Visualiser des données temporelles

Les données géographiques contiennent souvent un composant temporel important. Les données temporelles, à savoir des informations sur les entités et les attributs à différents moments, peuvent vous aider à explorer des phénomènes aussi divers que les tendances criminelles, la dispersion des espèces invasives et les modèles d’accident de la route.

Vue d’ensemble

  • Durée de la vidéo : 09:35
  • Cette vidéo a été créée avec ArcGIS Pro 2.8.

Dans ce didacticiel, vous allez visualiser les fluctuations du tourisme international en Nouvelle-Zélande sur les 20 dernières années, fluctuations ayant de fortes implications économiques sur le pays. Si vous le souhaitez, vous exporterez votre visualisation sous forme de fichier vidéo pouvant être partagé sur les plateformes des réseaux sociaux.

  • Durée estimée : 45 minutes ou 60 minutes en comptant la section finale en option
  • Logiciels requis : ArcGIS Pro Basic

Ouvrir le projet

Le tourisme est une composante essentielle de l’économie de la Nouvelle-Zélande. Il génère actuellement plus de 6 % du PIB du pays et est un employeur important. Connaître la provenance des touristes, les régions de Nouvelle-Zélande qu’ils visitent ainsi que la durée de leur séjour aide les responsables en charge de l’aménagement à choisir les emplacements appropriés pour les hôtels, les entreprises de circuits touristiques ainsi que d’autres services.

Dans ce didacticiel, vous allez visualiser les modifications liées au marché du tourisme chinois en Nouvelle-Zélande. La Chine est le deuxième marché touristique le plus important en Nouvelle-Zélande, et sa progression devrait se confirmer : d’ici quelques années, elle devrait dépasser l’Australie en termes de revenus générés par les visiteurs. Vous allez utiliser les données provenant d’une enquête réalisée auprès des visiteurs étrangers en Nouvelle-Zélande nommée International Visitor Survey sur une période de 20 ans pour cartographier cette augmentation.

  1. Démarrez ArcGIS Pro et connectez-vous si cela est nécessaire.
  2. Sur la page de démarrage, en regard de la liste des projets récents, cliquez sur Open another project (Ouvrir un autre projet).
    Remarque :

    Si un projet est ouvert, cliquez sur l’onglet Project (Projet) du ruban. Dans la liste des onglets latéraux, cliquez sur Open (Ouvrir). Sur la page Open (Ouvrir), sur l’onglet Recent Projects (Projets récents) Recent Projects (Projets récents), cliquez sur Open another project (Ouvrir un autre projet) en haut de la page.

  3. Dans la boîte de dialogue Open Project (Ouvrir le projet), sous Portal (Portail) Portal (Portail), cliquez sur ArcGIS Online ArcGIS Online.
    Remarque :

    Si vous êtes connecté à ArcGIS Enterprise ArcGIS Enterprise, vous devez définir votre portail actif sur ArcGIS Online pour accéder aux données du didacticiel. Si vous n’êtes pas en mesure de procéder ainsi, vous pouvez télécharger les données à partir d’un navigateur.

  4. At the top of the dialog box, in the Search box, type Visualize temporal data and press the Enter key.
  5. Dans la liste des résultats de la recherche, cliquez sur Visualize temporal data (Visualiser les données temporelles) pour sélectionner le paquetage de projet.
    Remarque :

    S’il existe plusieurs paquetages de projet portant ce nom, sélectionnez le paquetage avec le badge Authoritative (Officiel) Officiel. Dans la colonne Owner (Propriétaire), le nom du propriétaire est ArcGISProTutorials. Si vous n’obtenez aucun résultat, reportez-vous à la rubrique Aucun résultat de recherche n’est renvoyé.

  6. Cliquez sur  OK.

    Le projet s’ouvre et affiche une carte présentant les limites des collectivités territoriales de la Nouvelle-Zélande ainsi que plusieurs villes. Les collectivités territoriales constituent le deuxième niveau de l’administration locale néozélandaise, au-dessous des conseils régionaux.

    Carte des collectivités territoriales de Nouvelle-Zélande
  7. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez avec le bouton droit sur la couche Cities et sélectionnez Attribute Table (Table attributaire) Open Table.

    La table contient les enregistrements de 10 villes. Du fait de la présence d’un filtre d’affichage sur la couche, seules cinq entités apparaissent et sont étiquetées sur la carte.

  8. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez avec le bouton droit sur la couche Territorial Authorities et sélectionnez Attribute Table (Table attributaire) Open Table.

    La table contient les enregistrements de 68 collectivités territoriales. Elle ne comporte aucun attribut comportant des informations d’ordre touristique ; ces données figurent dans une feuille de calcul que vous allez ajouter au projet.

  9. Fermez les tables attributaires ouvertes.

Ajoutez une feuille de calcul Excel au projet.

Les données sur le tourisme chinois se trouvent dans un fichier Excel inclus dans le paquetage de projet. Vous allez ajouter une feuille de calcul du fichier dans votre projet.

Remarque :

Pour utiliser des fichiers Excel dans ArcGIS Pro, vous devez installer le pilote Microsoft Access Database Engine 2016 sur votre ordinateur. À partir de ArcGIS Pro 3.0, vous avez également besoin d’une version de Microsoft Windows Desktop Runtime compatible avec la version 32 ou 64 bits du pilote. Pour obtenir les instructions, reportez-vous à la rubrique Installer les pilotes en vue de l’utilisation de fichiers Microsoft Excel.

  1. Sur le ruban, cliquez sur l'onglet Vue. Dans le groupe Windows (Fenêtres), cliquez sur Reset Panes (Réinitialiser les fenêtres) Réinitialiser les fenêtres puis sur Reset Panes for Geoprocessing (Réinitialiser les fenêtres pour le géotraitement).

    Ainsi, les fenêtres Content (Contenu), Catalog (Catalogue) et Geoprocessing (Géotraitement) sont ouvertes, et les autres sont fermées.

  2. Sur le ruban, cliquez sur l’onglet Map (Carte). Dans le groupe Couche, cliquez sur Ajouter des données Ajouter des données.
  3. Dans la boîte de dialogue Browse (Parcourir), sous Project (Projet), cliquez sur Folders (Dossiers) pour afficher les dossiers associés au projet.
  4. Dans la fenêtre de droite, accédez à Visualize_temporal_data > common data > userdata. Double-cliquez sur ChineseVisitorsByTA.xlsx et cliquez sur la feuille de travail Percent Chinese Tourism by TA$ pour la sélectionner.

