
  • Arrière (destination -> origine)Les messages sont transmis depuis la table de destination vers la table d'origine.
  • Les deux directionsLes messages sont transmis depuis la table d'origine vers la table de destination et vice-versa.
  • Aucun (aucun message propagé)Aucun message transmis. Il s'agit de l'option par défaut.
String
Cardinalité

Détermine le nombre de relations existant entre les lignes ou entités dans l'origine et les lignes ou entités de la table de destination.

  • Un vers un (1:1)Chaque ligne ou entité de la table d'origine peut être mise en relation avec zéro ou une ligne ou entité de la table de destination. Il s'agit de l'option par défaut.
  • Un vers plusieurs (1:M)Chaque ligne ou entité de la table d'origine peut être mise en relation avec une ou plusieurs lignes ou entités de la table de destination.
  • Plusieurs vers plusieurs (M:N)Plusieurs champs ou entités de la table d'origine peuvent être mis en relation avec une ou plusieurs lignes ou entités de la table de destination.
String
Classe de relations attribuée

Spécifie si la relation a des attributs.

  • Activé - Indique que la classe de relations aura des attributs.
  • Désactivé - Indique que la classe de relations n'aura pas d'attributs. Il s'agit de l'option par défaut.
Boolean
Clé primaire d’origine

Le champ de la table d'origine, généralement le champ OID, qui le lie au champ Clé étrangère d'origine de la table de classes de relations.

String
Clé étrangère d’origine

Le champ dans la table de classes de relations qui le lie au champ Clé primaire d'origine dans la table d'origine.

String
Clé primaire de destination
(Facultatif)

Le champ de la table de destination, généralement le champ OID, qui le lie au champ Clé étrangère de destination de la table de classes de relations.

String
Clé étrangère de destination
(Facultatif)

Le champ de la table de classes de relations qui le lie au champ Clé primaire de destination de la table de destination.

String

arcpy.management.CreateRelationshipClass(origin_table, destination_table, out_relationship_class, relationship_type, forward_label, backward_label, message_direction, cardinality, attributed, origin_primary_key, origin_foreign_key, {destination_primary_key}, {destination_foreign_key})
NomExplicationType de données
origin_table

Table ou classe d'entités à associer à la table de destination.

Table View
destination_table

Table à associer à la table d'origine.

Table View
out_relationship_class

Classe de relations à créer.

Relationship Class
relationship_type

Type de relation à créer entre les tables d'origine et de destination.

  • SIMPLERelation entre objets indépendants (parent vers parent). Il s'agit de l'option par défaut.
  • COMPOSITERelation entre des objets dépendants où l'existence d'un objet contrôle l'existence de l'objet lié (parent vers enfant).
String
forward_label

Nom permettant d'identifier de façon unique la relation lors de la navigation depuis la table d'origine vers la table de destination.

String
backward_label

Nom permettant d'identifier de façon unique la relation lors de la navigation depuis la table de destination vers la table d'origine.

String
message_direction

Sens dans lequel les messages sont transmis entre les tables d'origine et de destination. Par exemple, dans une relation entre des pylônes et des transformateurs, lorsqu'un pylône est supprimé, un message est transmis aux objets transformateurs auxquels il est lié pour indiquer que le pylône a été supprimé.

  • FORWARDLes messages sont transmis depuis la table d'origine vers la table de destination.
  • BACKWARDLes messages sont transmis depuis la table de destination vers la table d'origine.
  • BOTHLes messages sont transmis depuis la table d'origine vers la table de destination et vice-versa.
  • NONEAucun message transmis. Il s'agit de l'option par défaut.
String
cardinality

Détermine le nombre de relations existant entre les lignes ou entités dans l'origine et les lignes ou entités de la table de destination.

  • ONE_TO_ONEChaque ligne ou entité de la table d'origine peut être mise en relation avec zéro ou une ligne ou entité de la table de destination. Il s'agit de l'option par défaut.
  • ONE_TO_MANYChaque ligne ou entité de la table d'origine peut être mise en relation avec une ou plusieurs lignes ou entités de la table de destination.
  • MANY_TO_MANYPlusieurs champs ou entités de la table d'origine peuvent être mis en relation avec une ou plusieurs lignes ou entités de la table de destination.
String
attributed

Spécifie si la relation a des attributs.