    Boîte de dialogue Parcourir

  5. Cliquez sur  OK.

    La feuille Excel est ajoutée sous forme de table dans ArcGIS Pro et apparaît dans la fenêtre Contents (Contenu).

    Si un message d’erreur s’affiche, vous devez installer le pilote Access Database Engine 2016. Reportez-vous à la remarque au début de cette section.

  6. Dans la fenêtre Contents (Contenu), sous Standalone Tables (Tables autonomes), cliquez avec le bouton droit sur 'Percent Chinese Tourism by TA$' et cliquez sur Open (Ouvrir) Open Table.

    Feuille Excel affichée sous forme de table.

    Chaque colonne de la table indique une autorité territoriale différente. Chaque ligne représente une année, de 1997 à 2017. Les valeurs de cellule représentent les touristes provenant de Chine sous forme de pourcentage par rapport à l’ensemble des touristes internationaux. Les valeurs nulles indiquent des données manquantes ou insuffisantes (elles ne représentent pas des valeurs égales à zéro).

    Remarque :

    Le fichier Excel est stocké dans votre dossier <user documents>\ArcGIS\Packages\Visualize_temporal_data\commondata\userdata. La feuille de calcul Metadata du fichier contient un lien vers les données source (qui ont été modifiées), ainsi que des informations supplémentaires. Ce travail repose sur et inclut les données de Stats NZ, concédées sous licence par Stats NZ en vue de leur réutilisation selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

  7. Dans la barre d'outils Accès rapide, cliquez sur Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Transposer les champs de la table

Dans la table « Percent Chinese Tourism by TA$ », les unités temporelles (années) sont des lignes et les unités géographiques (autorités territoriales) des colonnes. Dans une autre table, les unités géographiques pourraient être les lignes et les unités temporelles les colonnes. Dans les deux cas, les données temporelles dans ArcGIS fonctionnent de manière optimale lorsque les valeurs spatio-temporelles uniques sont stockées sous forme de lignes distinctes dans une seule colonne.

Cette table comporte 21 lignes pour les années et 64 colonnes pour les territoires. Vous devez créer une table qui stocke une ligne pour chacune des 1 344 (21 x 64) combinaisons distinctes d’année et de territoire. Vous allez utiliser l’outil Transpose Fields (Transposer des champs) pour transformer les données selon ce format.

  1. Dans la fenêtre Geoprocessing (Géotraitement), saisissez Transposer des champs dans la zone de recherche.

    Au fur et à mesure de votre saisie, des résultats de recherche sont renvoyés. Le premier résultat devrait être l’outil Transpose Fields (Transposer des champs).

  2. Dans la liste des résultats de la recherche, cliquez sur Transpose Fields (Transposer des champs) pour ouvrir l’outil.
  3. Pour Input Table (Table en entrée), cliquez sur la flèche de liste déroulante et sélectionnez « Percent Chinese Tourism by TA$ ».
  4. Sous Fields to Transpose (Champs à transposer), en regard de Field (Champ), cliquez sur Add Many (Ajouter plusieurs) Ajouter plusieurs.
  5. En bas de la liste déroulante, cliquez sur Toggle All Checkboxes (Activer/Désactiver toutes les cases à cocher) Activer/Désactiver toutes les cases à cocher pour sélectionner tous les champs. Faites défiler l’écran jusqu’au bas de la liste et désélectionnez Year.
    Fenêtre contextuelle Ajouter plusieurs
  6. En bas de la liste déroulante, cliquez sur Add (Ajouter).

    Ces champs seront transposés en lignes dans la table en sortie.

  7. Faites défiler la fenêtre Geoprocessing (Géotraitement) jusqu’en bas. Dans Output Table (Table en sortie), supprimez le chemin par défaut et saisissez ChineseTourismTransposed.

    Le chemin d’accès à votre géodatabase par défaut est restauré automatiquement.

  8. Pour Transposed Field (Champ transposé), saisissez TerritorialAuthority.
  9. Pour Value Field (Champ de valeur), entrez ChinesePercentageOfTotal.
    Remarque :

    Le champ transposé est un nouveau champ dans la table en sortie qui stocke les noms des autorités territoriales. Le champ de valeur est un nouveau champ qui stocke les valeurs de pourcentage des touristes chinois. Vous pouvez nommer ces champs à votre guise.

  10. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Attribute Fields (Champs attributaires) (mais pas sur Add Many [Ajouter plusieurs] Ajouter plusieurs ), puis sur Year (Année).

    Outil Transposer des champs

  11. Cliquez sur Exécuter Exécuter.

    Une nouvelle table est ajoutée à la fenêtre Contents (Contenu). Vous allez vérifier que la table a été enregistrée dans votre géodatabase par défaut.

  12. Dans la fenêtre Catalog (Catalogue), développez Databases (Bases de données), puis visualize_temporal_data.gdb.

    Contenu de la géodatabase par défaut

    La géodatabase par défaut contient trois éléments : la table que vous avez créée et deux classes d’entités qui sont les sources de données des couches de la carte.

    Conseil :

    Si vous ne voyez pas la table, cliquez avec le bouton droit de la souris sur la géodatabase par défaut, puis sélectionnez Refresh (Actualiser) Actualiser.

  13. Fermez la « Percent Chinese Tourism by TA$ ».
  14. Dans la fenêtre Contents (Contenu), sous Standalone Tables (Tables autonomes), cliquez avec le bouton droit sur ChineseTourismTransposed et sélectionnez Open (Ouvrir) Open Table.
  15. Faites défiler la table vers le bas.

    Table transposée

    La table contient ce dont vous avez besoin : une ligne distincte pour chaque combinaison unique année/territoire. Cependant, tous les champs n’ont pas tous le bon type de données.

  16. Survolez l’en-tête du champ ChinesePercentageOfTotal.

    Fenêtre contextuelle affichant les propriétés du champ

    Les valeurs de champ représentent des pourcentages, mais le type de données du champ est Text (Texte). Vous avez besoin d’un champ numérique qui affiche des séparations décimales. Puisqu’il n’est pas possible de modifier le type de données d’un champ, vous allez ajouter un nouveau champ et le renseigner avec les mêmes valeurs.

    Remarque :

    Lorsqu’une table Excel est traitée dans ArcGIS Pro, les champs qui contiennent des valeurs au type de données mixte, et notamment une combinaison de nombres et de valeurs nulles, deviennent des champs de texte en sortie. En savoir plus sur les limitations liées à l’utilisation des fichiers Microsoft Excel dans ArcGIS Pro.

  17. Survolez l’en-tête du champ Year.

    Le type de données de ce champ est Double, un type numérique qui prend en charge les nombres dont la partie décimale est d’une précision élevée. Bien que vous puissiez afficher les données temporelles lorsque les valeurs de temps sont stockées sous forme de nombres (ou de texte), il est conseillé de les stocker dans un champ de date. Vous allez convertir les valeurs d’année en dates.

    Pour en savoir plus sur les types de données des champs ArcGIS.

Ajouter un champ et calculer ses valeurs

Vous allez ajouter un champ numérique à la table et y calculer les valeurs de pourcentage du tourisme, actuellement stockées sous forme de texte, dans le nouveau champ.

  1. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez sur la table ChineseTourismTransposed pour la sélectionner, si nécessaire.
  2. Sur le ruban, cliquez sur l’onglet Table.
  3. Dans le groupe Field (Champ), cliquez sur Add (Ajouter) Ajouter un champ.

    La vue des champs de la table s’ouvre. La vue des champs permet d’utiliser les propriétés des champs. Dans la vue des champs, chaque champ de la table ChineseTourismTransposed est présenté sous forme de ligne et chaque propriété de champ est présentée sous forme de colonne. La dernière ligne de la vue des champs représente le nouveau champ que vous avez ajouté.

  4. Sur la dernière ligne de la vue des champs, dans la colonne Field Name (Nom du champ), double-cliquez sur le nom Field (Champ) pour le rendre modifiable. Changez le nom du champ en ChinesePercentage et appuyez sur la touche Entrée.
  5. Sur la même ligne, dans la colonne Data Type (Type de données), double-cliquez sur la valeur par défaut Long (Entier long). Dans la liste déroulante des types de données, cliquez sur Float (Flottant).

    Comme Double, le type de données Float (Flottant) prend en charge les décimaux, mais utilise moins d’espace de stockage.

  6. Sur le ruban, sous l'onglet Champs, dans le groupe Modifications, cliquez sur Enregistrer Enregistrer.
  7. Fermez la vue Fields: ChineseTourismTransposed (Champs : ChineseTourismTransposed).

    Le nouveau champ s’affiche dans la table ChineseTourismTransposed avec des valeurs <Null>. Vous allez maintenant calculer des valeurs pour ce champ.

    Conseil :

    Si vous ne voyez pas le nouveau champ dans la table, cliquez sur Refresh table (Actualiser la table) Actualiser la table en bas de la vue tabulaire.

  8. Dans la table, cliquez avec le bouton droit sur l’en-tête de colonne du champ ChinesePercentage et sélectionnez Calculate Field (Calculer un champ) Calculer un champ.

    La fenêtre Calculate Field (Calculer un champ) apparaît. Les paramètres Input Table (Table en entrée), Field Name (Nom de champ) et Expression Type (Type d’expression) sont définis correctement.

    Remarque :

    Pour plus de simplicité, certains outils de géotraitement s’ouvrent dans une fenêtre flottante. Vous pouvez également ouvrir ces outils dans la fenêtre Geoprocessing (Géotraitement).

  9. Dans la liste Fields (Champs), double-cliquez sur le champ ChinesePercentageOfTotal.

    Paramètres de l’outil Calculer un champ

    Le nom du champ est ajouté à la zone d’expression sous la liste des champs. (Les points d’exclamation font partie de la syntaxe Python). Lorsque l’outil s’exécute, le nouveau champ ChinesePercentage affiche les valeurs calculées par l’expression dans la zone d’expression, à savoir les valeurs du champ ChinesePercentageOfTotal. La différence est que les valeurs sont des nombres et ne sont pas au format texte.

  10. Cliquez sur  OK.

    Le champ ChinesePercentage est renseigné avec des valeurs numériques exprimées sur 6 décimales.

  11. Cliquez sur l’en-tête de colonne du champ ChinesePercentageOfTotal (le champ de texte) pour le sélectionner. Cliquez avec le bouton droit sur l’en-tête sélectionné, puis cliquez sur Delete (Supprimer) Supprimer un champ.

    Invite Delete Field (Supprimer un champ)

  12. À l’invite Delete Field (Supprimer un champ), vérifiez que vous supprimez le bon champ (ChinesePercentageOfTotal). Cliquez sur Oui.
  13. Dans la barre d’outils Accès rapide, cliquez sur Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Convertir les valeurs temporelles en format de date

Il est également recommandé de placer les valeurs temporelles dans des champs de date. Bien que cela ne soit pas nécessaire dans le cadre de ce didacticiel, certaines opérations d’analyse avancée l’exigent.

  1. Dans la fenêtre Géotraitement, cliquez sur Retour Précédent.
  2. Dans la zone de recherche, saisissez Convert Time Field (Convertir un champ temporel).

    L’outil Convert Time Field (Convertir un champ temporel) doit être le premier résultat de la recherche.

  3. Ouvrez l’outil Convert Time Field (Convertir un champ temporel).
  4. Définissez Input Table (Table en entrée) sur ChineseTourismTransposed.
  5. Définissez Input Time Field (Champ temporel en entrée) sur Year (Année).
  6. Pour Input Time Format (Format date/heure en entrée), cliquez sur Set Format (Définir le format) Définir le format. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Date Format (Format de date), puis sur yyyy (aaaa). Ignorez le paramètre Locale (Paramètre régional).
  7. Pour Output Time Field Name (Nom du champ temporel en sortie), acceptez Year_Converted. Vérifiez que le paramètre Output Time Field Type (Type de champ temporel en sortie) est défini sur Date.

    Outil Convertir le champ heure

  8. Cliquez sur Exécuter Exécuter.

    Le nouveau champ est ajouté à la table et renseigné avec les dates.

    Table affichant les nouveaux champs

  9. Supprimer le champ Year.
  10. Dans la barre d’outils Accès rapide, cliquez sur Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Joindre la table à la couche

Pour afficher les données selon le temps sur la carte, vous devez joindre la table autonome ChineseTourismTransposed à la couche Territorial Authorities (Collectivités territoriales) sur la carte. Une jointure relie temporairement des tables de sorte que les attributs d’une table (généralement une table autonome) puissent être interrogés ou symbolisés comme s’ils appartenaient à une autre table (généralement une table attributaire de la couche).