  • NONEIndique que la classe de relations n'aura pas d'attributs. Il s'agit de l'option par défaut.
  • ATTRIBUTEDIndique que la classe de relations aura des attributs.
Boolean
origin_primary_key

Le champ de la table d'origine, généralement le champ OID, qui le lie au champ Clé étrangère d'origine de la table de classes de relations.

String
origin_foreign_key

Le champ dans la table de classes de relations qui le lie au champ Clé primaire d'origine dans la table d'origine.

String
destination_primary_key
(Facultatif)

Le champ de la table de destination, généralement le champ OID, qui le lie au champ Clé étrangère de destination de la table de classes de relations.

String
destination_foreign_key
(Facultatif)

Le champ de la table de classes de relations qui le lie au champ Clé primaire de destination de la table de destination.

String

Exemple de code

Exemple d'utilisation de l'outil CreateRelationshipClass (fenêtre Python)

Le script de fenêtre Python ci-dessous illustre l'utilisation de l'outil CreateRelationshipClass.

import arcpy
arcpy.env.workspace = "C:/data/Habitat_Analysis.gdb"
arcpy.CreateRelationshipClass_management("vegtype", "vegtable", "veg_RelClass", "SIMPLE",
                                         "Attributes from vegtable", "Attributes and Features from vegtype",
                                         "NONE", "ONE_TO_ONE", "NONE", "HOLLAND95", "HOLLAND95")
Exemple 1 d'utilisation de l'outil CreateRelationshipClass (script autonome)

Créer une classe de relations entre une classe d'entités de végétation et une table avec des informations de végétation supplémentaires.

# Name: CreateRelationshipClass.py
# Description: Create a relationship class between vegetation feature
#              class and table with additional vegetation information
# Author: ESRI

# Import system modules 
import arcpy
from arcpy import env

# Set environment settings
env.workspace = "C:/data"

# Copy vegtable.dbf to file gdb table, since both tables to be related
# must be in the same database
vegDbf = "vegtable.dbf"
vegTbl = "Habitat_Analysis.gdb/vegtable"
arcpy.CopyRows_management(vegDbf, vegTbl)

# Create simple relationship class between 'vegtype' vegetation layer
# and 'vegtable' table with additional vegetation information
veg = "Habitat_Analysis.gdb/vegtype"
relClass = "Habitat_Analysis.gdb/veg_RelClass"
forLabel = "Attributes from vegtable"
backLabel = "Attributes and Features from vegtype"
primaryKey = "HOLLAND95"
foreignKey = "HOLLAND95"
arcpy.CreateRelationshipClass_management(veg,
                                         vegTbl,
                                         relClass,
                                         "SIMPLE",
                                         forLabel,
                                         backLabel,
                                         "NONE",
                                         "ONE_TO_ONE",
                                         "NONE",
                                         primaryKey,
                                         foreignKey)
Exemple 2 d'utilisation de l'outil CreateRelationshipClass (script autonome)

Créer une classe de relations entre une classe d'entités parcelles et une table avec des informations sur les propriétaires.

# Name: CreateRelationshipClass.py
# Description: Create a relationship class between parcels feature
#              class and table with owner information
# Author: ESRI

# Import system modules 
import arcpy
from arcpy import env

# Set environment settings
env.workspace = "C:/data"

# Copy owners.dat to file gdb table, since both tables to be related
# must be in the same database
ownerDat = "owners.dat"
ownerTbl = "Montgomery.gdb/owners"
arcpy.CopyRows_management(ownerDat, ownerTbl)

# Create simple relationship class between 'parcel' parcel layer
# and 'owner' table with additional parcel owner information
parcel = "Montgomery.gdb/Parcels"
relClass = "Montgomery.gdb/parcelowners_RelClass"
forLabel = "Owns"
backLabel = "Is Owned By"
primaryKey = "PROPERTY_ID"
foreignKey = "PROPERTY_ID"
arcpy.CreateRelationshipClass_management(ownerTbl,
                                         parcel,
                                         relClass,
                                         "SIMPLE",
                                         forLabel,
                                         backLabel,
                                         "BACKWARD",
                                         "ONE_TO_MANY",
                                         "NONE",
                                         primaryKey,
                                         foreignKey)

Informations de licence

  • Basic: Non
  • Standard: Nécessite O
  • Advanced: Nécessite O

Rubriques connexes