Une jointure requiert un attribut commun aux deux tables. Dans ce cas, la table attributaire de la couche Territorial Authorities layer et la table ChineseTourismTransposed sont dotées d’un champ contenant les noms des territoires.

Il existe 68 enregistrements dans la table Territorial Authorities (Collectivités territoriales), qui est la table en entrée, et 1 344 enregistrements dans la table ChineseTourismTransposed, qui est la table de jointure. Étant donné qu’un enregistrement dans la table en entrée correspond à plusieurs enregistrements dans la table de jointure (tous les enregistrements associés au même nom de collectivité seront appariés), il s’agit d’une jointure un vers plusieurs.

  1. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez avec le bouton droit sur la couche Territorial Authorities et sélectionnez Attribute Table (Table attributaire) Open Table.

    Elle comprend un enregistrement pour chaque territoire. Notez que les valeurs du champ Name contiennent des traits de soulignement à la place des espaces entre les mots.

  2. Activez la table ChineseTourismTransposed. (Si nécessaire, ouvrez la table.)

    Les noms figurant dans le champ TerritorialAuthority contiennent également des traits de soulignement. Il n’est pas indispensable que les noms du champ commun soient identiques dans les deux tables. Il est cependant nécessaire que les valeurs de champ soient mises en forme de la même manière.

  3. Fermez la table ChineseTourismTransposed.
  4. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez avec le bouton droit sur la couche Territorial Authorities, pointez vers Joins and Relates (Jointures et relations) et sélectionnez Add Join (Ajouter une jointure) Ajouter une jointure.

    La fenêtre Add Join (Ajouter une jointure) apparaît.

  5. Dans la fenêtre Add Join (Ajouter une jointure), définissez les paramètres comme suit :

    • Pour Input Table (Table en entrée), acceptez Territorial Authorities (Autorités territoriales).
    • Pour Input Join Field (Champ de jointure en entrée), sélectionnez Name.
    • Pour Join Table (Table de jointure), sélectionnez ChineseTourismTransposed.
    • Dans Join Table Field (Champ de table de jointure), sélectionnez TerritorialAuthority (ou choisissez-le, le cas échéant).

  6. Survolez l’icône d’avertissement Avertissement située en regard du paramètre Input Join Field (Champ de jointure en entrée).

    L’info-bulle recommande l’indexation du champ de jointure.

  7. Sélectionnez la case à cocher Index Joined Fields (Indexer les champs joints).

    Paramètres de l’outil Add Join (Ajouter une jointure)

  8. Cliquez sur Validate Join (Valider la jointure).

    Lorsque vous validez une jointure, une analyse examine les problèmes potentiels et un message récapitule les informations sur la jointure. Dans ce cas, il n’y a pas de problème.

  9. Cliquez sur Close (Fermer) dans le message Validate Join (Valider la jointure).
  10. Cliquez sur OK dans l’outil Add Join (Ajouter une jointure).

    Une fois le processus terminé, les attributs de la table ChineseTourismTransposed sont ajoutés à la table.

    Remarque :

    La table jointe compte un total de 1 348 enregistrements parmi lesquels 1 344 sont appariés. Quatre des 68 enregistrements d’origine de la table attributaire Territorial Authorities n’ont pas d’enregistrements correspondants dans la table ChineseTourismTransposed. (Rappelez-vous que 64 autorités territoriales étaient représentées dans la feuille de calcul Excel d’origine.) Pour les quatre enregistrements non appariés, des valeurs nulles sont attribuées aux champs joints.

  11. Faites défiler la table.

    Vous pouvez masquer les attributs dont vous n’avez pas besoin.

  12. Dans la table attributaire, cliquez avec le bouton droit de la souris sur n’importe quel en-tête de colonne et cliquez sur Fields (Champs) Champs pour ouvrir la vue des champs de la table.
  13. Dans la colonne Visible (Visibles), décochez la case de l’en-tête de colonne pour désactiver la visibilité de tous les champs de la table.
  14. Cochez les cases Visible (Visibles) situées en regard des champs suivants afin de les rendre visibles :

    • TA_name (avec l'alias Name)
    • ChineseTourismTransposed.ChinesePercentage (avec l'alias ChinesePercentage)
    • ChineseTourismTransposed.Year_Converted (avec l'alias Year_Converted)

    Remarque :

    Le préfixe ChineseTourismTransposed indique que ces champs proviennent de la table jointe. La jointure s’applique uniquement à la couche de carte et non à ses données source. Vous pouvez rendre une jointure permanente en exportant la couche vers une nouvelle classe d’entités.

  15. Sur le ruban, sous l'onglet Champs, dans le groupe Modifications, cliquez sur Enregistrer Enregistrer.
  16. Fermez la vue Fields: Territorial Authorities (Champs : Territorial Authorities).

    La table Territorial Authorities (Collectivités territoriales) affiche trois champs : Name, ChinesePercentage et Year_Converted.

    Conseil :

    Si nécessaire, cliquez sur Refresh table (Actualiser la table) Actualiser la table en bas de la vue tabulaire.

  17. Fermez la table.
  18. Dans la barre d’outils Accès rapide, cliquez sur Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Visualiser les tendances par un diagramme linéaire

Vous allez créer un diagramme linéaire afin d’examiner la tendance relative au tourisme chinois dans le temps. Le nombre de collectivités territoriales est trop élevé pour qu’elles soient toutes affichées dans un seul diagramme ; vous allez donc vous concentrer sur celles ayant des entités dans la couche Cities. Pour sélectionner ces collectivités, vous allez utiliser l’outil Select by Location (Sélectionner selon l’emplacement).

  1. Sur le ruban, cliquez sur l’onglet Map (Carte), si nécessaire. Dans le groupe Selection (Sélection), cliquez sur Select By Location (Sélectionner selon l’emplacement) Sélectionner selon l’emplacement.

    La fenêtre Select By Location (Sélectionner selon l’emplacement) s’ouvre.

  2. Vérifiez que Input Features (Entités en entrée) est défini sur Territorial Authorities.
  3. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Relationship (Relation) et sélectionnez Contains (Contient).
  4. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Selecting Features (Entités sélectionnées) et sur Cities (Villes).

    Fenêtre Sélectionner selon l’emplacement

    Lorsque l’outil s’exécute, les collectivités territoriales qui contiennent une ville sont sélectionnées. Rappelez-vous que la couche Cities contient 10 entités (cinq d’entre elles sont filtrées par une requête d’affichage). Les entités filtrées par la requête d’affichage sont utilisables à des fins de sélection et d’analyse à l’inverse de celles qui sont masquées par un ensemble de définition.

  5. Cliquez sur  OK.

    Sur la carte, 10 collectivités territoriales sont sélectionnées. Le nombre d’entités sélectionnées est indiqué dans la barre d’état situé au bas de la vue cartographique.

  6. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez avec le bouton droit sur la couche Territorial Authorities, pointez sur Create Chart (Créer un diagramme) Créer un diagramme et cliquez sur Line Chart (Diagramme linéaire) Créer un diagramme linéaire.

    La fenêtre Chart Properties (Propriétés du diagramme) apparaît, ainsi qu’une vue de diagramme vide. Avant de configurer le diagramme, vous allez appliquer un filtre de sélection pour faire en sorte que le diagramme n’affiche que les entités sélectionnées sur la carte.

  7. Sur la ligne des outils en haut de la vue du diagramme vide, cliquez sur Filter By Selection (Filtrer par sélection) Filtrer par sélection.

    Le bouton Filter By Selection (Filtrer par sélection) est mis en évidence en bleu, ce qui indique qu’il est sélectionné.

  8. Dans la fenêtre Chart Properties (Propriétés du diagramme), sous l’onglet Data (Données), cliquez sur la flèche de la liste déroulante Date or Number (Date ou nombre) et sur Year_Converted.

    Dans le diagramme, les années apparaissent sur l’axe des x.

  9. Dans la fenêtre Chart Properties (Propriétés du diagramme), sous Numeric field(s) (Champ(s) numérique(s)), cliquez sur Select (Sélectionner) Select (Sélectionner). Dans la fenêtre de sélection, cochez la case ChinesePercentage, puis cliquez sur Apply (Appliquer).

    Les valeurs de pourcentage des touristes chinois s’affichent sur l’axe des y. Or, les valeurs sont additionnées par défaut, ce qui ne convient pas au présent scénario.

  10. Dans la fenêtre Chart Properties (Propriétés du diagramme), cliquez sur la flèche de la liste déroulante Aggregation (Agrégation), puis sur <none> (<aucune>).

    À présent, les valeurs sont correctes sur les deux axes. Les points sur les lignes verticales représentent des collectivités territoriales différentes, mais le diagramme est difficile à interpréter.

  11. Dans la fenêtre Chart Properties (Propriétés du diagramme), en regard de Split by (optional) (Fractionner en (facultatif)), survolez l’icône d’informations Informations.

    Une info-bulle illustre le paramètre Split by (Fractionner en). Définir cette valeur sur le champ Name a pour effet de créer une ligne distincte pour chaque collectivité sélectionnée.

  12. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Split by (Fractionner) et sur Name (Nom). Cliquez sur Yes (Oui) sur le message Chart properties warning (Avertissement concernant les propriétés du diagramme).

    Puisque vous avez appliqué un filtre de sélection au diagramme, seules 10 collectivités sont affichées.

    Diagramme linéaire avec paramètres par défaut

    Sur le diagramme, une ligne est tracée pour chacune des 10 collectivités territoriales sélectionnées. La couleur de chaque ligne correspond à celle du symbole de l’entité dans la couche Territorial Authorities.

    Conseil :

    Pour améliorer la lisibilité du diagramme, agrandissez la fenêtre de l’application ou affichez une vue flottante du diagramme et redimensionnez-la.

Modifier les propriétés du diagramme

Pour améliorer l’apparence du diagramme, vous allez modifier les étiquettes du titre et des axes, choisir des couleurs de ligne différentes et mettre à jour les étiquettes de la légende.

  1. Dans la fenêtre Chart Properties (Propriétés du diagramme), cliquez sur l’onglet General (Général).
    Conseil :

    Si votre fenêtre est étroite, tous les onglets ne seront pas visibles. Vous pouvez élargir la fenêtre ou cliquer sur More (Plus) Options et choisir l’onglet désiré dans une liste déroulante.

  2. Sous Chart title (Titre de diagramme), changez le titre en Chinese Percentage of International Tourism in New Zealand (Tourisme chinois en pourcentage du tourisme international en Nouvelle-Zélande). Appuyez sur la touche Entrée.

    Le titre du diagramme est mis à jour.

  3. Sous X axis title (Titre de l’axe des x), remplacez le texte actuel par Year (Année) et appuyez sur la touche Entrée.
  4. Sous X axis title (Titre de l’axe des y), remplacez le texte actuel par Percentage (Percentage) et appuyez sur la touche Entrée.
  5. Dans la fenêtre Chart Properties (Propriétés du diagramme), cliquez sur l’onglet Series (Séries).

    Une table affiche les collectivités territoriales en fonction de leurs valeurs (nom tel qu’il est stocké dans la table attributaire), de leurs symboles de diagramme et de leurs étiquettes de légende dans le diagramme.

    Table des valeurs, des symboles et des étiquettes sur l’onglet Series (Séries) de la fenêtre Chart Properties (Propriétés du diagramme)
    La valeur, le symbole et l’étiquette d’Auckland sont mis en évidence.

  6. Changez les couleurs de ligne et les étiquettes des 10 collectivités territoriales sélectionnées. Utilisez la table ci-dessous ou choisissez les couleurs de votre choix.
    1. Pour changer la couleur d’un symbole, cliquez sur le symbole dans la colonne Symbol (Symbole), puis sur une couleur dans la palette de couleurs.
    2. Pour changer une étiquette, cliquez sur la colonne Label (Étiquette) pour autoriser la modification de l’étiquette et remplacez le texte. Appuyez sur la touche Entrée pour valider la modification.

    ValeurCouleurEtiqueter

    Auckland

    Rouge Mars

    Auckland

    Christchurch_City

    Doré électron

    Christchurch

    Dunedin_City

    Bleu crétois

    Dunedin

    Hamilton_City

    Vert Quetzal

    Hamilton

    Invercargill_City

    Vert sapin

    Invercargill

    Napier_City

    Bleu grand ciel

    Napier

    Nelson_City

    Jaune citron

    Nelson

    Queenstown_Lakes_District

    Héliotrope

    Queenstown

    Rotorua_District

    Orchidée Cattleya

    Rotorua

    Wellington_City

    Cerise Cola

    Wellington

    Diagramme avec les titres, couleurs et étiquettes de légende mis à jour
    Vos couleurs peuvent être différentes, mais votre diagramme doit ressembler à cette image.

    Un simple coup d’œil vous permet d’affirmer que la tendance est à la hausse pour la plupart des collectivités. La tendance commence plus tôt pour Rotorua (célèbre pour ses geysers et son activité géothermale) que pour les autres collectivités.

  7. Dans la légende du diagramme, cliquez sur le nom d’une collectivité.

    Le nom pâlit dans la légende et sa ligne disparaît du diagramme. Cela permet de comparer plusieurs valeurs à la fois.

  8. Cliquez sur la collectivité que vous avez grisée pour l’afficher de nouveau.
  9. Effacez les collectivités suivantes :

    • Christchurch
    • Dunedin
    • Invercargill
    • Nelson
    • Queenstown

    Les collectivités encore affichées se trouvent sur l’île du Nord et les cinq secteurs grisés sur l’île du Sud.

  10. Survolez n’importe quel point de données d’une ligne.

    Info-bulle montrant le pourcentage de la collectivité territoriale de Rotorua en 2012

    Vous voyez le nom de la collectivité territoriale, l’année représentée et le pourcentage du tourisme chinois pour l’année en question. Par exemple, le tourisme chinois à Rotorua a connu une forte hausse en 2012, date à laquelle près d’un quart des touristes internationaux étaient d’origine chinoise.

  11. Si vous le souhaitez, continuez à explorer la carte par vous-même.

    Vous pouvez, par exemple, désactiver les lignes relatives aux collectivités de l’île du Nord et activer celles concernant les collectivités de l’île du Sud. Les valeurs augmentent au cours des années suivantes, ce qui suggère que l’île du Sud est peut-être devenue une destination touristique pour les vacanciers ayant déjà visité l’île du Nord.

    Conseil :

    Vous pouvez mettre à jour le diagramme à l’aide de sélections interactives sur la carte. Sur le ruban, cliquez sur l’onglet Map (Carte). Dans le groupe Selection (Sélection), cliquez sur l’outil Select (Sélectionner) Sélectionner. Maintenez la touche Maj enfoncée et cliquez sur une collectivité de la carte pour l’ajouter au jeu de sélection. Maintenez la touche Ctrl enfoncée et cliquez sur une collectivité sélectionnée pour la désélectionner.

    Vous pouvez également utiliser Filter By Extent (Filtrer par étendue) Filtrer par étendue sur la vue du diagramme, soit seul soit associé à Filter By Selection (Filtrer par sélection) Filtrer par sélection. Lorsque Filter By Extent (Filtrer par étendue) est sélectionné, seules les entités visibles dans l’étendue de la carte sont visibles sur le diagramme.

  12. Lorsque vous avez terminé, fermez la vue du diagramme et la fenêtre Chart Properties (Propriétés du diagramme).
    Conseil :

    Pour rouvrir le diagramme, développez la couche Territorial Authorities dans la fenêtre Contents (Contenu). Cliquez avec le bouton droit sur le diagramme (en bas de la légende de la couche) et sélectionnez Open (Ouvrir) Ouvrez.

    Deux autres types de diagramme, le data clock et le diagramme de calendrier de zones de chaleur, sont spécialement conçus pour représenter les données temporelles. Ces types de diagrammes sont utiles pour les données temporelles mesurées en incréments fins, telles que les mois, les semaines ou les jours.

  13. Sur le ruban, cliquez sur l'onglet Carte le cas échéant. Dans le groupe Selection (Sélection), cliquez sur Clear (Effacer) Effacer pour désélectionner les entités sélectionnées.
  14. Dans la barre d’outils Accès rapide, cliquez sur Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Symboliser les autorités territoriales

Sur la carte, les territoires sont symbolisés par des valeurs uniques. Vous allez passer à une combinaison de couleurs graduées et utiliser des teintes plus claires et plus foncées pour représenter les pourcentages plus faibles et plus élevés de touristes chinois.

  1. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez avec le bouton droit sur la couche Territorial Authorities et sélectionnez Symbology (Symbologie) Symbologie.

    La fenêtre Symbology (Symbologie) apparaît.

  2. Sous Primary symbology (Symbologie principale), cliquez sur la flèche de liste déroulante et sélectionnez Graduated Colors (Couleurs graduées).

    Le champ à symboliser est automatiquement défini sur ChinesePercentage (le seul champ numérique disponible).

  3. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Combinaison de couleurs. Sous la liste des combinaisons de couleurs, cochez la case Show names (Afficher les noms).
  4. Faites défiler la liste des combinaisons de couleurs. Près du bas de la liste, cliquez sur Yellow-Orange-Red (5 Classes) (Jaune-orange-rouge (5 classes)) pour la sélectionner.

    Par défaut, les données sont regroupées en cinq classes. Les seuils de classe reflètent les agrégats de valeurs dans les données (seuils naturels), mais l’utilisateur ne les lit pas de manière intuitive. Vous allez modifier les valeurs d’interruption de classe.

  5. Dans la partie inférieure de la fenêtre Symbology (Symbologie), sous l’onglet Classes, mettez à jour les colonnes Upper value (Valeur supérieure) et Label (Étiquette), comme indiqué dans la table ci-dessous. Cliquez deux fois pour rendre une cellule modifiable. Pour valider une mise à jour, appuyez sur la touche Tabulation ou sur la touche Entrée, ou cliquez dans une autre cellule.

    Valeur supérieureEtiqueter

    2

    Inférieur à 2 %

    5

    2 % - 5 %

    10

    5 % - 10 %

    20

    10% - 20%

    Laisser inchangé

    Supérieur à 20 %

  6. Cliquez sur l’onglet More (Plus) et sur Show values out of range (Afficher les valeurs hors de la plage).

    Un symbole gris est ajouté au-dessous des autres symboles. Ce symbole représentera les valeurs nulles dans vos données, c’est-à-dire les collectivités dépourvues d’informations pour une année spécifique.

  7. Cliquez avec le bouton droit sur le symbole gris pour ouvrir la palette de couleurs. Cliquez sur Gray 20% (Gris 20 %).
  8. Rédéfinissez l’étiquette pour les données hors de la plage sur No Data.

    Paramètres de la fenêtre Symbology (Symbologie)

    Sur la carte, la couche Territorial Authorities reflète la nouvelle combinaison de couleurs. Les couleurs semblent s’afficher faiblement car la transparence était appliquée sur la symbologie d’origine.

  9. Dans la fenêtre Contents (Contenu), vérifiez que la couche Territorial Authorities (Autorités territoriales) est sélectionnée. Sur le ruban, cliquez sur l’onglet Feature Layer (Couche d’entités). Dans le groupe Effects (Effets), dans la zone Transparency (Transparence) Transparence, remplacez la valeur actuelle par 0 et appuyez sur la touche Entrée.
  10. Dans la fenêtre Contents (Contenu), désactivez la couche Cities. Développez la couche Territorial Authorities pour afficher sa légende.

    Fenêtre Contents (Contenu) et carte avec une symbologie de couleurs graduées

    Pour le moment, une seule valeur est symbolisée pour chaque entité de la carte. Pour afficher les changements de données année par année, vous allez activer le temps sur la couche.

  11. Dans la barre d’outils Accès rapide, cliquez sur Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Activer le temps et visualiser les données

L’affichage des données temporelles est contrôlé à l’aide d’un curseur temporel similaire à un lecteur vidéo. Un onglet contextuel Time (Temps) sur le ruban contient davantage de paramètres pour l’affichage des données. Le curseur temporel et l’onglet du ruban deviennent disponibles lorsque vous activez la propriété temporelle d’une couche.

  1. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez avec le bouton droit sur la couche Territorial Authorities et sélectionnez Properties (Propriétés) Propriétés.
  2. Dans la boîte de dialogue Layer Properties (Propriétés de la couche), dans la liste des onglets latéraux, cliquez sur Time (Temps).
  3. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Layer Time (Heure de la couche) et sélectionnez Each feature has a single time field (Chaque entité possède un champ temporel unique).

    Time Field (Champ temporel) prend automatiquement pour valeur Year_Converted et les valeurs de Time Extent (Durée) correspondent à la plage des données.

    Boîte de dialogue Layer Properties (Propriétés de la couche) avec les paramètres temporels
  4. Cliquez sur  OK.

    Le curseur temporel apparaît en haut de la vue cartographique.

  5. Survolez-le pour afficher ses contrôles.
    Curseur temporel désactivé
  6. À gauche du curseur temporel, cliquez sur Time disabled (Temps désactivé) Heure désactivée pour le modifier en Time enabled (Temps activé) Heure activée.

    Couche avec la composante temporelle activée sur la carte

    L’intervalle de temps se réduit à la première valeur de la plage, et la carte affiche les données pour 1997. Cette année-là, quel que soit le territoire, les touristes chinois ne représentaient pas plus de 2 % des visiteurs étrangers. De nombreuses collectivités n’ont aucune donnée pour cette année.

    Vous allez configurer le curseur temporel afin qu’il lise les données en intervalles d’un an.

  7. Sur le ruban, cliquez sur l'onglet Heure. Dans la groupe Snapping (Capture), cochez la case Time Snapping (Capture dans le temps).
  8. Sous la case à cocher, cliquez sur la flèche de liste déroulante Time Snap Interval (Intervalle de capture dans le temps) et sélectionnez Years (Années).

    Ce paramètre correspond aux intervalles annuels des données.

  9. Dans le groupe Current Time (Heure actuelle), modifiez le paramètre Span (Période) sur 0 et appuyez sur la touche Entrée.

    Paramètres de temps sur le ruban

    De cette façon, seules les données relatives à une année s’affichent. En savoir plus sur la configuration du curseur temporel.

  10. Dans le groupe Playback (Lecture), cliquez sur Play All Steps (Lire toutes les étapes) Lire toutes les étapes.

    La carte lit les données, en affichant le pourcentage de touristes chinois de chaque année. Les dernières années font ressortir une croissance notable, particulièrement dans l’île du Sud.

    Conseil :

    Vous pouvez également lire les données en cliquant sur Play All Steps (Lire toutes les étapes) Lire toutes les étapes sur le curseur temporel.

  11. Dans le groupe Playback (Lecture), utilisez le curseur Adjust Playback Speed (Ajuster la vitesse de lecture) pour réduire la vitesse. Relisez les données.
  12. Dans la barre d’outils Accès rapide, cliquez sur Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Créer une animation et exporter une vidéo (facultatif)

Dans cette section, vous allez créer une animation de la lecture et l’exporter sous forme de fichier vidéo. Cela vous permet de partager votre travail avec d’autres, notamment les chefs d’entreprise et les acteurs de l’industrie du tourisme, qui n’ont pas nécessairement accès à ArcGIS Pro.

Les animations sont composées d’images-clés séparées par des transitions. Maintenant que vous avez configuré les propriétés temporelles de la couche Territorial Authorities, vous pouvez importer les étapes du curseur temporel (une étape par année) dans l’animation. Chaque étape temporelle devient une image-clé.

  1. Sur le ruban, cliquez sur l'onglet Vue. Dans le groupe Animation, cliquez sur Add (Ajouter) Ajouter une animation.

    Une fenêtre vide Animation Timeline (Chronologie de l’animation) apparaît sous la vue cartographique. Un onglet contextuel Animation apparaît sur le ruban.

    Avant de créer des images-clés pour l’animation, vous allez zoomer sur l’étendue de la carte qui convient.

  2. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez avec le bouton droit sur la couche Territorial Authorities et sélectionnez Zoom To Layer (Zoom sur la couche) Zoom sur la couche.
  3. Sur le ruban, cliquez sur l’onglet Animation. Dans le groupe Create (Créer), cliquez sur Import (Importer) Importer une animation, puis sur Time Slider Steps (Étapes du curseur temporel) Time Slider Steps (Étapes du curseur temporel).

    La fenêtre Animation Timeline (Chronologie de l’animation) contient maintenant 22 images-clés. (L’affichage des images miniatures dans les images-clés prend quelques instants.) La première image-clé représente l’animation à zéro seconde (00:00.000). Chaque image-clé suivante correspond aux données d’une année.

    Images-clés dans la fenêtre Animation Timeline (Chronologie de l’animation)

    Sur l’onglet Animation, dans le groupe Playback (Lecture), le paramètre Duration (Durée) est d’une minute et trois secondes (01:03.000). Il existe 21 transitions entre les diapositives, ce qui signifie que chaque diapositive est visible pendant trois secondes. Puisqu’il n’y a aucun mouvement de caméra (le point de vue par rapport à la carte reste identique), vous n’avez pas besoin d’autant de temps entre les images-clés.

  4. Sous l’onglet Animation, dans le groupe Playback (Lecture), remplacez la valeur de durée par 00:21 et appuyez sur la touche Entrée.

    Les horodatages de la fenêtre Animation Timeline (Chronologie de l’animation) sont ajustés. Chaque transition dure désormais une seconde.

    Pendant la lecture de l’animation, vous pouvez afficher l’année représentée par les données. Vous allez ajouter du texte dynamique, à savoir des informations qui s’actualisent au cours de la lecture.

  5. Dans la fenêtre Animation Timeline (Chronologie de l’animation), sous Keyframe Gallery (Galerie d’images-clés), cliquez sur la première image-clé pur la sélectionner. Faites défiler l’écran jusqu’à la fin de la bibliothèque, appuyez sur la touche Maj et cliquez sur la dernière image-clé.
    Images-clés sélectionnées

    Le texte dynamique que vous ajoutez à l’étape suivante sera appliqué à toutes les images-clés sélectionnées, c’est-à-dire à la totalité de l’animation.

  6. Sur le ruban, dans l’onglet Animation, dans le groupe Overlay (Superposition), développez la galerie Overlay (Superposition).
    Bibliothèque Overlay (Superposition) avec contrôle d’expansion mis en évidence
    Remarque :

    Selon la taille de la fenêtre ArcGIS Pro, il se peut que vous voyiez le bouton Add Overlay (Ajouter une superposition) Ajouter une superposition plutôt que les éléments de la bibliothèque. Cliquez sur le bouton pour afficher la bibliothèque.

  7. Dans la bibliothèque Overlay (Superposition), sous Dynamic Text (Texte dynamique), cliquez sur Map Time (Heure de la carte) Heure de la carte.

    Une zone avec une expression de texte dynamique apparait sous forme de superposition dans la vue cartographique.

  8. Dans cette zone de texte dynamique, remplacez l’expression par défaut sur deux lignes par <dyn type="animation" property="startTime" format="yyyy"/>.

    Expression de texte dynamique

    L’expression crée une seule étiquette de durée et non une heure de début et une heure de fin, et la met en forme de sorte à afficher l’année plutôt qu’une date complète..

    Conseil :

    Il peut être nécessaire de réduire le curseur temporel pour qu’il ne gêne pas. Cliquez sur le bouton de réduction Minimize (Réduire) pour masquer le curseur temporel. Pour restaurer le curseur temporel, cliquez sur le bouton Time (Temps) Time (Temps).

  9. Sur la superposition de la vue cartographique, cliquez sur Close (Fermer) Fermer pour valider vos mises à jour.

    Vous allez agrandir le texte dynamique et générer un aperçu de l’animation.

  10. Sous l’onglet Animation, dans le groupe Overlay (Superposition), redéfinissez la taille de la police sur 48 %.
    Conseil :

    Les options permettant de mettre en forme les superpositions se trouvent sur l’onglet Overlay (Superposition) de la fenêtre Animation Properties (Propriétés de l’animation). Pour ouvrir la fenêtre Animation Properties (Propriétés de l’animation), accédez à l’onglet Animation, dans le groupe Edit (Mettre à jour) et cliquez sur Properties (Propriétés) Propriétés.

  11. Dans le groupe Playback (Lecture), cliquez sur Play (Lecture) Play (Lecture). (Ne cliquez pas sur le bouton Play (Lecture) du curseur temporel ; les modifications que vous avez apportées à l’animation ne sont pas répercutées dans la lecture des données par le curseur temporel).

    Image-clé d’animation pendant la lecture

    Vous êtes prêt à exporter l’animation en tant que fichier vidéo.

  12. Sous l’onglet Animation, dans le groupe Export (Exporter), cliquez sur Movie (Film) Exporter le film.

    La fenêtre Export Movie (Exporter le film) s’affiche. Les paramètres par défaut génèrent en sortie une vidéo configurée pour YouTube au format du support .mp4.

  13. Dans la fenêtre Export Movie (Exporter le film), dans la zone File Name (Nom du fichier), remplacez le nom de fichier par défaut New Zealand par Chinese Tourism NZ 1997 to 2017 (Tourisme chinois NZ 1997 à 2017).

    Fenêtre Export Movie (Exporter le film)

  14. Vous pouvez aussi cliquer sur Browse (Parcourir) Parcourir et accéder au dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer la vidéo.
  15. Cliquez sur Exporter.

    L’exportation dure un certain temps. Vous pouvez suivre la progression au bas de la fenêtre. Une fois le traitement terminé, un lien Play the Video (Lire la vidéo) s’affiche dans l’angle inférieur gauche de la fenêtre.

  16. Cliquez sur Play the Video (Lire la vidéo).
  17. Dans la barre d’outils Accès rapide, cliquez sur Enregistrer Enregistrer pour enregistrer le projet.

Dans ce didacticiel, vous avez visualisé des données temporelles de plusieurs manières : sous forme de diagramme linéaire, sous forme d’affichage cartographique dynamique et, si vous avez suivi la procédure facultative, sous forme d’animation. Les affichages de données temporelles permettent d’attirer l’attention sur des modèles essentiels. Dans ce cas, la visualisation du marché du tourisme chinois dans le temps et dans l’espace peut aider les analystes à détecter les lieux des changements les plus significatifs et à déterminer les emplacements où il convient de concentrer des efforts supplémentaires liés au tourisme.

Vous pouvez réaliser une analyse plus sophistiquée des données temporelles grâce aux outils de la boîte d’outils Exploration des modèles spatio-temporels. Pour accéder à des didacticiels plus avancés sur l’analyse de données temporelles, reportez-vous à Étudier les modèles de pollution grâce à l’analyse spatio-temporelle et à Identifier les lieux fréquentés grâce à la science des données spatio-temporelles sur Learn ArcGIS.

Rubriques connexes